C’est une figure du cyclisme français qui nous quitte. Henry Anglade est mort jeudi 10 novembre, à 89 ans. Né le 6 juillet 1933 à Thionville, il a écumé les pelotons professionnels de 1957 à 1967, décrochant douze succès, dont une étape du Tour de France.
Suivez le Masters Next Gen et le Masters à partir de dimanche en vous abonnant à Eurosport
Il s'est éteint "tranquillement" à l'hôpital de la Croix-Rousse dans le 4e arrondissement de Lyon, d'après l'AFP, confirmant une information de L'Equipe. Il avait été admis dans cet hôpital il y a quelques semaines. "La perte de son épouse [en 2019], lui avait fait beaucoup de mal", a déclaré Serge Barle, président du Vélo Club Villefranche-Beaujolais, dont le père dirigeait l'Étoile cycliste Duquesne où était licencié Anglade.
Tour de France
Le Tour 2024 devrait bien se conclure à Nice
IL Y A 17 HEURES

Double champion de France

Surnommé Napoléon, Henry Anglade était réputé pour son caractère orgueilleux et sa capacité à l’exprimer. C’est avec la sélection Centre-Midi, et non l’équipe de France, qu’il s’était révélé sur les routes de la Grande Boucle. Il a participé à la plus grande course du monde à dix reprises, terminant l’épreuve neuf fois.
Champion de France en 1959 et 1965, Anglade a été un sérieux rival pour Roger Rivière et Jacques Anquetil, au carrefour des années 1950 et 1960, avant qu’Anquetil n’impose sa suprématie à l’échelle planétaire, remportant le Tour de France à cinq reprises.
Henry Anglade n’a quant à lui jamais gagné la Grande Boucle, échouant de peu à le faire en début de carrière. Il avait réalisé sa meilleure saison en 1959, vainqueur d’étape et 2e d’un Tour remporté par Federico Bahamontes, ainsi que lauréat du Critérium du Dauphiné Libéré, en plus de son titre national.
Cyclisme
Décès tragique de Rebellin après un accident à l'entraînement
IL Y A 17 HEURES
Giro
Pour le Tour, on attendra : Evenepoel sera au Giro en 2023
IL Y A 21 HEURES