Eurosport

Siyarafina en piste pour devenir la nouvelle princesse Diane?

Siyarafina en piste pour devenir la nouvelle princesse Diane?

Hier à 00:08

Dimanche, le Prix de Diane Longines sera le temps fort de la grande journée de galop programmée sur l’hippodrome de Chantilly. L’invaincue Siyarafina aura quinze adversaires sur sa route. La lauréate du Prix Saint Alary devra faire attention à la coalition Rouget.

Grâce, beauté, classe. Ces qualificatifs représentent parfaitement chaque année la journée du Prix de Diane Longines. Si les chapeaux et tenues s’inscrivent dans cette logique, le talent sur la piste devrait également émerger. Dimanche, seize pouliches s’affronteront dans ce Groupe 1. Événement, les cadors européens Aidan O’Brien et André Fabre ne présenteront aucun cheval, une première depuis respectivement 2005 et 2000. Siyarafina sera évidemment la grande favorite de ce Prix de Diane Longines. Lauréate de ses deux premières courses en avril dernier, elle a obtenu un sacre avec style lors du Prix Saint-Alary (Gr.1) le 26 mai à Paris Longchamp. Après la course, Christophe Soumillon avait souligné que sa pouliche n’était pas à 100%. Alain de Royer Dupré, son entraîneur, tient en haute estime la protégée de Son Altesse Aga Khan, estimant qu’il s’agit de l’une des meilleures femelles qu’il ait entraîné. Comme Sarafina en 2010 ou encore Laurens en 2018, elle réaliserait le doublé Saint-Alary-Diane. Quinze ans après Latice, Christophe Soumillon pourrait remporter son quatrième sacre dans ce Groupe 1. Pour Alain de Royer Dupré, ce serait le septième.

Rouget, force quatre

Jean-Claude Rouget est l’homme de ce Prix de Diane Longines ces dernières années. Vainqueur de quatre des dix dernières éditions, l’entraîneur déléguera quatre pouliches lors de cette édition. Deuxième de la Poule d’Essai des Pouliches (Gr.1), Commes abordera pour la première fois une distance aussi longue. Désormais propriété de Teruya Yoshida, elle sera associée à son fidèle partenaire Cristian Demuro. «C’est sa course, car elle sera mieux sur 2.000 ou 2.100 mètres», a déclaré Jean-Claude Rouget sur Eurosport.fr.

Étoile a remporté ses deux premières courses avant de connaître sa première défaite dans le Prix Vanteaux (Gr.3), devant Platane. Elle est aussi la lauréate du Prix Cléopâtre (Gr.3), préparatoire qui n’a plus donné de gagnante du Diane depuis Pawneese en 1976. Associée à Mickaël Barzalona, elle pourrait se montrer dangereuse d’autant que ses limites restent inconnues. Cartiem permettra d’assister à un événement. N’ayant plus monté en France depuis l’édition 2017 du Prix de l’Arc de Triomphe, Christophe-Patrice Lemaire fera son retour dans l’Hexagone. La Cravache d’Or Japonaise 2018 sera en selle sur la lauréate du Prix Pénélope (Gr.3). Invaincue cette année, celle-ci va tenter de monter un nouveau palier avec réussite. Dernière partante, Ebony est estimée par Jean-Claude Rouget qui pense qu’elle devrait encore «montrer des progrès».

Platane et Channel ont leurs chances

Attention au duo Laffon-Parias/Guyon qui présentera Platane. La fille de Le Havre a brillamment remporté le Prix Vanteaux début avril mais a échoué dans le Prix Saint-Alary après avoir trébuché au départ, selon son entraîneur. Elle peut remontrer un excellent niveau ce dimanche. Enfin Channel, entraînée par Francis-Henri Graffard, est passée par les chemins de traverse pour participer à ce Prix de Diane Longines. La fille de Nathaniel a la chance de connaître la distance de 2100m et ce parcours particulier de Chantilly. Elle aura sur le dos un jockey aux dents longues, Pierre-Charles Boudot, qui n’a pas encore remporté ce Groupe 1 si prestigieux.

La coalition britannique veut conserver la couronne

En 2018, Laurens avait permis aux Britanniques de prendre le dessus sur les françaises sur leurs terres. Sœur utérine d’Enable, Entitle n’a pour le moment pas démontré la même qualité que son aînée. Néanmoins, elle vient d’être battue de peu dans un Groupe 3 par Nausha, qu’elle retrouvera à Chantilly. Le tandem Lanfranco Dettori-John Gosden s’est déjà imposé en 2015 avec Star Of Séville. Roger Varian, qui a remporté deux Groupes 1 en quelques semaines, présentera Nausha. Elle a montré son courage dernièrement en s’imposant à la lutte à York. Le final en montée devrait l’avantager et elle sera associée à James Doyle.

À côté l’événement et des autres belles courses de Groupes, les jeunes jockeys seront à l’honneur. Première épreuve du programme, le Prix Longines Future Racing Stars est une course internationale pour les apprentis. Cette année, quatre jockeys français seront en lice: Thomas Coutant, Erwann Lebreton, Thomas Trullier et Marie Waldhauser. Ces jockeys sont issus des écoles des courses hippiques AFASEC. Huit pays s’affronteront donc dans cette épreuve à handicap aux alentours de 14h10 , puis ils se retrouveront à 19h05 pour clôturer le beau dimanche cantilien.

0
0