Cyrille Guimard, figure historique du cyclisme national, défie le sortant Michel Callot pour l'élection à la présidence de la Fédération française de cyclisme (FFC) samedi à Paris.
Ancien coureur et directeur sportif légendaire, dont les succès datent des années 1970 et 1980, Guimard (74 ans) se pose en alternative par rapport à Callot (54 ans), candidat à un deuxième mandat. Sélectionneur national en 2017 et 2018, l'ancien maillot vert du Tour a été mis sur la touche pour avoir réclamé des pouvoirs supplémentaires au risque de s'opposer à la direction sportive de la FFC.

La LNC veut afficher sa "neutralité dans le débat"

Giro
Le bal des occasions manquées se poursuit
IL Y A 4 HEURES
Guimard, qui s'est lancé tardivement en août dernier à la tête d'un mouvement intitulé "Prends ma roue", a obtenu le soutien de plusieurs figures, tels Marc Madiot et Jeannie Longo. Mais la Ligue nationale du cyclisme, dont Madiot était président jusqu'à ces derniers mois, a tenu à prendre ses distances pour afficher sa "neutralité dans le débat".
"La LNC entend poursuivre le travail et la réflexion au bénéfice de l'ensemble du cyclisme français dans le respect des institutions et de leurs représentants élus", a réagi par communiqué Xavier Jan, président de la LNC.

Le rêve ultime de Cyril Barthe ? "Le titre de champion du monde"

Tour de Norvège
Chatouillé jusqu'au bout, Evenepoel a le dernier mot
IL Y A 5 HEURES
Giro
Martin, une défaillance salvatrice ?
IL Y A 6 HEURES