VITESSE MESSIEURS

Le gagnant : Harrie Lavreysen
Grand favori annoncé de cette Ligue des Champions, le Néerlandais avait bien lancé sa campagne à Majorque en gagnant la vitesse et terminant 2e du keirin. Le multiple champion du monde et olympique n’a cette fois rien laissé à ses adversaires en remportant chacune des deux épreuves. Le keirin avec facilité. Et la vitesse face au spectaculaire Nicholas Paul, qui a bien failli le piéger en finale. Un boulevard semble déjà s'ouvrir à lui pour la victoire finale.
UCI Track Champions League
Back on Track : la série en 5 épisodes dans les coulisses de la Ligue des champions
04/04/2022 À 07:52

L'ogre Harrie Lavreysen a encore frappé : son succès en vitesse individuelle

La décla de Lavreysen :
Bien sûr, d’autres coureurs peuvent me challenger. Beaucoup en sont capables. Mais pour l’heure, je suis au top, et c’est très bon d’y être.
Le perdant : Jeffrey Hoogland
Le Néerlandais va sans doute payer très cher son élimination dès le premier tour de la vitesse. Dernier de sa série, le triple vice-champion du monde en titre de la discipline n’a marqué aucun point en vitesse ce samedi soir. Il a ensuite redressé la barre en terminant 2e du keirin derrière l’intouchable Lavreysen. Mais le mal est déjà fait. Son retard au général s'élève désormais à 30 points. Soit l’équivalent d’une victoire et demie. Dur à encaisser alors qu'il n’avait que 7 points de retard après Majorque. Alors que deux des cinq manches sont déjà passés, Hoogland ne semble déjà plus en mesure de pouvoir barrer la route à Lavreysen.
Le bilan des Français :
Il y a du mieux. A Majorque, Rayan Helal et Tom Derache avaient été éliminès dès le premier tour en vitesse et au keirin. Cette fois, Helal est allé en finale du keirin. Non sans réussite, certes. L'Isérois a profité du déclassement de Quinteiro pour sortir du premier tour. Mais il n'a pas laissé passer sa chance en prenant la 4e place de l'épreuve. De quoi lui permettre de grimper dans le top 10 au général.

Lavreysen résiste à la meute sur le keirin, Helal finit au pied du podium

Le classement des sprinteurs après 2 manches :
1. Harrie Lavreysen (HOL)77 pts
2. Stefan Botticher (ALL)59 pts
3. Jeffrey Hoogland (HOL)47 pts
4. Nicholas Paul (TRI)41 pts
5. Mikhail Yakovlev (RUS)34 pts
9. Rayan Helal (FRA)30 pts
13. Tom Derache (FRA)13 pts

VITESSE FEMMES

La gagnante : Emma Hinze
L'Allemande a fait le trou au classement général. Elle n'avait que deux points d'avance sur la Canadienne Kelsey Mitchell après Majorque. Elle en a désormais 18 sur sa nouvelle dauphine, sa compatriote Lea Friedrich. Ce samedi, Hinze a remporté la vitesse et terminé 2e du keirin. C'était l'inverse lors de la 1re manche. Elle n'a donc jamais terminé plus loin que 2e lors des quatre premières épreuves de la Ligue des Champions. Une régularité qu'elle est, pour l'heure, la seule à afficher.

Seule au monde, Emma Hinze survole la vitesse individuelle

La décla de Hinze :
Je suis épuisée. La foule a été superbe, c'est un bel endroit pour courir. C'est cool de pouvoir creuser l'écart au général. Je suis fière de gagner encore une fois.
La perdante : Kelsey Mitchell
La Canadienne a subi une grosse déconvenue dans la discipline où elle est championne olympique en titre. Mitchell n'a fait qu'un tour en vitesse, battue en séries par la locale Simona Krupeckaite. Une élimination précoce synonyme de zéro pointé. Et de dégringolade au général. Malgré une 3e place au keirin, l'ancienne footballeuse accuse désormais 24 points de retard sur Hinze. Elle n'en avait que deux après Majorque.
Le bilan de la Française :
Seule Tricolore engagée, Mathilde Gros a passé le cap des séries en vitesse, en prenant les choses en main avant le dernier tour. Son cran n'a en revanche pas payé en demi-finales. Mais elle se classe malgré tout à une encourageante 4e place. En revanche, elle s'est arrêtée dès le premier tour en keirin.

