Eurosport

Alpha Centauri stoppée par Laurens dans les Matron Stakes

Alpha Centauri stoppée par Laurens dans les Matron Stakes

Le 16/09/2018 à 16:35

Coup de tonnerre en milieu de réunion à Leopardstown, samedi après-midi, avec la défaite d’Alpha Centauri dans les Matron Stakes. La championne a été dominée par Laurens, lauréate du Prix de Diane Longines en juin à Chantilly.

Il y a des courses que l’on coche longtemps à l’avance sur son agenda. Il y a des matches immanquables. Les Matron Stakes promettaient une affiche de qualité avec les championnes Alpha Centauri et Laurens, sans oublier l’armada O’Brien. Et le résultat a été à la hauteur des attentes hier sur l’hippodrome de Leopardstown, dans la banlieue sud de Dublin.

Tête et corde, à la manière des forts

De retour sur sa distance fétiche, le mile (1.600m), Laurens n’a pas fait de détail. La pouliche de Karl Burke, vite en jambes, a pris les commandes de la course pour ne plus les lâcher jusqu’au disque final. Comme elle aime tant le faire, la fille du grand étalon français Siyouni a dominé ses adversaires et pris le train à son rythme, avant de repartir de plus belle quand les attaques se sont précisées. Même pas peur d’Alpha Centauri, véritable révélation de l’année en Europe, Laurens a montré les muscles pour s’adjuger un quatrième Groupe 1, le troisième cette année après le Prix Saint-Alary et le Prix de Diane Longines. «C’est probablement le meilleur moment de ma carrière», a déclaré Karl Burke à la presse britannique. «C’est une pouliche exceptionnelle!»

Pour PJ McDonald

La protégée de Karl Burke restait pourtant sur une performance décevante il y a trois semaines dans les Yorkshire Oaks, où elle avait terminé sixième sur huit. Circonstances atténuantes, cette course se dispute sur la distance classique de 2.400m, un peu longue pour ses aptitudes. Depuis le début de sa carrière, Laurens a gagné six des neuf courses qu’elle a disputées et, surtout, elle s’est imposée sur 1.400m, 1.600m, 2.000m et 2.100m. La classe des grandes. Samedi, la Pur-sang de trois ans était associée à Daniel Tudhope pour la première fois, en l’absence de son jockey habituel, PJ McDonald, sur la touche mais présent en Irlande pour voir sa championne triompher.

Alpha Centuari battue à la régulière

La représentante de l’écurie Niarchos, considérée tout l’été comme l’une des meilleures mileuses depuis des lustres, n’a pu refaire assez de terrain dans la phase finale et a terminé à moins d’une longueur de Laurens. La quadruple lauréate de Groupe 1 a connu sa première défaite depuis mi-avril, lors de sa rentrée sur ce même hippodrome de Leopardstown. Plus loin, on a retrouvé un tir groupé des O’Brien avec la troisième place de Clemmie, la quatrième de Magical et la cinquième de Happily.

0
0