Eurosport

Winx, toujours plus forte !

Winx, toujours plus forte !

Le 15/04/2018 à 23:08Mis à jour Le 15/04/2018 à 23:09

Nouvel exploit pour la star du galop australien, Winx. Ce samedi 14 avril, elle a remporté sa vingt-cinquième victoire consécutive lors des Longines Queen Elizabeth Stakes, et la dix-huitième course de Groupe 1 de son incroyable carrière.

Les courses se suivent et se ressemblent pour la championne Winx, qui enchaîne les victoires avec à chaque fois la même impression de facilité, nous faisant presque oublier combien ce qu’elle réalise est exceptionnel.

Jugez plutôt : il y a un mois, elle avait remporté la dix-septième course de Groupe 1 de sa carrière, battant le record de Black Caviar du nombre de victoires dans des épreuves de ce niveau. Hier, sur l’hippodrome de Royal Randwick dans les Longines Queen Elizabeth Stakes, qu’elle a remportés pour la deuxième année consécutive, elle a égalé cette même Black Caviar dans son record – qui paraissait pourtant intouchable – de victoires consécutives en courses, vingt-cinq.

Pas d’Ascot pour la championne 

La déception de ne pas voir cette jument engagée à Ascot en juin prochain est immense, tant l’impression qu’elle a encore laissée hier avait de quoi donner l’eau à la bouche. Mais c’est non, comme l’a confirmé son entourage il y a quelques jours ; non, on ne verra pas la petite Pur-sang venue d’Australie défier le gratin européen. 

En route vers un quatrième Cox Plate?

Le prochain exploit de la protégée de Chris Waller pourrait bien se dérouler en octobre prochain: en effet, à l’issue de la course d’hier, son entraîneur n’a pas caché son envie d’essayer d’amener Winx au top pour le Cox Plate, prestigieuse course australienne qu’elle a déjà remportée à trois reprises. «Il faut la respecter en prenant les courses les unes après les autres», a-t-il déclaré aux médias australiens, avant d’ajouter: «Nous aimerions évidemment en être, mais comme toujours, c’est elle qui décidera».

En tout cas, lorsqu’on voit la facilité et l’envie avec lesquelles Winx s’est imposée hier face à des chevaux d’une sacrée trempe, on peine à imaginer que l’histoire s’arrête de sitôt.

0
0