Eurosport

À Chantilly, Aspetar surprend et Pellegrina s’affirme

À Chantilly, Aspetar surprend et Pellegrina s’affirme

Le 03/06/2019 à 16:18Mis à jour

Outre le QIPCO Prix du Jockey Club, quatre courses de niveaux Groupes ont lieu hier sur l’hippodrome de Chantilly. Aspetar a dominé les tricolores dans le Grand Prix de Chantilly. Obligate a remporté le Prix de Sandringham et reste invaincue. Quant à Inns of Court, il a encore impressionné. Et en fin de réunion, Pellegrina a pris rendez-vous pour l’avenir.

Le premier dimanche de juin s’est avéré intense sur le gazon de Chantilly. Et si Sottsass a explosé aux yeux de l’Europe en remportant le QIPCO Prix du Jockey Club, d’autres poulains et pouliches ont pris rendez-vous pour les grands événements de l’été et/ou de l’automne. Ainsi, Inns of Court et Pellegina ont laissé deux très belles impressions.

Obligate, quelle dureté!

Pour conserver son invincibilité (trois courses, trois victoires), Obligate a dû batailler comme lors de ses débuts en compétition. La fille de Frankel remporte le Prix de Sandringham (Groupe 2) du minimum devant Pure Zen. La revanche du Prix des Lilas (Listed) n’a donc pas eu lieu mais la pouliche de Gianluca Bietolini a considérablement réduit l’écart (trois longueurs le 6 mai, une tête ce dimanche). À noter qu’Obligate a battu le record de la course en 1’34’’59 (contre 1’35’’10 par Maiden Tower en 2003). Pascal Bary s’est montré soulagé à l’arrivée: «C’est une pouliche avec beaucoup d’action, très généreuse. À Chantilly, les chevaux peuvent souvent être un peu tendus, mais je n’étais pas inquiet: elle est très bonne. Elle s’est imposée avec courage mais aussi avec classe. Aujourd’hui, elle a eu une vraie course et je pense que nous allons nous laisser le temps de la réflexion pour la suite.»

Inns of Court, limites inconnues

Décidément, ce cheval de cinq ans n’en finit plus d’évoluer. Le beau et grand Inns of Court s’est essayé sur 1.000m pour la première fois de sa carrière après avoir gagné deux fois sur 1.200m et à quatre reprises sur 1.400m. Le fils d’Invincible Spirit a aisément remporté le Prix du Gros-Chêne (Groupe 2) devant Sestilio Jet, confirmant sa grande forme après s’être imposé dans le Prix Servanne (Listed) fin avril à Maisons-Laffitte. Inns of Court a définitivement passé un cap puisqu’il a obtenu un premier Groupe 2, lui qui avait déjà trois Groupes 3 à son palmarès. «Il a vraiment donné de bonnes sensations à Mickaël Barzalona, ravi de sa performance», a déclaré Lisa-Jane Graffard, manager Godolphin France. «Nous savions qu’il avait beaucoup de vitesse mais ce qu’il a fait pour son premier essai sur 1.000m est vraiment très bien. Aujourd’hui, il avait envie d’en découdre, il est allé au combat. C’est un magnifique cheval: il a pris de la force, ce qui arrive souvent lorsqu’ils courent sur de plus courtes distances. Il mérite son Groupe 1 et ainsi que sa place au haras – j’espère qu’il aura un jour.»

Au palmarès, il a succédé à Finsbury Square et Muthmir, permettant à André Fabre de remporter cette course pour la première fois depuis 1994 (Spain Lane). Inns of Court devrait maintenant prendre la direction du meeting Royal Ascot pour courir les Diamond Jubilee Stakes (Groupe 1) le samedi 22 juin sur 1.200m, à moins que son entourage décide de le maintenir sur 1000m. Dans ce cas, il disputerait les King’s Stand Stakes le mardi 18.

La surprise Aspetar dans le Grand Prix de Chantilly

Une accélération terrible. C’est ce qu’a produit Aspetar pour revenir sur les fuyards et les dépasser. Dans les trois cents derniers mètres de course, le cheval entraîné par Roger Charlton a tout simplement montré qu’il était le plus fort pour remporter le Grand Prix de Chantilly devant Ziyad et Silverwave. Le fils d’Al Kazeem a signé la troisième victoire de sa carrière et surtout remporté un premier Groupe, son plus beau succès. Après avoir effectué une rentrée de qualité en terminant deuxième des John Porter Stakes (Groupe 3) le 13 avril à Newbury, Aspetar avait terminé cinquième du Prix d’Hédouville (Groupe 3) à Paris Longchamp. Roger Charlton et James Doyle, le jockey, ont inscrit leur nom au palmarès de ce Groupe 2 pour la première fois. «La dernière fois, le terrain était trop souple pour lui», a dit James Doyle. «Il adore les courses rythmées comme celle d’aujourd’hui. Les conditions l’ont donc avantagé.» Ziyad, placé en Groupes et vainqueur de Listed, a pris la deuxième place. La déception est venue de Listen In (Freddy Head), sixième sur sept après une belle rentrée dans le Prix Corrida, dont elle s’était classée deuxième le 20 mai.

Pellegrina passe déjà un cap

Dernière durant toute la course, Pellegrina s’est faufilée au sein du petit peloton dans la dernière ligne droite et n’a fait qu’une bouchée de ses adversaires dans le Prix de Royaumont. La pouliche de trois ans entraînée par André Fabre a laissé Malevra, deuxième, à un peu plus de deux longueurs et Je Ne Regretterien, troisième, à quatre longueurs. Elle a disputé hier la deuxième course de sa carrière seulement, et engrangé une deuxième victoire. De plus, elle a pulvérisé le record de l’épreuve en 2’25’’99, soit près de quatre secondes de mieux que Diasilixa en 2003.

0
0