Course hippique

Maxime Guyon sacré Cravache d’Or

Partager avec
Copier
Partager cet article

Maxime Guyon sacré Cravache d’Or

Crédits Eurosport

ParGrand Prix
20/12/2019 à 16:07

Pour la première fois de sa carrière, Maxime Guyon va remporter la Cravache d’Or. Pierre-Charles Boudot, loin au classement, a décliné la lutte fin novembre et se contentera de la Cravache d’Argent. Pour la troisième place, la fin d’année promet d’être intense.

Le 27 novembre 2019 a constitué un vrai et grand tournant dans l’histoire des courses françaises de plat. Alors relégué à plus de vingt-cinq victoires de la tête du classement détenue par Maxime Guyon, Pierre-Charles Boudot a annoncé sur les réseaux sociaux l’arrêt de sa saison 2019. Le vainqueur de l’Arc avec Waldgeist a laissé le Jockey numéro un de la casaque Wertheimer & Frère décrocher une première Cravache d’Or, après six Cravaches d’Argent (2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2016) et quatre de Bronze (2009, 2015, 2017 et 2018).

Une révolution 

Course hippique

«Skalleti a de quoi nous faire rêver», Jérôme Reynier

11/02/2020 À 09:05

Les années passent mais le podium ne change pas. Ce sera bien moins le cas pour l’année 2019, où un bouleversement aura lieu le 31 décembre, date de la clôture des classements. Après dix années d’argent et de bronze, Maxime Guyon entrera dans la cour des grands, rejoignant Yves Saint-Martin, Freddy Head, Christophe Soumillon et Pierre-Charles Boudot, entre autres, au palmarès de la célèbre Cravache d’Or. Le dernier nommé a d’ailleurs félicité Maxime Guyon sur les réseaux sociaux: «Ma saison 2019 en France prendra fin à Deauville ce 28 novembre. Merci à tous ceux qui auront contribué à faire de cette année la plus belle de ma carrière. Un grand bravo à Maxime Guyon pour sa première Cravache d’Or. Rendez-vous en janvier pour de nouvelles aventures.» Réponse de l’intéressé: «Merci Pierre-Charles pour ce clin d’œil. Bravo à toi pour ton année pleine de Groupes 1. Rendez-vous l’année prochaine dans les pelotons.»

En piste dès le début de l’année

Pour arriver à ses fins, Maxime Guyon a mis tous les atouts possibles dans son jeu, à commencer par un changement d’agent. L’arrivée de Pierre-Alain Chéreau, ancien mentor de Christophe Soumillon, a changé la donne. Dès le 2 janvier, il s’est mis en selle à Pornichet puis a enchaîné à un rythme effréné entre Deauville, Lyon La Soie puis le traditionnel meeting de Cagnes-sur-Mer. Après deux mois de compétition, Maxime Guyon avait déjà pris sept longueurs d’avance sur Pierre-Charles Boudot et dix-huit sur Demuro. Même si le premier est revenu à trois victoires fin juin, l’écart a grimpé en juillet où Maxime Guyon s’est imposé à vingt-trois reprises contre seulement neuf pour son poursuivant. À la fin de l’été, Pierre-Charles Boudot pointait à plus de vingt longueurs, un gouffre. En milieu d’automne, le couperet est tombé au moment où ce dernier est parti pour le championnat du monde des jockeys à Hong Kong. La lutte s’est arrêtée.

Match… pour le bronze

Derrière les deux premiers, on ne retrouvera pas Christophe Soumillon qui n’était plus descendu du podium depuis 2010, lorsque Mendizabal avait devancé Guyon et Blondel. Le jockey belge a mis fin à sa saison française le 12 octobre avec 129 victoires et a pris la direction du Japon où il s’est vite mis en évidence. Le match pour la troisième place oppose Mickael Barzalona à Cristian Demuro. Au 20 décembre, ils comptent chacun cent quarante et une victoires. L’un comme l’autre cherche une première Cravache de Bronze. Ils se battront sûrement jusqu’au 31 décembre sur les hippodromes de Deauville, Pornichet, Lyon La Soie et Pau.

Les statistiques de Maxime Guyon en 20191478 courses234 victoires 406 places parmi les trois premiersVictoires majeures : 11 Groupes 3 dont le Prix Gladiateur et le Prix des Chênes.

Course hippique

La Saudi Cup débarque dans le calendrier des courses de galop

06/02/2020 À 13:42
Course hippique

Les cinq courses qui feront l’année 2020

06/02/2020 À 13:29
Dans le même sujet
Course hippique
Partager avec
Copier
Partager cet article

Dernières infos

Course hippique

«Skalleti a de quoi nous faire rêver», Jérôme Reynier

11/02/2020 À 09:05

Vidéos récentes

Course hippique

Matsuoka conclut la saison en beauté

00:01:23

Les plus lus

Sports mécaniques

Pas de GP mais Leclerc a joué l'acteur au volant d'une Ferrari dans les rues de Monaco

HIER À 19:42
Voir plus