Des images que l'on n'aime pas voir... Dernier Français en lice, Mourad Aliev ne ramènera pas de médaille à la boxe tricolore sur ces Jeux Olympiques. Victime d'une disqualification suite à un coup de tête jugé volontaire sur son adversaire britannique Frazer Clarke, Aliev n'a pas accepté la décision des arbitres, et l'a fait comprendre à sa manière.

Bras d'honneur, coup de poing sur la caméra... Disqualifié, Aliev pète les plombs sur le ring

C'est injuste, tout le monde a vu que j'ai gagné
Tokyo 2020
Dovi : "on a été à cette compétition avec la boule au ventre, avec la peur"
04/08/2021 À 15:40
Disqualifié, malgré un premier round donné à son avantage 3 à 2, il a adressé un double bras d'honneur à l'assistance et ensuite frappé la caméra avant de refuser de quitter le ring et de s'écrier : "C'est injuste, tout le monde a vu que j'ai gagné". Réduit à ne pouvoir que faire le signe "non" avec son doigt, Aliev a vécu sa défaite comme une injustice. Durant le combat, Clarke a dû se faire soigner par deux fois l'arcade sourcilière gauche, et c'est après le deuxième soin que l'arbitre, regroupant les boxeurs, a signifié sa décision.
Surtout, ce revers signifie un zéro pointé pour la boxe tricolore à Tokyo. La discipline, qui avait ramené six médailles en 2016 a vécu un véritable naufrage au Japon, entre contre-performances et injustices. Il faudra espérer un bien meilleur pactole à Paris dans trois ans.
Tokyo 2020
Dovi : "on a été à cette compétition avec la boule au ventre, avec la peur"
04/08/2021 À 15:40
Tokyo 2020
Aliev : "L'arbitrage, c'est n'importe quoi : ça a foutu en l'air quatre ans de sacrifice"
04/08/2021 À 15:04