Plus de quatre mois après l'annonce de son abandon lors du Tour, à cause de douleurs au dos, Egan Bernal fait son retour sur les routes françaises mercredi. Le vainqueur de la Grande Boucle 2019 sera au départ de l'Etoile de Bessèges, à Bellegarde (Gard). Une saison qui devait débuter en Espagne pour le Colombien avant que le Tour de la communauté de Valence (3 au 7 février) ne soit reporté à cause de la crise sanitaire.

Avec Geraint Thomas, son coéquipier chez Ineos, Egan Bernal sera l'un des favoris de l'épreuve. Il sera cependant concurrencé par Vincenzo Nibali, qui devait lui aussi concourir lors du Tour de Valence, Michal Kwiatkowski, Philippe Gilbert ou Bauke Mollema. Dans un entretien accordé à La Gazzetta dello Sport le 15 janvier dernier, le coureur colombien, qui assure aller "beaucoup mieux", a évoqué ses ambitions pour la nouvelle saison.

GP La Marseillaise
Paret-Peintre s'offre au sprint le premier bouquet de la saison
31/01/2021 À 15:38

"J'ai l'intention de retrouver la compétition en février même si je ne suis pas encore à 100% de mes capacités. Ce qui compte, c'est d'avoir retrouvé des bonnes sensations pour rivaliser au plus haut niveau. Je me sens à nouveau cycliste, déclarait-il. J'aimerais beaucoup être sur le Giro. Il y a peu, je disais dans une interview pour un média colombien que le projet, c'était de se préparer pour le Tour. Mais dans le calendrier, le Giro arrive en premier et dans mon esprit, c'est l'option numéro un. Je l'ai en ligne de mire." Avant de penser au Tour d'Italie, Egan Bernal voudra briller lors de l'Etoile de Bessèges.

Paret-Peintre a bien joué le coup au sprint : le résumé de sa victoire

Etoile de Bessèges
Wellens a tenu avec brio, Ganna a écrasé le chrono
07/02/2021 À 16:21
Etoile de Bessèges
En solitaire et en costaud, Ganna s'offre l'étape
06/02/2021 À 16:12