Depuis 48 heures, Roger De Vlaeminck n'est plus seul recordman des victoires sur Paris-Roubaix. Le Belge a été rejoint dans le gotha roubaisien par son compatriote Tom Boonen. On ne peut pas vraiment dire que le Gitan accueille le quatrième succès de Boonen avec un grand bonheur. Alors que tout le monde salue le nouveau sacre de l'Anversois, sur le fond mais plus encore sur la forme, tant il y a mis du panache, de Vlaeminck, lui, a descendu en flèche cette 110e édition. Elle restera dans l'histoire? Laissez-le rire...
Pour l'ancien roi des pavés, ce fut presque une parodie de course que cette victoire en solitaire de Tom Boonen. "Pour les Belges, c'est fantastique", a-t-il commenté dans les colonnes du Nieuwsblad, le quotidien flamand. "Mais pour les amateurs de cyclisme étrangers il n'y avait rien à voir, a-t-il ajouté. Un triste spectacle. Dès qu'il a pris vingt mètres d'avance, la course était jouée."
"S’il remporte une 5e victoire, ce sera plus difficile à avaler"
Paris - Roubaix
Espoirs: Jungles s'impose
27/05/2012 À 16:12
De Vlaeminck a la dent (très) dure envers les rivaux de Boonen. Jugez plutôt: "Je savais à l'avance que Boonen me rattraperait, reprend-il. Tom n'y peut rien s'il n'a pas eu de pression. En face de lui, il n'y avait pas des coureurs de deuxième mais de troisième rang. Prenez Pozzato. Celui qui voulait gagner dimanche ne devait pas lâcher la roue de Boonen d'un seul centimètre dans les cent derniers kilomètres. Ses concurrents ne l'ont jamais mis en difficulté mais ils ne savaient sans doute pas faire mieux."
Y aurait-il un peu d'aigreur de la part du natif d'Ekloo? "Ce quatrième succès de Boonen ne m’empêchera pas de dormir, assure-t-il. D’ailleurs, je lui avais accordé le statut de favori cinq étoiles S’il remporte une cinquième victoire, toutefois, ce sera plus difficile à avaler (...) Mais c’est quand même mieux de n’être que deux au top des victoires à Roubaix plutôt que, comme au Tour des Flandres, d’avoir une poignée de coureurs à avoir le même nombre de succès."
Si De Vlaeminck n'est pas aux anges, c'est aussi, peut-être, parce qu'il n'a pas vraiment vu juste. Avec malice, nos confrères de La Dernière Heure ont remis la main sur une interview donnée par le Gitan voilà un peu plus d'un an. "Cancellara me rejoindra au record de victoires bien avant Boonen, avait-il prédit. J’aime bien le style généreux du Suisse. Boonen est un bon coureur mais il n’est plus ce qu’il a été. Ne dites surtout pas qu’il me ressemble. (...) Je préfère de loin Philippe Gilbert à Tom Boonen. Le Liégeois est un chouette gars qui n’a pas la grosse tête. Et il roule toute l’année. Je n’ai rien contre Boonen mais, en Belgique, on ne peut pas être fan des deux. Et je ne changerai pas d’avis."
Paris - Roubaix
Turgot: "Un jour, je battrai Boonen"
09/04/2012 À 10:06
Paris - Roubaix
Boonen: "J'ai pris pavé par pavé"
08/04/2012 À 19:36