Getty Images

Taco van der Hoorn remporte la 3e étape du BinckBank Tour, Matej Mohoric nouveau leader

Van der Hoorn lève les bras, Mohoric prend le pouvoir

Le 15/08/2018 à 16:32Mis à jour Le 15/08/2018 à 17:10

BINCKBANKTOUR - Taco van der Hoorn (Roompot - Nederlandse Loterij) a gagné la 3e étape, ce mercredi à Anvers. Il a piégé ses compagnons d'échappée dans le final, parmi lesquels Matej Mohoric (Bahrain Merida, 4e), qui prend la tête du classement général à Stefan Küng (BMC). Sean De Bie (Vérandas Willems-Crelan), 3e du jour, occupe la deuxième place, à 1 seconde de Mohoric.

Au jeu du chat et de la souris, le félin perd parfois. Cela a été le cas, mercredi, lors de la 3e étape du BinckBank Tour, remportée par Taco van der Hoorn, membre d'une échappée composée de cinq éléments. Le coureur de la Roompot - Nederlandse Loterij s'est imposé à Anvers, en devançant ses compagnons de fugue, Maxime Vantomme (Aqua Protect Veranclassic, 2e) et Sean De Bie (Vérandas Willems-Crelan, 3e). Matej Mohoric (Bahrain Merida), quatrième de l'étape, prend la tête du classement général à Stefan Küng (BMC), arrivé dans le peloton, 1'11" après le vainqueur du jour.

La Mitchelton-Scott (pour Caleb Ewan), la Katusha-Alpecin (Marcel Kittel), la Quick-Step (Fabio Jakobsen) et la LottoNL-Jumbo (Dylan Groenewegen) ne paraissaient pas s'affoler, lorsque le quintet de tête comptait encore 3 minutes d'avance à une trentaine de bornes de l'arrivée. Ils ont eu tort. Et la BMC s'est donc également fait piéger.

Vidéo - Van der Hoorn a fait le coup du kilomètre à ses compagnons d'échappée : sa victoire en vidéo

02:00

Mohoric a failli tout perdre

Dans le final, Matej Mohoric a semblé hésiter à jouer la gagne ou le maillot. Très fort, mais aussi très nerveux, le champion de Slovénie a placé plusieurs attaques peu tranchantes... et a fini par se faire contrer peu après la flamme rouge par van der Hoorn, qui a pu profiter de la présence d'un équipier dans l'échappée (Jesper Asselman) durant toute l'étape. Il a immédiatement été pris en chasse par Mohoric, mais ce dernier a été contraint de se rasseoir à 500 mètres de la ligne.

Sean De Bie, également en course pour faire coup double, est quant à lui passé à côté de ses deux objectifs, prenant des bonifications à l'arrivée (4") mais moins que Mohoric en cours d'étape (9"). Il se replace tout de même au classement général, 2e, une seconde derrière le Slovène. Küng, leader déchu, reste dans le coup (3e, +22") à l'issue d'une étape au dénouement très surprenant.

0
0