25/03/22 - 12:22
Terminé
Course en ligne - Messieurs
0km
?km
E3 Classic • Etape1
avant-match

Course en ligne - Messieurs

E3 Classic - Suivez en live la course de cyclisme sur Eurosport. Cette course se déroule le 25 mars 2022 et débute à 12:22. Eurosport propose un suivi en direct permettant de connaître les principaux faits et événements.
Consultez également toute l'actualité Cyclisme: compétitions, calendriers, résultats des principales épreuves.

The livemap is currently unavailable. Please come back later to follow the riders in real time.
    
30
Julien Chesnais
Temps forts 
 
 Supprimer
17:21 

Merci d'avoir suivi cette classique flandrienne en notre compagnie ! Bonne fin d'après-midi sur Eurosport.

17:21 

Biniam Girmay (Intermarché) prend la 4e place. Valentin Madouas est 7e.

17:01

Stefan Kung (Groupama-FDJ) prend la 3e en ayant anticipé le sprint dans le groupe de contre.

17:01

Les deux hommes se donnent une poignée de main et lèvent les bras ensemble sur la ligne d'arrivée ! Mais c'est bien WOUT VAN AERT QUI REMPORTE LA VICTOIRE !!! Le champion de Belgique remporte ce GP E3 devant son coéquipier français Christophe Laporte. Ils ont couvert à deux les 40 derniers kilomètres après s'être échappés en costaud dans le Paterberg.

1 km

La flamme rouge pour Wout Van Aert et Christophe Laporte ! Qui va gagner parmi les deux coureurs de la Jumbo-Visma ?

1,5 km 

Van Baarle contre. Benoot tente aussi d'y aller. Mais ça ne sort toujours pas.

2,5 km 

Stefan Kung passe à l'attaque ! La bataille pour la 3e place débute ainsi. On ne laisse pas sortir le Suisse.

5 km

Qui va s'imposer entre Wout Van Aert et Christophe Laporte ? Partis ensemble à 40km de l'arrrivée, le champion de Belgique et le Français vont-ils se jouer la victoire au sprint ? Ou bien tout cela va-t-il simplement se règler dans l'oreillette ?

8 km 

Toujours pas de mouvement dans le groupe de contre. La bataille pour la 3e place tarde à se déclencher. Devant, tout va bien pour le duo Laporte-Van Aert. L'écart est de 1'50".

15 km 

Benoot, qui prend actuellement un gel, ne quitte plus la dernière place du groupe de contre. S'il le peut, le Belge ne se privera pas d'aller chercher la 3e place et offrir à sa formation un triplé.

17 km 

On est clairement résignés à l'arrière. Les relais sont peu appuyés, l'écart grimpe à 1'24". Les esprits ne sont plus tournés vers la victoire. Mais vers la 3e place.

20 km 

Seul un ennui mécanique ou une chute semblent pouvoir désormais priver la Jumbo-Visma de la victoire. Christophe Laporte et Wout Van Aert comptent 1'09" d'avance sur le groupe des 8 poursuivants (Madouas, Kung, Asgreen, Narvaez, Van Baarle, Mohoric, Benoot et Girmay).

24,5 km 

Une minute ! L'écart vient d'atteindre ce cap symbolique. De quoi résigner pour de bon le groupe de contre ?

25 km

0. Soit le nombre de Français à avoir déjà remporté le GP E3 ! Christophe Laporte sera-t-il le premier ? Tout se décidera sans doute dans la voiture de la Jumbo-Visma. Mais après le "cadeau" qui lui a été offert sur Paris-Nice, on l'imagine plutôt rendre la pareille à Wout Van Aert, qui est aussi, et surtout, le leader de sa formation.

28,5 km 

La route est encore longue pour le duo de tête. Mais on le sent bien parti pour aller au bout. L'écart est maintenant de 45".

30 km 

34" ! Le contre perd seconde après seconde. On vient de passer un nouveau mont. Il n'en restera désormais plus qu'un.

32 km 

L'écart augmente entre le duo de tête de la Jumbo-Visma et les 8 hommes de contre ! 25".

35 km 

Ils sont sept à tourner dans le groupe de contre. Et pourtant, ils ne reprennent rien sur le duo de tête. 21".

35 km 

Enorme jump de Benoot ! L'équipier de Laporte et Van Aert vient de faire un très long sprint pour revenir sur le groupe de contre. Le Belge va pouvoir tenter de semer son grain de sel dans la poursuite.

36,5 km 

Kung, Girmay, Madouas, Mohoric, Narvaez, Van Baarle et Asgreen pointent à 20" de Laporte et Van Aert.

37 km 

Fin du Vieux Quaremont ! Laporte s'est arraché pour rester dans la roue de Van Aert. Mission réussie pour le Varois. Le plus dur est passé désormais !

38 km 

Madouas prend le relais d'Asgreen ! Le Breton distance même le Danois et revient à 16" du duo de tête !!!

