"Je ne veux pas parler de l'affaire avant qu'elle soit terminée. Mais naturellement, le fait qu'on ait trouvé du clenbutérol met un aspect noir sur le Tour de France de l'an passé. Coupable ou pas, Contador nous fait beaucoup de mal", a déclaré McQuaid dans un entretien publié jeudi par Le Parisien. Le président de l'UCI est revenu sur ses récents propos mettant en doute la participation de Contador au Tour 2011 en juillet prochain: "C'est du pragmatisme. S'il n'a pas de réponse avant le mois de mars, ça sera déjà un peu tard pour préparer le Tour de France. On attend. Nous voulons que ça arrive le plus vite possible."
Pat McQuaid a relativisé aussi l'affaire qui touche de plein fouet l'Américain Lance Armstrong, le septuple vainqueur du Tour (1999 à 2005) soupçonné d'avoir eu recours à des produits dopants et au centre d'une enquête dans son pays. "Armstrong va courir deux ou trois fois cette année mais il est déjà sorti du cyclisme. Et si une affaire arrive aux Etats-Unis, le cyclisme pourra continuer. Le mal aura été fait au passé. Moi, je travaille dans le cyclisme d'aujourd'hui", a déclaré le président de l'UCI, à ce poste depuis septembre 2005.
"Le sport est plus grand que Lance Armstrong. Plus grand que Floyd Landis (le vainqueur déchu pour dopage du Tour 2006 qui vient d'annoncer sa retraite) ou Alberto Contador. Je ne dis pas qu'Armstrong est coupable car il faut attendre le procès. Mais je suis sûr que le cyclisme est plus propre qu'il n'a jamais été. C'est le plus propre des sports", a estimé Pat McQuaid.
Tour Down Under
Armstrong "était l'instigateur"
19/01/2011 À 11:54
Tour de France
Le Tour sans Contador ?
11/01/2011 À 21:32
Championnats d'Europe
Démare champion d’Europe ? "Il sait aussi se débrouiller tout seul"
IL Y A 4 MINUTES