Eurosport

Longines Gran Premio Latinoamericano : la plus belle victoire de Roman Rosso

Longines Gran Premio Latinoamericano : la plus belle victoire de Roman Rosso

Le 14/03/2018 à 19:45Mis à jour Le 14/03/2018 à 19:46

Dimanche, tout le continent sud-américain avait les yeux rivés sur Maroñas, en Uruguay, pour l’événement de l’année, le Gran Premio Latinoamericano. La victoire est revenue à Roman Rosso entraîné par l’Argentin Jorge Mayansky Neer.

« Le cheval d’une vie ». « Un rêve éveillé ». C’est par ces mots, sur le site argentin turfdiario.com que Jorge Mayansky Neer a exprimé son émotion, dimanche après-midi, quelques minutes après avoir écrit la plus belle page de l’histoire de sa carrière, à savoir remporter la course de Groupe 1 la plus prisée en Amérique du Sud. Même émotion pour son jockey, Wilson Moreyra, qui inscrit son nom au palmarès de cette épreuve pour la première fois.

Roman Rosso rafle tout

Roman Rosso, âgé de quatre ans, n’en est pas à son coup d’essai. Le protégé de Jorge Neer est l’une des vedettes de son pays, fort de ses victoires de prestige dans le Derby Argentin et le Gran Premio Nacional. Malgré quatre mois sans courir, il est arrivé en Uruguay avec le statut de favori et n’a pas manqué d’offrir un sixième Longines Gran Premio Latinoamericano à l’Argentine, toujours loin des Brésiliens (dix succès) et des Péruviens (neuf victoires). Dans la presse locale, on parle maintenant de tournée américaine pour le champion argentin.

Un monument à plusieurs facettes

Le Gran Premio Latinoamericano se déroule chaque année sur la distance de 2 000 ou 2 400 m, sur le sable ou le gazon ; tout dépend de l’hippodrome choisi. Cette année, l’hippodrome de Maroñas a accueilli la trente-quatrième édition du plus beau Groupe 1 de l’année sur ce continent. L’édition 2018 avait une particularité, l’absence des chevaux chiliens, touchés par un virus et interdits de déplacement. Mais en 2019, pour compenser cette décision, l’hippodrome de Santiago a été désigné hôte de cette prestigieuse course.

0
0