38,2 km 

Asgreen fait le forcing ! Le groupe de contre se disloque. Et l'écart se réduit un peu. Plus que 21" d'avance pour Van Aert et Laporte ... qui a désormais du mal à garder la roue du champion de Belgique !!!

38,5 km 

C'est parti pour le Vieux Quaremont (2,2km, 4%) ! Laporte et Van Aert l'abordent avec 26" d'avance sur le groupe de contre.

39 km 

19 secondes d'avance pour Wout van Aert et Christophe Laporte ! Le duo de la Jumbo-Visma creuse l'écart sur leurs poursuivants. Ceux-ci ne parviennent pas à s'entendre ! Asgreen se retourne mais ne trouve personne pour l'aider ! Car dans sa roue, c'est un Jumbo-Visma, Tiesj Benoot.

40 km 

Fort logiquement, Van Aert a attendu Laporte. Le duo franco-belge va collaborer pour tenter d'aller au bout ! 40 kilomètres en mode Trophée Baracchi, l'ancien célèbre contre-la-montre, disparue depuis une trentaine d'années, qui se disputait à deux coureurs.

42 km 

Impressionnant, Van Aert bascule avec 2 secondes d'avance sur Laporte et une dizaine sur Girmay, passé en 3e position ! Quel tour de force des deux Jumbo-Visma ! Ca nous rappelle la 1re étape de Paris-Nice, sauf que Roglic n'est pas là.

42,2 km

VAN AERT S'ENVOLE ! LAPORTE DANS SA ROUE !

42,5 km 

Teunissen fait le tempo et emmène dans sa roue Benoot, Van Aert et Laporte... C'est parti pour le Paterberg ! Et Van Aert accélère !!!

43 km

Crevaison pour Florian Sénéchal ! Cela ne pouvait pas tomber plus mal pour le Nordiste !

44 km 

Les attaques se multiplient. Mais personne ne veut laisser sortir personne. On s'approche du prochain mont. Derrière, le deuxième groupe est pointé à 1'10". Il ne reviendra pas.

46 km

Petit rappel du groupe de tête : Van Aert, Laporte, Teunissen, Benoot (Jumbo-Visma), Asgreen, Sénéchal (Deceuninck), Girmay (Intermarché), Mohoric (Bahrain-Victorious), Kung, Madouas (Groupama-FDJ), Narvaez, Van Baarle (INEOS), Stuyven (Trek-Segafredo), Turgis (TotalEnergies), Tiller (Uno-X).

48 km 

16 coureurs à l'avant. Et plus que cinq monts à franchir. Parmi eux, le mythique enchainement Vieux Quaremont-Paterberg .

54 km 

Le trio Benoot-Sénéchal-Kung prend quelques longueurs d'avance. Mais ça revient de l'arrière. Par petites grappes.

 

ATTAQUE DE GHIRMAY ! L'Érythréen de la formation Intermarché se détache à la sortie du Stationberg. Il a l'air très facile. Mais dans l'oreillette, on lui donne finalement la consigne de se relever. Le voilà donc repris.

57 km 

Début du Stationberg (700m, à 3,2%) ! Le groupe de tête se reforme. Mais perd un élément, Daniel Oss, qui était le dernier rescapé de l'échappée matinale. Ballerini saute aussi.

58 km 

Alors que le groupe de tête compte 18 coureurs, Madouas part à l'attaque ! Son offensive scinde l'échappée en deux.

59 km 

Ballerini et Ghirmay sont également présents. Et un 4e Jumbo-Visma vient de faire la jonction : Teunissen.

61 km

Le groupe Turgis-Sénéchal est revenu ! Madouas y était arrivé un peu plus tôt. On a donc quatre Français dans ce groupe de tête, puisque Laporte était déjà là.

61,5 km 

Gogl, Sénéchal, Turgis et Van Baarle n'ont plus que quelques mètres à combler ! Fin de l'Eikenberg.

15:37

JONCTION ! Narvaez et Stybar sont revenus sur le groupe de tête ! D'autres coureurs semblent sur le point d'y arriver. A l'image de Madouas et Turgis.

62,2 km 

Attaque de Narvaez en tête de peloton ! Stybar prend sa roue. Turgis a plus de mal !

62,5 km 

Asgreen ne semble pas vouloir collaborer. Le Danois n'est sans doute pas à l'aise de rouler avec trois Jumbo-Visma... Début de l'Eikenberg ! Le peloton est à 21".

64,4 km 

Prochain mont : l'Eikenberg. Certains favoris piégés au sein du peloton vont sans doute en profiter pour faire le jump sur le groupe de tête. L'écart n'est plus que de 22".

65,6 km 

L'entente est loin d'être parfaite à l'avant. En revanche, derrière, on ne s'impose pas de question chez INEOS-Grenadiers. L'énorme travail abattu par Rowe et Sheffield permet au peloton de revenir à 25".

