C’était une lutte à trois qui a donné un suspense exceptionnel. Après 44.3km d’un contre-la-montre des championnats de France à Cholet qui restera dans les mémoires, Bruno Armirail (Groupama-FDJ) s’est imposé (50'50"), jeudi, avec 24 secondes d’avance sur Rémi Cavagna (Quick-Step Alpha Vinyl). Benjamin Thomas (Cofidis) a complété ce podium royal (+31”) qui s’est dessiné, dans le désordre, dès le premier intermédiaire, au bout de 9.1km.
Le film de la course
Championnats de France
Zingle, 3e des championnats de France : "L'an prochain, la Cofidis tentera de briser la malédiction"
27/06/2022 À 18:31
  • Regardez les championnats de France de cyclisme sur route de jeudi à dimanche en direct sur Eurosport
Tout s’est joué entre le deuxième et le troisième intermédiaire sur un parcours quasiment plat mais plus long qu’à l'accoutumée. Bruno Armirail a fait parler sa puissance alors même qu’il venait d’apprendre la veille du départ de ce chrono qu’il n’était pas retenu dans la sélection de la Groupama-FDJ pour le Tour de France, qui partira le 1er juillet prochain.

Armirail, la réponse : "Je ne ferai pas le Tour et j’ai lu beaucoup de choses…"

Alors qu’après 9km, le tenant du titre Benjamin Thomas avait pris les devants, ses deux adversaires se tenaient, avec lui, en seulement 4 secondes. Un écart qui est monté à 7 secondes après 19km de course, lorsque le vainqueur du jour, titré pour la première fois de sa carrière, a pris la tête provisoire.
Mais le véritable coup de massue a été donné par le coureur de la Groupama FDJ après 38km. Vice-champion de France l’année dernière, Armirail a fait croître son avance à 12 secondes sur Cavagna et 24” sur Thomas. La fin n’a été qu’une formalité pour le Français qui a explosé encore doublé son avance pour être finalement sacré à Cholet.

"C'est un super gars" : Cavagna, "déçu" pour lui mais "content" pour Armirail

Devanne crée la sensation chez les amateurs

Auparavant, la course des amateurs a abouti sur une sensation. Alors que l’ancien coureur professionnel Corentin Ermenault (AVC Aix en Provence) faisait figure de favori dans sa catégorie, il a finalement été devancé de 35 secondes par le surprenant Antoine Devanne (Vendée U Pays de la Loire), âgé de seulement 21 ans.
Longtemps détenteur du meilleur temps provisoire, Pierre Thierry (WB-Fybolia Morbihan) est finalement monté sur la troisième marche du podium, avec un temps de 55’03”. Le vainqueur du jour, Antoine Devanne, s’est, lui, montré étonné par son résultat, tant “les jambes” ne suivaient pas selon lui ces dernières semaines : “Je ne partais pas du tout dans l’optique d'être champion de France. C'est exceptionnel. Toutes les planètes étaient alignées.”

Cordon-Ragot, très émue : "S’ils ne sont pas là, je crois que j’arrête le vélo"

Championnats de France
Alaphilippe, retour rassurant : "Il avait l'air satisfait de sa condition"
26/06/2022 À 17:15
Championnats de France
Vasseur : "C'est peut-être l'absence des oreillettes qui nous a fait perdre"
26/06/2022 À 16:36