«Sky is the limit» comme le dit si bien une chanson de the Notorious B.I.G. Cette citation colle parfaitement à la carrière de Lanfranco Dettori. À quarante-neuf ans, il a conclu en Asie la plus belle année de sa carrière avec dix-neuf victoires au niveau Groupe 1, à trois unités du record de Ryan Moore. Le 6 décembre dernier au Hong Kong Convention and Exhibition Centre, Il a logiquement reçu le titre de Jockey de l’année décerné par l’horloger suisse Longines, son troisième après 2015 et 2018.

Au-dessus du lot

Course hippique
«Skalleti a de quoi nous faire rêver», Jérôme Reynier
11/02/2020 À 09:05

Sur les cent Groupes 1, les meilleurs, pris en compte dans ce classement Longines, l’Italien établi en Angleterre en a remporté huit, ce qu’il lui vaut de remporter haut la main ce titre avec 102 points. Lanfranco Dettori domine Zac Purton, Australien établi à Hong Kong (88 points) et Hugh Bowman, lui aussi australien, troisième avec 86 points. La star italienne a commencé sa razzia le 31 mai avec Anapurna. La pouliche de John Gosden s’est alors imposée dans les Oaks britanniques. En l’espace de deux mois, Dettori a remporté onze Groupes 1, un exploit. Pêle-mêle, il a soulevé les trophées des Prince of Wales’s Stakes (Crystal Ocean), de la Gold Cup (Stradivarius), des Eclipse (Enable), des Irish Oaks (Star Catcher) ou encore des célèbres King George VI and Queen Elizabeth Stakes, toujours avec Enable. Sur Equidia, le jockey italien est revenu sur une année 2019 pas comme les autres: «C’est la meilleure saison de ma carrière. J’ai gagné dix-neuf Groupes 1 grâce notamment à un très grand entraîneur, John Gosden, qui avait beaucoup de bons chevaux. Ma plus belle victoire a été celle d’Enable dans les King George, à l’issue d’une superbe bataille avec Crystal Ocean dans les quatre cents derniers mètres.»

Le compteur s’affole

Le 19 octobre à Ascot, Frankie Dettori est entré un peu plus encore dans l’histoire des courses en signant une deux cent cinquantième victoire au niveau Groupe 1. Il a validé cette exploit avec Star Catcher, entraînée par John Gosden, lors des British Fillies and Mares Stakes. «Il est resté très en forme physiquement et monte encore à un super niveau», a déclaré John Gosden dans un article du New York Times, soulignant la longévité de cet incroyable jockey.

Trois français dans le top quinze

Le plus japonais des Français, Christophe-Patrice Lemaire, est le meilleur Tricolore dans ce classement Longines, figurant à la sixième place. Dans quelques jours, il devrait d’ailleurs décrocher une troisième Cravache d’or consécutive – il comptait onze victoires d’avance au 15 décembre – dans ce pays. Plus loin, on retrouve Flavien Prat, exilé aux États-Unis, treizième, juste devant Pierre-Charles Boudot, quatorzième, auteur de la plus belle année de sa carrière avec l’Arc de Triomphe en point d’orgue.

Course hippique
La Saudi Cup débarque dans le calendrier des courses de galop
06/02/2020 À 13:42
Course hippique
Les cinq courses qui feront l’année 2020
06/02/2020 À 13:29