WINX n’est pas seulement une des meilleures juments du monde, c’est une légende. Fin octobre, la fille de Street Cry et Vegas Showgirl a réalisé un authentique exploit en remportant le Cox Plate pour la troisième fois de suite. Un exploit que seul un hongre avait réussi avant elle. C’était Kingstown Town, il y a 25 ans. Une autre époque. Cheval de l’année en Australie en 2015 et 2016, meilleur cheval du monde sur gazon en 2016, Winx a conforté cette année son statut de meilleur cheval de l’histoire des courses australienne.

Il faut dire que sa victoire historique dans ce qu’on appelle l’Arc Australien (la course la plus importante en Australie après la Melbourne Cup) est arrivée après 21 succès de rang ! Pour trouver trace d’une défaite de la jument australienne, il faut remonter au 11 avril 2015, avec une deuxième place dans les Australian Oaks.

Course hippique
«Skalleti a de quoi nous faire rêver», Jérôme Reynier
11/02/2020 À 09:05

Près de 4 ans et demi après le départ à la retraite de Black Caviar, vainqueur de 25 courses d’affilée (dont 15 Groupe 1), WINX est passée devant l’Américain ARROGATE, entraîné par Bob Baffert au classement Longines du meilleur pur-sang du monde. La pensionnaire de Chris Waller est capable de fournir de tels efforts à l’approche du poteau qu’elle ne laisse aucune chance à ses adversaires.

Cachée à l’arrière dans le Coxe Plate, elle a fait soulever la foule en passant à l’action dans la dernière ligne droite, passant en revue les quatre animateurs de la course pour s’imposer dans un duel final avec Humidor qui n’a rien pus faire face à la puissance de la reine.

Agée de six ans, WINX a maintenant droit à une reconversion paisible dans un rôle très recherché de poulinière.

(photo : DR)

Dimanche 17 décembre : CRACKSMAN

Course hippique
La Saudi Cup débarque dans le calendrier des courses de galop
06/02/2020 À 13:42
Course hippique
Les cinq courses qui feront l’année 2020
06/02/2020 À 13:29