Le deuxième Monument de la saison pointe son nez, amorce d'un mois d'avril décisif pour les chasseurs de classique. Après Milan-Sanremo, le Tour des Flandres se tiendra dimanche. Dans cette optique, la semi-classique A Travers la Flandre, comptant pour le World Tour, servira de dernière répétition générale pour les principaux favoris du Ronde. A commencer par le vainqueur de l'édition 2020, Mathieu Van der Poel, ou encore Julian Alaphilippe.
Si Wout Van Aert, le troisième gros bras, a décidé de faire l'impasse après son impressionnante victoire dans Gand-Wevelgem dimanche, le champion du monde et celui des Pays-Bas seront en revanche bien présents, eux. Van der Poel sera sans doute le favori numéro un vendredi. Dans une forme étincelante, le Néerlandais est d'ailleurs le tenant du titre de l'épreuve, puisqu'il s'était imposé en 2019, l'édition 2020 ayant été annulée en raison de la pandémie du Covid-19.

Rolland : "Alaphilippe, MVDP et van Aert réinventent le vélo et ça nous fait du bien"

A Travers la Flandre
Van der Poel, des défaillances qui posent question
31/03/2021 À 17:48

Alaphilippe bien entouré

Dauphin de VDP sur les Strade Bianche, Julian Alaphilippe parait un petit ton en-dessous depuis le début de la saison. Mais il n'est pas loin. Son unique victoire de la saison à ce jour, une étape de Tirreno-Adriatico, avait d'ailleurs été signée devant Van der Poel. Il tentera de se conforter mercredi, avant une éventuelle revanche lors du Tour des Flandres, qui lui avait laissé un goût amer à l'automne dernier. Bien dans le coup pour la gagne, le Français avait été victime d'une chute spectaculaire qui avait mis un terme à sa saison.

Une attaque d'une violence inouïe : Van der Poel a laissé Alaphilippe sur place dans le mur final

Pour rivaliser, Alaphilippe pourra compter mercredi sur la force collective de la formation Deceunick - Quick Step, qui alignera aux côtés de son leader, plus que derrière lui, des spécialistes comme le Danois Kasper Asgreen (récent vainqueur du l'E3 Saxo Bank Classic), le Français Florian Sénéchal, l'Italien Davide Ballerini ou encore le Belge Yves Lampaert, double vainqueur d'A Travers la Flandre en 2017 et 2018.
"C'est un nouveau rendez-vous avec les pavés mercredi, nous sommes impatients, a déclaré Tom Steels, directeur sportif de l'équipe belge. La combinaison de courtes ascensions, routes étroites et d'un peloton nerveux est ce dont il a besoin avant le grand rendez-vous de dimanche. La condition de tous les gars est au rendez-vous et plusieurs peuvent attaquer de loin alors que Davide Ballerini est très rapide en cas d'arrivée au sprint".

Julian Alaphilippe et Mathieu Van Der Poel lors de Tirreno-Adriatico, en mars 2021.

Crédit: Getty Images

Une armée de candidats

Mais la course à la victoire pourrait ne pas se résumer à un duel Van der Poel - Alaphilippe. Les candidats ne manquent pas, du vainqueur de Milan - Sanremo Jasper Stuyven (Trek-Segafredo) à Matteo Trentin (UAE-Team Emirates) en passant par Stefan Küng et Arnaud Démare (Groupama-FDJ), Tiesj Benoot (Team DSM), Giacomo Nizzolo (Team Qhubeka ASSOS), Dylan van Baarle (INEOS Grenadiers) ou encore Greg Van Avermaet (AG2R Citroën Team).
Comme le veut la tradition, le peloton s'élancera de Roulers, pour rejoindre Waregem 184 kilomètres plus loin. Le parcours, exigeant, offre une alternance de secteurs pavés et de monts flandriens, notamment le Kluisberg, le Knokteberg ou le Taaienberg. Le dernier d'entre eux, le Nokereberg, ne sera situé qu'à une dizaine de kilomètres de la ligne d'arrivée et pourrait avoir valeur de juge de paix. Mais sur ces monts, tout le monde aura, déjà, dans un coin de la tête, les monts du Ronde.

Le mouvement décisif : Quand Stuyven attaque le groupe des favoris

A Travers la Flandre
Un raid de 50 km pour un numéro fantastique : Revivez la victoire de Van Baarle
31/03/2021 À 16:18
A Travers la Flandre
Un numéro en solitaire pour une première victoire sur une classique : Van Baarle a fait le show
31/03/2021 À 14:39