Trop juste dans le final, Mathilde Gros a raté la finale en vitesse

Le classement des sprinteuses après 2 manches :
1. Emma Hinze (ALL)74 pts
2. Lea Friedrich (ALL)56 pts
3. Kelsey Mitchell (CAN)50 pts
4. Martha Bayona Pineda (COL)36 pts
5. Lauriane Genest (CAN)36 pts
7. Mathilde Gros (FRA)34 pts

ENDURANCE FEMMES

La gagnante : Katie Archibald
La Britannique évolue sur les mêmes bases que Lavreysen. Une victoire et un maillot de leader pour se mettre en route à Majorque. Puis un doublé à Panevezys pour enfoncer le clou. Archibald a en plus mis les formes. C'est elle qui a lancé les hostilités dans le scratch, en effectuant quatre tours seule en tête, en début de course, avant de s'imposer au sprint. Elle a ensuite remporté l'élimination, comme en Espagne, pour affirmer sa suprématie. La voilà leader du général avec 13 points d'avance sur Maggie Coles-Lyster, qui n'a néanmoins pas dit son dernier mot.

Katie Archibald en démonstration sur l'élimination : son succès en vidéo

La décla d'Archibald :
Cela ne m'a vraiment pas semblé facile. Je me sentais à l'aise à Majorque, même si je n'avais pas remporté toutes les courses. J'ai beaucoup souffert au début de l'élimination. Il faut que j'analyse si cela était dû à moi ou à la piste.
La perdante : Kirsten Wild
La vedette néerlandaise, qui effectue sans doute ses derniers tours de piste cet hiver, a été victime d'un coup du sort en Lituanie. Après un scratch moyen (6e), la nonuple championne du monde a déchaussé dès le premier tour de l'élimination. Une infortune qui n'a pas fait ciller le jury. La course a continué sans elle et Wild, classée 18e et dernière, n'a ainsi pas marqué le moindre point sur cette épreuve. Rédhibitoire quand on souhaite jouer le général. La voilà à 38 points d'Archibald.
Le classement des endurantes :
1. Katie Archibald (GBR)73 pts
2. Maggie Coles-Lyster (FRA)60 pts
3. Anita Yvonne Stenberg (NOR)50 pts
4. Annette Edmondson (AUS)47 pts
5. Olivija Baleisyte (LIT)44 pts

ENDURANCE MESSIEURS

Le gagnant : Sebastian Mora
Il avait un peu déçu lors de la manche majorquine. Devant les siens, l'Espagnol n'avait terminé que 12e du scratch avant de se reprendre lors de l'élimination. Cette fois, le champion du monde du scratch a mis tout le monde d'accord en remportant les deux épreuves lituaniennes. Un doublé qui lui permet de prendre la tête, pour deux points, au détriment de Corbin Strong, auteur du même doublé à Majorque et cette fois 8e sur les deux épreuves.

Sebastian Mora signe le doublé en s'imposant lors de la course à élimination

La décla de Mora :
Le public en Lituanie a été fantastique. C'est vraiment génial de gagner deux courses sur deux. C'est une belle journée pour moi et je vais tout faire pour continuer ainsi. Je pense qu'il sera difficile de gagner à tous les coups.
Le perdant : Iuri Leitao
Neuvième du scratch puis de l'élimination, le Portugais a perdu un précieux terrain dans la course au podium. Il n'a certes perdu qu'un rang au général et figure encore à la 4e place. Mais le voilà désormais à neuf points du 3e. Un trio de tête s'est dégagé après deux manches. Et le champion d'Europe du scratch 2020 n'en fait pas partie.
Le classement :
1. Sebastian Mora (ESP)59 pts
2. Corbin Strong (NZL)57 pts
3. Gavin Hoover (USA)53 pts
4. Iuri Leitao (POR)44 pts
5. Aaron Gate (NZL)41 pts

UCI Track Champions League
Comment l’apparition des datas a révolutionné le cyclisme sur piste
10/12/2021 À 08:58
UCI Track Champions League
Harrie Lavreysen, un sans faute en vitesse : les meilleurs moments de sa Ligue des Champions
08/12/2021 À 09:46