Cyclisme
Clásica San Sebastián

Lancé vers la gagne, Van Avermaet a été renversé par une moto !

Partager avec
Copier
Partager cet article

Greg Van Avermaet (BMC) sur le Tour 2015

Crédit: Panoramic

ParJulien Chesnais
01/08/2015 à 16:04 | Mis à jour 01/08/2015 à 19:48

Greg Van Avermaet (BMC) a été renversé par une moto dans le final de la Clasica San Sebastian. Seul en tête dans la dernière ascension du jour, à moins de 10 kilomètres de l'arrivée, le Belge filait alors vers la victoire selon son équipe.

Décidément, le final de la Clasica San Sebastian ce samedi s'est bien apparenté à un grand n'importe quoi. Alors qu'il filait vers la victoire, Greg Van Avermaet (BMC) s'est fait renverser par une moto. "Bravo l'organisation, bravo la moto", conclut le puncheur belge, forcément furieux après une telle mésaventure.

Clásica San Sebastián

Yates a surpris tout le monde... lui compris

01/08/2015 À 15:15
  • À voir : La vidéo de l'accrochage

Les malheurs de Van Avermaet, vainqueur en juillet d'une étape sur le Tour, n'ont pas été perçus immédiatement. Et pour cause, la retransmission de la course espagnole a été coupée dans le final. Mais un média flamand a diffusé deux photos attestant la véracité de l'accident, qui aurait été provoqué par une moto de l'organisation et s'est produit "à 600 mètres du sommet de la dernière montée", le Bordako Tontorra, à moins de 10 kilomètres de l'arrivée.

Dans le communiqué de l'équipe BMC, où Jim Ochowitz, le manager, a qualifié l'accident d'"inacceptable" tout en interpellant la fédération internationale - "Mais que fait l'UCI dans tout ça ? -Van Avermaet, raconte plus en détails ce qui lui est arrivé :

C'était une montée raide et la moto était trop près de moi. Il a alors percuté l'arrière de mon vélo. Mon cadre s'est cassé, ma roue arrière s'est cassée. La course était terminée pour moi. Je ne sais pas à quoi pensait le conducteur. il ne m'a rien dit. Ce n'est pas tous les ans que vous pouvez gagner une classique comme la San Sebastian. C'est vraiment décevant."

L'invraisembable s'est alors ajouté à l'inacceptable. Principal bénéficiaire de cette histoire, le vainqueur Adam Yates (Orica-Green Edge), privé de toute information et persuadé, sans doute, que le Belge se trouvait encore devant lui, ne savait même pas qu'il avait gagné au moment de franchir la ligne d'arrivée... Le Britannique en gardera sans doute un souvenir cocasse. Ce qui ne devrait pas être le cas pour Van Avermaet.

Clásica San Sebastián

Contador met déjà fin à sa saison

29/07/2015 À 17:57
Critérium du Dauphiné

Plateau royal et répétition générale

IL Y A 2 HEURES
Dans le même sujet
CyclismeClásica San Sebastián
Partager avec
Copier
Partager cet article