Critérium du Dauphiné 2014 - Jan Bakelants : "La chance qu'il ne me ferme pas la porte"

Bakelants : "La chance qu'il ne me ferme pas la porte"
Par AFP

Le 13/06/2014 à 17:32Mis à jour Le 13/06/2014 à 18:14

Vainqueur de la sixième étape du Dauphiné, Jan Bakelants (Omega) s'est estimé chanceux que Lieuwe Westra (Astana) ne "lui ferme pas la porte" lors du sprint.

"J'avais déjà essayé deux fois de partir dans une échappée mais j'étais tombé à chaque fois sur un Katusha plus fort que moi, a déclaré Jan Bakelants, dont la persévérance lui permet de remporter un premier succès d'étape sur un Dauphiné. Aujourd'hui, c'est moi qui ai lancé l'échappée. On s'est retrouvé à une quinzaine devant. C'était clair que la victoire se jouerait entre nous. Stybar (son coéquipier) était aussi dans le groupe. Je lui ai dit que j'allais attaquer et que si j'étais repris, je travaillerai pour que ça arrive au sprint pour lui."

" Peur que les Néerlandais ne jouent entre eux"

Sorti ensuite en compagnie de Lieuwe Westra et Pim Lightart (Lotto), le Belge de 28 ans a craint que ses adversaires, tous deux Néerlandais ne s'allient pour la victoire : "J'ai eu un peu peur que les deux Néerlandais jouent entre eux, car ils se connaissent bien. Heureusement pour moi, Lieuwe voulait gagner et il savait que Pim était plus rapide que lui. Il a attaqué et j'ai suivi. Dans la dernière montée, on était du même niveau, c'était impossible de se lâcher. J'ai attendu le sprint, j'étais plus vite mais j'ai eu la chance qu'il ne me ferme pas la porte"

Ce succès aurait de quoi lui promettre une place sur le Tour, lui qui avait remporté la deuxième étape et porté le maillot jaune pendant deux jours l'an passé. Mais il préfère rester prudent : "Le Tour de France ? Je ne suis pas sûr de la sélection. Mark Cavendish est notre première carte, il a besoin d'équipiers. Mais ce genre d'étape (vallonnée) est un peu ma spécialité et, dans l'équipe, on n'a pas trop de coureurs dans ce registre."

0
0