Frank Schleck a marqué son terrain d'emblée. Le Luxembourgeois a parachevé de belle manière le travail collectif de son équipe Leopard, en remportant samedi la 1re étape du Critérium international, courue sur 198 km entre Porto-Vecchio et le col de l'Ospedale. Au terme de cette rude journée disputée sous un franc soleil, le champion du Luxembourg a devancé le Bélarusse Vasil Kiryienka (Movistar), de 16 sec, et l'Estonien Rein Taaramae (Cofidis), troisième à 22 sec.
La victoire finale se jouera certainement dimanche après-midi entre ces trois hommes lors du contre-la-montre à Porto-Vecchio (7 km), qui fera suite à une courte étape de plaine le matin (75 km). Le vainqueur de l'an dernier, le Français Pierrick Fédrigo (FDJ), a fini à la neuvième place, à 1 min 09 du vainqueur. Le premier Français est Alexandre Geniez (Skil), 5e.
Frank Schleck a concrétisé le travail de sape de son coéquipier Jens Voigt. L'Allemand, quintuple vainqueur du Critérium international, s'est lancé en contre à environ 80 km de l'arrivée, derrière une échappée matinale composée de six hommes. Revenu sur ce groupe, Voigt, 39 ans, s'en est ensuite extrait, mais a été repris par le peloton dans les premiers lacets du col de l'Ospedale (14,2 km), dont l'ascension a été animée par plusieurs attaques.
Cyclisme
Les Schleck en Leopard
06/01/2011 À 13:51
Les Schleck comme d'habitude
Le grimpeur français Rémy Di Grégorio (Astana) a le premier tenté sa chance. Puis Andy Schleck (10e) a placé deux démarrages immédiatement contrés, prouvant au passage sa montée en puissance avant son premier vrai objectif de la saison, les classiques ardennaises dans un mois. Son frère aîné a alors enchaîné à 9 km du but, seulement suivi par Kiryienka et Taaramae. Mais ceux-ci n'ont pu répondre à une nouvelle accélération du Luxembourgeois à 2,2 km de la ligne, au plus fort de la pente (10,4%). "Nous avons couru avec Andy comme nous en avons l'habitude", a expliqué Frank Schleck. "J'ai attaqué, il a attaqué, j'ai attaqué... Ca a mis les autres coureurs dans le rouge. C'est une victoire pour toute l'équipe. Mais ce n'est que demain soir (dimanche) qu'on saura si c'est gagné."
La victoire finale n'est effectivement pas acquise pour Frank Schleck, dont le contre-la-montre n'est pas la spécialité, même s'il avait remporté le Tour de Suisse 2010 grâce à cet exercice. Médaillé de bronze en poursuite aux Mondiaux espoirs en 2003, Kiryienka, qui compte pour seul succès majeur une victoire d'étape au Tour d'Italie 2008, sera dangereux. Et Rein Taaramae, 8e du contre-la-montre du dernier Paris-Nice (4e au classement final), tout autant.
Critérium International
Cadel Evans et Frank Schleck en têtes d'affiche
15/03/2012 À 17:10
Critérium International
Où en sont-ils?
05/06/2011 À 09:53