Eurosport

Roaring Lion et Oisin Murphy, le tube de l’année sur 2.000m

Roaring Lion et Oisin Murphy, le tube de l’année sur 2.000m

Le 16/09/2018 à 16:52

Après les Coral-Eclipse et le Juddmonte International, Roaring Lion a épinglé le QIPCO Irish Champion Stakes hier à Leopardstown. Au terme d’une magnifique lutte avec Saxon Warrior, le jockey Oisin Murphy a remporté – déjà – son septième Groupe 1 de l’année.

Il est incontestablement le leader européen sur 2.000m! Sa montée en puissance ne passe pas inaperçue. Dès son début de carrière, Roaring Lion a enchaîné les succès sur la distance de 1.600 m. Après trois victoires, le pensionnaire de John Gosden est arrivé au niveau Groupe 1 face à un autre invaincu à cette époque: Saxon Warrior. Le pensionnaire d’Aidan O’Brien l’a alors devancé d’une encolure dans le Racing Post Trophy Stakes (Gr.1), fin octobre 2017 à Doncaster, lui faisant subir sa première défaite. De retour en compétition en avril dernier, le fils de Kitten’s Joy a obtenu une troisième et une cinquième place à Newmarket. John Gosden a décidé de faire passer son protégé sur 2.000 mètres. Après une victoire en Groupe 2, Roaring Lion a conclu son test sur la distance de 2.400 m par une troisième place dans le Derby d’Epsom (Gr.1). La distance intermédiaire semble finalement être la meilleure pour son poulain de trois ans, qui a pris une autre dimension durant l’été.

Roaring Lion vs. Saxon Warrior : un classique britannique

Comme au football, il existe des duels récurrents entre deux chevaux. Celui entre Saxon Warrior et Roaring Lion en est un. Il y a d’abord eu les Eclipse Stakes (Gr.1), début juillet à Sandown, remportés d’une encolure par le secon, qui a empoché à cette occasion son premier Groupe 1. Ensuite, il n’y a pas eu de débat dans les International Stakes (Gr.1), fin août à York, où Roaring Lion a facilement remporté son deuxième Groupe 1, son adversaire finissant quatrième. Hier à Leopardstown, ils se sont retrouvés une nouvelle fois lors des QIPCO Irish Champions Stakes. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le spectacle était au rendez-vous. Après une véritable course-poursuite entre les deux concurrents, Roaring Lion a été chercher Saxon Warrior aux abords du poteau pour le devancer d’une encolure. C’est un troisième Groupe 1 consécutif pour le tandem Roaring Lion-Oisin Murphy, qui mène désormais 4 à 2 face à Saxon Warrior. Avec ses sept succès, le Britannique devient même le jockey ayant empoché le plus de Groupes 1 cette année.

Direction le QIPCO Champion Stakes à Ascot pour Roaring Lion

Le propriétaire vainqueur, le cheikh Fahad, a dévoilé le plan de carrière de son protégé au micro de Racing UK: «La course s’est déroulée en faveur de Saxon Warrior, mais son courage et son retour pour aller le chercher étaient à couper le souffle. Le QIPCO Champion Stakes à Ascot est dans nos plans, tout comme la Breeders’Cup, mais je vais en discuter avec John Gosden. Il pourrait rester à l’écurie la saison prochaine, les plans ne sont pas encore finalisés.» Rendez-vous donc le 20 octobre à Ascot, une nouvelle fois sur 2.000m, pour tenter de remporter un quatrième Groupe 1 consécutif.

Dans le dos de Roaring Lion dans la phase finale, le français Study Of Man n’a jamais pu le suivre et a terminé à une décevante cinquième place. Le lauréat du Prix du Jockey-Club (Gr.1) à Chantilly, associé à Stéphane Pasquier, venait de finir troisième du Prix Guillaume d’Ornano (Gr.2) en août à Deauville. 

0
0