Eurosport

Un Sottsass record remporte le QIPCO Prix du Jockey Club

Un Sottsass record remporte le QIPCO Prix du Jockey Club

Le 03/06/2019 à 10:44

Sottsass a remporté hier l’édition 2019 du QIPCO Prix du Jockey Club devant le favori Persian King. Le fils de Siyouni s’est emparé du record du parcours et de l’épreuve pour offrir une nouvelle victoire prestigieuse à Jean-Claude Rouget et Cristian Demuro.

Il y a des courses mais surtout des noms qui retiendront l’attention pour très longtemps. Sottsass a remporté bien plus qu’un Groupe 1 hier à Chantilly. Il a battu le record de la course (en 2’02’’90) mais surtout celui du parcours, détenu jusqu’alors par la championne Trêve, victorieuse du Prix de Diane Longines en 2013. Le nouveau champion de Jean-Claude Rouget s’est permis de dominer de deux longueurs l’ogre Persian King à la manière des forts. L’avènement d’un nouveau phénomène.

Un poulain estimé

Élevé dans la célèbre écurie des Monceaux, Sottsass est vendu en août 2017 pour 340.000 euros lors de la vente Arqana à Deauville. Acquis par l’écurie White Birch Firm, il prend la direction du sud-ouest et les boxes de Jean-Claude Rouget qui le fait débuter le 21 août 2018. Il termine alors quatrième d’une course d’inédits à huit longueurs du lauréat. Deux mois plus tard, le jeune Sottsass fait impression sur l’hippodrome voisin de Clairefontaine, l’emportant de trois longueurs, ce qui lui permet de viser plus haut à la rentrée. Après sa cinquième sur sept le 7 avril du Prix La Force (Groupe 3), les ambitions sont revues à la baisse, mais il dynamite l’opposition un mois plus tard à Chantilly pour un premier essai sur 2.000 mètres, dans le Prix des Lilas (Listed). À chaque fois, il est associé au crack jockey belge Christophe Soumillon. Ce dernier étant retenu par son contrat avec la casaque Aga Khan, c’est l’Italien Cristian Demuro qui l’a remplacé au pied levé pour la belle course d’hier.

Le plus fort

Monté dans le deuxième tiers du peloton, Sottsass a bénéficié d’un parcours idéal, bien caché. Dans le dos du favori Persian King une bonne partie de la course, le poulain de Jean-Claude Rouget a trouvé l’ouverture peu après le poteau indiquant les quatre cents derniers mètres de course. Il a pris l’avantage dans les deux cents derniers mètres et a laissé sur place le représentant de la casaque Godolphin pour s’offrir un premier Groupe 1. Derrière lui, Persian King (André Fabre) s’est contenté de la deuxième place tandis que Motamarris (Freddy Head) a terminé troisième. Cape of Good Hope (Aidan O’Brien) et Roman Candle ont complété le quinté.

Jean-Claude Rouget a remporté son quatrième Jockey Club, le troisième en quatre ans après les succès d’Almanzor 2016 et de Brametot 2017. Pour sa part, Cristian Demuro a inscrit son nom au palmarès de cette course pour la deuxième fois. Il a également enregistré une douzième victoire dans un Groupe 1, dont neuf en Europe. «C’est un super cheval!», a déclaré son jockey. «J’ai réussi à le détendre derrière les boîtes. Je me suis retrouvé derrière Persian King, c’était parfait. Il a placé une drôle d’accélération! Je remercie Jean-Claude Rouget de m’avoir confié un tel cheval, et toute son équipe pour le travail réalisé.»

Quelle famille!

Si l’on se plonge dans les origines familiales, la victoire de classe de Sottsass est moins une surprise. Ainsi, sa sœur, Sistercharlie, avait terminé deuxième derrière Senga du Prix de Diane Longines en 2017. Vendue aux Etats-Unis, elle a connu une deuxième partie de carrière sensationnelle avec quatre victoires au plus haut niveau (Groupe 1) dont une Breeders’Cup Filly and Mare Turf en novembre dernier à Churchill Downs. Et son père, Siyouni, est l’un des étalons de référence en Europe depuis quatre ans. Enfin, son grand-père maternel n’est autre que Galileo, l’immense champion de l’Irlandais Aidan O’Brien, multiple vainqueur au niveau Groupe 1.

Pour le moment, la suite du programme n’est pas défini mais après avoir gagné le QIPCO Prix du Jockey Club et réalisé deux démonstrations sur 2000 puis 2100m, Sottsass a tout l’avenir devant lui.

0
0