Getty Images

Van Aert impressionne, Adam Yates prend les commandes

Van Aert impressionne, Adam Yates prend les commandes

Le 12/06/2019 à 16:42Mis à jour Le 12/06/2019 à 18:46

CRITÉRIUM DU DAUPHINÉ - En devançant Van Garderen de 31 secondes et Tom Dumoulin de 47, le Belge Wout Van Aert (Jumbo-Visma) a frappé fort et a remporté mercredi le contre-la-montre de 26 kilomètres disputé autour de Roanne. Sixième de cette 4e étape, le Britannique Adam Yates (Mitchelton-Scott) s'empare du maillot jaune de leader avec trois secondes d'avance sur Dylan Teuns.

Le nom de Wout Van Aert revenait peu dans les discussions pour la victoire d’étape. Tom Dumoulin et Nils Politt faisaient bien plus figure d’épouvantails. Pour cause, le Belge n’avait jamais pris part à un chrono de plus de 20 kilomètres et n’en avait couru qu’un en World Tour (BinckBank 2017). Mais on devrait apprendre à ne jamais sous-estimer le prodige de 24 ans. Ce mercredi, il a offert un récital dans l’exercice solitaire. Très appliqué sur la première partie qui comportait une montée de 2km à 7,6%, il était déjà en tête à l’intermédiaire après 11,5km, avec 18" d’avance du Dumoulin. Mais la deuxième partie, favorable aux rouleurs, semblait pouvoir permettre au Néerlandais, champion du monde 2017 de la spécialité, de se refaire. Ça n’a pas été le cas, mais alors pas du tout.

Van Aert renvoie Dumoulin à se recherche de forme

Pire, le triple champion des Pays-Bas a concédé presque deux secondes au kilomètre et s'est retrouvé à l’arrivée repoussé à 47" du Belge. Une claque due autant à la performance titanesque de Van Aert qu’à son propre manque de jambes, illustré par la performance de Tejay Van Garderen (EF Education First) venu s’intercaler à 31" du Belge. Certes excellent rouleur, l’Américain montre en tout cas qu’il faudra compter sur lui dans la course à la victoire finale. Le voilà 3e du classement général, mais pas derrière ceux auxquels on pensait avant cette quatrième étape.

Vidéo - Van Aert vainqueur inattendu du chrono de Roanne : les images de sa démonstration

01:02

Maillot jaune mercredi matin avec 24" d’avance sur les favoris (Yates, Fuglsang, Pinot ou Quintana), Dylan Teuns espérait bien conserver sa tunique et le Belge a failli y parvenir. Mais le troisième de la Flèche Wallonne aura perdu quatre secondes de trop… sur Adam Yates. Pourtant pas réputé pour ses qualités de rouleur, le Britannique de la Mitchelton-Scott a pris une superbe 6e place, juste devant le Français Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step, +59"), ne concédant que 56" à Van Aert. Surtout, il reprend du temps à la grande majorité des favoris, exceptions faites de Steven Kruijswijk (Jumbo-Visma, 4e à 49") et d’Emmanuel Buchmann (Bora-Hansgrohe, 5e à 51").

Des Français moyens

Si le chrono n’a pas créé des écarts énormes entre les favoris (ils se tiennent en une minute environ), certains n’ont quand même pas été brillants. On pense en premier lieu à Romain Bardet (AG2R La Mondiale), sans doute le pire des rouleurs sur le papier et repoussé ce mercredi à 1"52", mais surtout à Nairo Quintana, capable en théorie de limiter la casse. Le Colombien de la Movistar, favori de ce Dauphiné après l’abandon de Froome, a concédé 1'36", soit 40" sur Adam Yates, avec qui il est censé pouvoir rivaliser. Même constat pour Thibaut Pinot (Groupama-FDJ), seulement 12e à 1'21".

Au classement général, le top 10 se tient toujours en moins d’une minute. Et rien n’est figé à l’image de la lutte pour le maillot jaune puisque le nouveau leader, Adam Yates, sera en danger dès jeudi avec seulement 4" d’avance sur Teuns, 6" sur Van Garderen et 7" sur Fuglsang. Et avec Kruijswijk (+24"), Pinot (+25"), Buchmann (+26") et Quintana (+40") à l’affut, Porte (+54"), Martin (+1'13") et Bardet (+1'27") forcés d’attaquer, tout est en place pour assister à un week-end de folie. Et on ne demande pas mieux.

0
0