Cinq ans après les JO de Rio, le rapport McLaren va-t-il entraîner une redistribution des médailles ? Celui-ci indiquait notamment que cinq des six médailles françaises en boxe lors des Jeux Olympiques 2016 figuraient parmi les combats jugés "suspects". Parmi eux, la victoire de Tony Yoka en finale sur Joe Joyce serait dans le viseur. Ce vendredi, le boxeur britannique de 36 ans a réclamé l'or, remporté par son adversaire français, dans un message posté sur son compte Instagram.
"Je suis triste de voir qu’il y a de la corruption dans le sport et particulièrement dans le mien, la boxe que j’aime. J’ai toujours fermement pensé que j’étais le vainqueur du combat contre Tony Yoka et que je méritais la médaille d’or, a-t-il d'abord écrit. A l'époque, j’avais accepté cette décision. Mais depuis, j’ai lu le rapport McLaren et j’ai lu qu’il y avait de la corruption au sein de l’AIBA et que cette corruption a affecté le résultat de mon match avec Tony Yoka."
Rio 2016
"La véritable victime, c'est l'athlète" : L'avocat de Yoka s'exprime sur le rapport McLaren
04/10/2021 À 12:29
"S’il y a bien eu corruption, et il semble que cela soit le cas, je fais confiance à l’AIBA et au CIO pour que la médaille d'or me soit remise... La corruption ne devrait jamais être autorisée à triompher", a-t-il renchéri. Au même titre que Tony Yoka, Estelle Mossely, Sarah Ourahmoune et Sofiane Oumiha, le combat de Souleymane Cissokho est également sous investigation.

Sa finale olympique en intégralité : joyeux anniversaire Tony Yoka !

Dans un entretien accordé vendredi au Parisien, le boxeur français a balayé tous les soupçons. "On évoque ce combat pour la médaille, qui était important, le plus important pour moi. Il a été serré et indécis et mon adversaire battu n’a jamais contesté la décision. Voilà qui devrait déjà faire taire les rumeurs. Ensuite, on oublie ma demi-finale perdue. Le combat a été arrêté avant son terme alors que je pensais le maîtriser, que je pouvais le gagner. Je n’ai pas compris pourquoi et je ne le comprends toujours pas... Ces médailles, on les mérite et personne ne nous les a données. Nous n’avons jamais triché et jamais rien volé", a conclu le médaillé de bronze à Rio.
Rio 2016
Cissokho : "Ces médailles, on les mérite, personne ne nous les a données"
01/10/2021 À 16:12
Rio 2016
Onze combats des JO 2016 jugés suspects, dont ceux de Yoka et Mossely ?
30/09/2021 À 15:02