"La conquête reprend ! Pour son huitième combat en professionnel, Tony Yoka affrontera le vendredi 25 septembre à Paris le Français Johann Duhaupas, en combat principal d'une grande soirée boxe présentée par All Star Boxing (ex-Ringstar) et Canal+", a annoncé la chaîne cryptée dans un communiqué envoyé à l'AFP. La salle pour cette soirée n'a pas été annoncée par Canal+, partenaire et diffuseur avec qui Yoka a signé un contrat d'exclusivité en 2017.

Ce sera le premier combat en douze rounds de trois minutes pour le champion olympique (+91 kg) de Rio-2016. A 28 ans, Yoka retrouvera le ring pour la première fois depuis sa victoire à Nantes le 28 septembre 2019 contre l'Allemand Michael Wallisch (arrêt de l'arbitre à la 3e reprise). Alors qu'il purgeait une suspension de 12 mois de l'antidopage français pour trois manquements à ses obligations de localisation ("no shows"), Yoka avait annoncé au micro de Canal+ en février 2019 son envie de combattre contre Johann Duhaupas.

Boxe
Minter, ancien champion du monde britannique, est décédé
10/09/2020 À 18:08

8e combat

Après son retour victorieux sur les rings en juillet 2019 (bat l'Allemand Alexander Dimitrenko par arrêt de l'arbitre à la 3e reprise), la date du 14 décembre 2019 avait été un moment évoquée pour l'affrontement, mais les discussions ont finalement abouti mercredi. Ce duel offre à la boxe française une très belle affiche entre deux sportifs ultramédiatisés. Dans un coin du ring, Tony Yoka qui est lancé dans sa "Conquête", très scénarisée par son diffuseur Canal + et censée le mener jusqu'au titre mondial chez les professionnels.

Ce sera son 8e combat (sept victoires, dont six par K.O) depuis son passage chez les pros, après son sacre olympique. Dans l'autre coin du ring, Johann Duhaupas (39 ans, 38 victoires dont 25 par K.O pour 5 défaites), champion de France en 2013. En septembre 2015, le Picard avait poussé dans ses retranchements l'Américain Deontay Wilder, l'une des stars mondiales de la catégorie reine et connu pour être l'un des cogneurs les plus puissants, ne cédant qu'à la 11e reprise.

Il s'était incliné au 6e round contre une autre star des lourds, le Russe Alexander Povetkin, en décembre 2016. Estelle Yoka-Mossely, championne olympique (-60 kg) à Rio en 2016, et Souleymane Cissokho, en bronze à Rio-2016 (-69 kg), seront également à l'affiche le 25 septembre.

Boxe
Jean-Baptiste Mendy, ancien champion du monde, est décédé
01/09/2020 À 16:32
Boxe
Nato : "Asloum aurait tout à gagner à me suivre"
27/08/2020 À 15:06