Eurosport

Mustashry domine Laurens dans les Lockinge Stakes

Mustashry domine Laurens dans les Lockinge Stakes

Le 19/05/2019 à 23:47

C’est Mustashry, élève de Sir Michael Stoute qui a remporté samedi 18 mai à Newbury les Lockinge Stakes. Laurens, la championne de Karl Burke a réalisé une bonne rentrée en se classant deuxième.

Il y a des courses qui marquent. Les Lockinge Stakes, programmés samedi, font partie de cette catégorie, plus particulièrement pour l’entraîneur anobli Sir Michael Stoute. Le metteur au point anglais a épinglé cette épreuve pour la huitième fois de sa carrière, la première fois depuis treize ans et la victoire de Peeress. Mais il faut surtout remonter à 1986 pour voir le nom de Michael Stoute à l’époque, au palmarès de ce Groupe 1 sur le mile. Il l’emportait alors avec Scottish Reel.

Un premier Groupe 1

Six mois après sa première tentative ratée au niveau Groupe 1, Mustashryn, onzième sur quatorze de la Breeders’Cup Mile, n’a cette fois pas manqué sa cible. Âgé de six ans, il a décroché le premier Groupe 1 de sa carrière à l’issue d’une course maîtrisée. Patient en milieu de peloton, le fils de Tamayuz a filé la grande favorite, Laurens, puis l’a débordée à deux cents mètres de la ligne d’arrivée. Au final, il s’est imposé avec plus de deux longueurs d’avance sur la protégée de Karl Burke. Il s’agit de la huitième victoire de sa carrière, mais aussi la plus belle et de loin. Il a succédé au palmarès à Rhododendron (A.P.O’Brien). Auparavant, le cheval de Sir Michael Stoute avait brillé au niveau Groupe 3, en août 2017 à York, et Groupe 2, à Doncaster puis à Newmarket.

Laurens, bis repetita

Comme l’an passé, Laurens n’est pas parvenue à passer le poteau en tête pour sa rentrée. En 2018, la fille de Siyouni avait terminé deuxième des 1000 Guinées. Cette fois elle s’est contentée d’une deuxième place dans les Lockinge Stakes, une performance qui n’a pas étonné son entourage. Dans les médias britanniques, le staff de Laurens a expliqué qu’elle avait besoin de cette course pour se remettre dans le bain de la compétition. Pour de nouveau briller dans les Groupes 1, elle qui en a remporté quatre en 2018, il faudra patienter jusqu’au meeting de Royal Ascot (18-22 juin).

Crystal Ocean déjà prêt pour Ascot

Dans l’autre course majeure du jour, les Al Rayyan Stakes (Groupe 3), Crystal Ocean a de nouveau prouvé qu’il était de la trempe des tous bons. Le fils de Sea The Stars n’est encore jamais sorti des trois premiers en quatorze courses. Il a très facilement dominé Laraaib de deux longueurs et devrait courir les Prince of Wales’s Stakes (Gr.1) à Ascot le 19 juin. À l’heure actuelle, il compte trois deuxièmes places en trois tentatives en Groupes 1. L’année 2019 pourrait être la bonne.

0
0