68,5 km 

Ils sont désormais cinq coureurs d'INEOS-Grenadiers en tête de peloton.

69 km 

Intenable, Benoot a attaqué une 2e fois. Mais le Belge est encore repris.

70 km 

L'écart repart logiquement à la hausse. 45". Mais le groupe mené par AG2R Citroen vient de revenir sur le peloton. On va être plus nombreux à collaborer derrière le groupe de tête.

71 km

Ils ne sont plus que 8 à l'avant : Benoot, Laporte, Van Aert, Asgreen, Stuyven, Mohoric, Kung ... et Oss. Le vétéran italien est le seul rescapé de la première échappée du jour.

72 km

ATTAQUE DE BENOOT ! Le groupe de tête ne s'entendait plus. Alors, Tiesj Benoot (Jumbo-Visma) en place une dans le Berg Ten Stene ! Ca va faire les frais des membres de l'échappée matinale.

72,5 km 

Réduction de l'écart. Plus que 30" de retard pour le peloton, qui voit revenir des renforts de l'arrière. La formation AG2R Citroen mène un groupe sur le point de faire la jonction.

74 km 

38 secondes de retard pour le peloton ! Narvaez, Sheffield et Van Baarle impriment un gros tempo pour tenter de dminuer l'écart.

74,5 km 

INEOS-Grenadiers tente d'organiser la poursuite dans le peloton. La formation britannique peut encore compter sur trois éléments. Devant, la jonction a été faite entre l'échappée et le groupe Van Aert. On a donc désormais 14 coureurs en tête de course.

76 km 

L'échappée matinale, composée de 7 coureurs, va bientôt se faire reprendre par le groupe des 7 costauds.

77 km 

Ils sont une quarantaine dans ce que l'on peut appeler le peloton. Derrière, on trouve d'autres groupes qui tentent aussi de s'organiser.

78 km 

Il semble y avoir déjà une bonne quinzaine de secondes de retard pour le peloton ! AG2R Citroen, TotalEnergies et INEOS-Grenadiers font partie des principales formations piégées.

79,8 km 

Asgreen s'arrache pour tenter de revenir dans la roue du champion de Belgique. Derrière le Danois, on trouve deux autres Jumbo-Visma, Laporte et Benoot ! Kung et Stuyven font également la jonction... Tout comme Mohoric ! Ce groupe de 7 costauds se détache ! Va-t-il s'entendre ?

80 km

ATTAQUE DE VAN AERT !!! La grande bagarre commence comme prévu dans le Taaienberg !

15:11

Chute d'Antoine Raugel (AG2R Citroen) et Jonas Koch (Bora-Hansgrohe) ! En tête de peloton, l'équipe Jumbo-Visma a pris les commandes pour placer Wout Van Aert dans les meilleures dispositions... C'est parti pour le Taaienberg !

83 km 

20" d'avance pour De Bondt sur le peloton. Le Belge revient à une minute de l'échappée.

83,5 km 

Les coureurs en finissent avec le mont de Kortekeer. Dans deux kilomètres, on sera au pied du Taaienberg...

84 km

Dries de Bondt (Alpecin-Fenix) profite d'un court moment d'accalmie pour attaquer ! Son objectif ? Prendre une quinzaine de secondes d'avance pour espérer basculer avec les meilleurs à l'issue du Taaienberg.

84 km 

La tension est très grande dans le peloton. Chaque équipe veut placer son leader dans les meilleures positions avant ce moment stratégique. Conséquence : l'échappée n'a plus que 1'20" d'avance.

85 km 

Les grands favoris (Asgreen, Van Aert, Mohoric, Stuyven, Sagan, Turgis...) devraient bientôt se mettre en action. On approche du fameux Taaienberg !

87 km

Coup dur pour Victor Campenaerts (Lotto-Soudal) ! Le rouleur belge a dû changer de vélo, victime d'un bris de rayon sur sa roue avant. Le dépannage a pris un temps interminable. Il va avoir du mal à revenir sur le peloton.

88 km

Après le franchissement de 6 des 17 côtes du parcours, une échappée de sept coureurs compte deux minutes d'avance sur le peloton. On y trouve les Belges Brent Van Moer (Lotto-Soudal) et Jelle Wallays (Cofidis), l'Irlandais Ryan Mullen (Bora-Hansgrohe), son coéquipier autrichien Lukas Postlberger, l'Italien Daniel Oss (TotalEnergies), le Danois Lasse Norman Hansen (Uno-X) et le Néerlandais Mathijs Passchens (Bingoal Pauwels SWB).

14:54 

Bonjour à toutes et à tous ! Bienvenue pour suivre en direct le Grand Prix E3 Saxo Bank Classic ! 204 kilomètres sont à parcourir dans cette classique World Tour qui se dispute autour d'Harelbeke, en Belgique. Le départ a été donné ce vendredi à 12h22.