Eurosport

Godolphin en route vers le doublé dans les Poules d’Essai des poulains et pouliches?

Godolphin en route vers le doublé dans les Poules d’Essai des poulains et pouliches?

Le 11/05/2019 à 13:18

Demain, l’hippodrome de Paris Longchamp accueillera deux Groupes 1. La Poule d’Essai des Poulains regroupera onze partants, dont le champion en herbe Persian King. Dans le pendant pour les pouliches, elles seront dix à briguer le titre dont l’invaincue Castle Lady.

La crème des poulains et pouliches de trois ans va se produire demain sur l’hippodrome de Paris Longchamp. Honneur dans le programme aux poulains, qui seront onze à s’affronter sur les 1.600m de la grande piste. Habituée des grands rendez-vous, la casaque Godolphin semble détenir les clés de la course. Deuxième pour ses débuts en compétition à Chantilly puis invaincu lors ses quatre sorties suivante, Persian King sera clairement le cheval à battre. Fin 2018, le pensionnaire d’André Fabre a battu Magna Grecia dans un Groupe 3 à Newmarket, qui a depuis gagné les 2000 Guinées. Dans le Prix de Fontainebleau (Gr.3), sur le même parcours, Persian King a effectué une démonstration pour sa rentrée. Monté par Pierre-Charles Boudot, le fils de Kingman pourrait permettre à son jockey de remporter pour la première fois ce Groupe 1. Son entraîneur André Fabre inscrirait son nom à cette épreuve pour la septième fois. En cas de défaillance, ce dernier pourra compter sur Munitions. Vainqueur du Prix Djebel (Gr.3) pour sa rentrée à Maisons-Laffitte, il aborde pour la première fois la distance de 1 600 m. La deuxième incertitude pourrait concerner l’état du terrain, sa seule contre-performance étant survenue sur un terrain très souple (une quatrième place à Chantilly, ndlr).

Aidan O’Brien s’attaque à la France

Pour contrer la coalition Godolphin, on comptera sur une autre casaque prestigieuse, celle des Wertheimer. Vainqueur d’une Listed à Saint-Cloud puis de la préparatoire, le Prix La Force (Gr.3), à Paris Longchamp, Shaman sera associé à Maxime Guyon, très en forme en ce moment. Le pensionnaire de Carlos Laffon Parias a déjà disputé un Groupe 1 dans sa carrière, le Prix Jean-Luc Lagardère, avec une cinquième place à la clé. Onze ans après Falco, le tandem Laffon Parias-Wertheimer pourrait retrouver le goût du succès dans cette épreuve. Après les 1000 et 2000 Guinées, Aidan O’Brien s’attaque désormais à la France. L’homme de Ballydoyle présentera uniquement Van Beethoven. Son entraîneur essayera de récupérer sa couronne, lui qui s’était imposé en 2016 avec The Gurkha.

Vers un match Godolphin-Wertheimer?

Pour sa part, la Poule d’Essai des pouliches ne réunira que dix concurrentes. Gagnant dès ses débuts en mars dernier à Chantilly , Castle Lady a tenté sa chance dans la préparatoire à cette course, le Prix de la Grotte (Gr.3). Un test réussi puisque celle qui est entraînée par Henri-Alex Pantall s’est imposée avec style, devançant Imperial Charm… qu’elle retrouvera demain. Ce Groupe 1 est l’un des rares que l’écurie Godolphin n’ait pas encore remporté. Ce serait également une première pour son jockey, Mickaël Barzalona, et son entraîneur. La partie n’est pas gagnée d’avance avec la présence de Matematica. Deuxième du Prix Marcel Boussac (Gr.1) derrière Lily’s Candle sur ce parcours, elle a ouvert son palmarès pour sa première sortie en 2019. Il s’agissait d’un Maiden de faible qualité mais qui a eu le mérite de donner de la confiance à la pouliche, et également d’avoir un parcours dans les jambes.

Olivier Peslier en quête d’un triplé

Double tenant du titre, Olivier Peslier sera en selle sur Watch Me, une pensionnaire de Francis-Henri Graffard. Vainqueur de l’une des préparatoires, le Prix Imprudence (Gr.3), à Maisons-Laffitte, elle avait devancé d’une encolure Suphala, qu’elle retrouvera à Longchamp. Enfin, les tricolores devront se méfier d’East. La pensionnaire de Kevin Ryan s’est en effet imposée lors de ses deux premières sorties publiques, dont un Groupe 3 à Saint-Cloud, le Prix Thomas Bryon. Montée par James Spencer, elle avait été battue à la régulière par Newspaperofrecord dans la Breeders’Cup Juvenile Fillies Turf (Gr.1) à Churchill Downs. Pour sa rentrée, elle peut frapper fort d’autant que la qualité du lot ne semble pas être la plus élevée des dernières éditions.

0
0