Un virage décisif pour une folle attaque. Geraint Thomas (INEOS Grenadiers) a surpris tout le monde, ce jeudi, à l'arrivée de la 5e étape du Critérium du Dauphiné, en lançant une offensive à 800 m de la ligne, à la sortie d'une courbe. L'ancien vainqueur du Tour de France a résisté au retour du maillot vert Sonny Colbrelli (Bahrain Victorious), pour s'imposer à la photo finish, au terme des 175 km reliant Saint-Chamond à Saint-Vallier.
Alex Aramburu (Astana - Premier Tech) - principal rival de Colbrelli dans ce Dauphiné au rayon "sprinteurs qui passent bien les bosses" - a logiquement complété le podium du jour. Présent parmi le groupe de tête dans le final, Lukas Pöstlberger (Bora-Hansgrohe) a conservé son maillot jaune.
Critérium du Dauphiné
Carr : "Pour lâcher Valgren comme ça, Padun devait être vraiment fort"
07/06/2021 À 18:26

La palette à Jacky : Un virage à 180° et INEOS a piégé tout le monde

Et Kwiatkowski a fait la cassure...

C'est en fins tacticiens que les INEOS Grenadiers ont manoeuvré, non sans une dose d'improvisation peut-être, pour s'adjuger le succès du jour. Dans l'ultime virage du tracé, à 180°, Geraint Thomas a profité de sa position en tête de cortège, avec son coéquipier Michal Kwiatkowski, pour placer une soudaine accélération. En bon acolyte, le Polonais a pris soin de ne pas prendre en chasse le Britannique, créant une petite cassure avec le reste du peloton.
Thomas a maintenu son effort jusqu'à la ligne, tandis que Sonny Colbrelli revenait comme une balle sur lui. mais il a manqué une demi-roue au maillot vert pour glaner une deuxième victoire sur ce Critérium du Dauphiné. Le sprinteur italien avait pourtant réussi à passer la dernière difficulté du jour (côte du Montrebut, cat. 2 avec 1.3km à 12% de moyenne) aux avant-postes.

Geraint Thomas (Ineos) sur les routes du Critérium du Dauphiné

Crédit: Getty Images

Asgreen grignote

Auparavant, cette étape pré-alpestre avait offert sa dose de spectacle. Une échappée de huit coureurs a tout d'abord animé la course avant d'être reprise en totalité à 42km de l'arrivée. Troisième au classement général et présent dans ce groupe, Kasper Asgreen (Deceuninck-Quick Step) en a profité pour grappiller 3 secondes de bonification au sprint intermédiaire ; ce qui ramène le Danois à 6 secondes du maillot jaune, Lukas Pöstlberger.
Après la fin de cette échappée, le champion de Norvège en titre, Sven Erik Bystrom (UAE Team Emirates), a tenté sa chance pendant une vingtaine de kilomètres avant d'être avalé par le peloton. Lawson Craddock (EF Education-Nippo) s'est enfin permis d'attaquer dans la dernière difficulté mais il n'a tenu que jusqu'à 1.5 km de la ligne d'arrivée. Beaucoup d'offensives donc mais également trois chutes qui ont débouché sur quatre abandons : Lennard Hofstede (Jumbo-Visma), Ivo Oliveira (UAE Team Emirates), Kaden Groves (BikeExchange) et Clément Venturini (AG2R-Citroën).

Une chute fatale : Venturini a abandonné à 30 kilomètres de l'arrivée

Dès vendredi, direction les Alpes pour les trois dernières étapes de ce Critérium du Dauphiné 2021. Les coureurs parcourront 167 km entre Loriol-sur-Drôme et le Sappey-en-Chartreuse avec au programme une arrivée au sommet après avoir grimpé trois autres cols durant la journée. L'explication finale de l'épreuve va pouvoir commencer, avant les joutes de haute montagne ce week-end.

Fritsch : "Le pire, c'est que Froome fait toutes les courses à fond"

Critérium du Dauphiné
L'impuissance de Froome, Gaudu chef de file des Bleus : Les 5 choses à retenir du Dauphiné
06/06/2021 À 20:45
Critérium du Dauphiné
Gaudu : "Un maillot blanc de plus dans sa garde-robe, c'est toujours plaisant"
06/06/2021 À 15:11