Getty Images

Eurosport Ranking : Remontées et dégringolades, l’hiver a déjà fait des dégats

Eurosport Ranking : Remontées et dégringolades, l’hiver a déjà fait des dégats

Le 15/01/2019 à 12:05Mis à jour Le 18/01/2019 à 18:09

EUROSPORT RANKING – Si le haut du classement n’a que peu évolué depuis le début officiel de la saison 2019 en novembre dernier et si Alejandro Valverde (Movistar) conserve largement la tête de notre classement, l’hiver et les onze épreuves disputées ont déjà fait bouger les choses. Y compris au sein au top 100.

Le classement du 13 janvier

Ça y est ! Nous sommes en janvier et les épreuves majeures du calendrier mondial ainsi que les stars du peloton repartent de plus belle. Mais la saison 2019, elle, a déjà débuté officiellement depuis plus de deux mois et le Tour du Guatemala. Bien sûr, la faible catégorie des épreuves et leurs places dans le calendrier – en pleine trêve pour les cadors – se traduisent par un impact inexistant sur le top 50 de l’Eurosport Ranking. Et c’est sans aucune surprise qu’Alejandro Valverde est toujours largement en tête de notre classement. Avec 4007 points, l’Espagnol de la Movistar devance le Slovaque de la Bora-Hansgrohe Peter Sagan (3633pts) et le Britannique de la Michelton-Scott Simon Yates (3473pts).

Mais si le top 50 n’a connu aucun bouleversement, ce n’est pas le cas du top 100 dans lequel l’Australien de 29 ans Benjamin Dyball (Sapura Cycling, 445pts) fait son entrée à la 91e place grâce à ses 47 points récoltés sur le Tour de Fuzhou dont il a pris la 2e place en novembre dernier. Mais le grand gagnant de la semaine est Italien. Vainqueur de deux étapes du Tour du Hainan, la plus gradée (2.HC) des épreuves déjà disputées, Manuel Belletti s’est offert un joli pactole de 115 points, suffisant pour grignoter 23 places (63e, 577pts).

Une remontée minime par rapport à son équipier chez Androni-Giocatolli, Fausto Masnada. Vainqueur du général et d’une étape, l’Italien de 25 ans a glané 150 points dans l’affaire pour s’offrir une grosse remontée (+ 280, 193e avec 230pts) et sa première victoire depuis le Giro del Medio Brenta en juillet 2016. Mais tous les Italiens n’ont pas connu la même réussite. Impressionnant en 2017 avec ses cinq victoires d’étapes et le classement par points, Jakub Mareczko n’a trouvé l’ouverture d’une seule fois sur le Tour du Hainan 2018. Une perte de 235pts pour le coureur de la CCC – alors sous les couleurs de Wilier Triestina – qui dégringole au classement, chutant du 58e au 83e rang (474pts).

Vidéo - Tour du Hainan : Pellaud récompensé, Masnada couronné

02:51

Le Top 20 :

PLACE COUREUR EQUIPE PAYS POINTS EVOLUTION
1 Alejandro Valverde Movistar Espagne 4007 =
2 Peter Sagan Bora-Hansgrohe Slovaquie 3633 =
3 Simon Yates Michelton-Scott Grande-Bretagne 3473 =
4 Elia Viviani Deceuninck-Quick Step Italie 3126 =
5 Geraint Thomas Sky Grande-Bretagne 2981 =
6 Julian Alaphilippe Quick-Step Floors France 2726 =
7 Primoz Roglic Jumbo-Visma Slovénie 2330 =
8 Tom Dumoulin Sunweb Pays-Bas 2263 =
9 Christopher Froome Sky Grande-Bretagne 1956 =
10 Thibaut Pinot Groupama-FDJ France 1950 =
11 Michal Kwiatkowski Sky Pologne 1925 =
12 Romain Bardet AG2R La Mondiale France 1844 =
13 Greg Van Avermaet CCC Team Belgique 1741 =
14 Arnaud Démare Groupama-FDJ France 1720 =
15 Michael Matthews Sunweb Australie 1705 =
16 Miguel Angel Lopez Astana Colombie 1565 =
17 Pascal Ackermann Bora-Hansgrohe Allemagne 1508 =
18 Tim Wellens Lotto-Soudal Belgique 1448 =
19 Alexander Kristoff UAE Team Emirates Norvège 1442 =
20 Michael Valgren Dimension Data Danemark 1438 =

Le revanchard de l’hiver : Ilya Davidenok

On l’avait perdu de vue après une année 2014 prometteuse (vainqueur du Tour of Qinghai Lake, 8e des Mondiaux espoirs) marqué par une entrée comme stagiaire chez Astana mais surtout son contrôle positif en octobre. Suspendu deux ans, le Kazakh de 26 ans roule désormais sa bosse au niveau continental où il multipliait jusqu’ici les places d’honneur : 7e du Tour of Taihu Lake 2016, 6e du Tour du Hainan 2016 et 2e du Tour d’Iran 2017. Mais aucune victoire. Le natif d'Almaty, qui évoluait sous les couleurs de Beijing XDS – Innova en 2018, a enfin mis un terme à cette longue période sans succès en remportant en novembre le classement général du Tour de Fuzhou. De quoi s’octroyer 115pts, s’offrir la remontée de l’hiver avec 792 places de gagnées (322e, 130pts) et dépasser des cadors du monde professionnel comme Mark Cavendish (Dimension Data, 397e avec 101pts) ou Tony Martin (Jumbo-Visma, 379e avec 108pts). Mais pas suffisant pour se trouver une équipe pour 2019.

Vidéo - Slik s'offre la 3e étape, Davidenok les commandes du général

01:44

Le top 5 des régressions de l’hiver :

  • De la 58e à la 83e place (-235pts) pour Jakub Mareczko (CCC, 474pts)
  • De la 178e à la 288e place (-105pts) pour Martin Laas (Illuminate, 150pts)
  • De la 157e à la 295e place (-150pts) pour Jacopo Mosca (143pts)
  • De la 362e à la 1429e place (-111pts) pour Jai Hindley (Sunweb, 2pts)
  • De la 406e à la 2444e place (-100pts) pour Juan Carlos Rojas (0pt)

Les Français

Peu de Tricolores ont choisi de s’aligner sur les courses de l’hiver, leur préférant une bonne trêve pour mieux reprendre 2019. Et rares sont ceux à avoir débuté 2019 d’entrée de jeu et à y avoir brillé. Si l’on pourra toujours noter la 15e place au général de Clément Carisey (Israel Academy), qui ne marque donc aucun point, la bonne nouvelle française du Tour du Hainan est venue de la formation Delko Marseille-Provence.

Habitué de l’épreuve (3e en 2015, 5e en 2014), Julien El Farès a encore brillé sur les routes chinoises en allant décrochant un nouveau podium au général (3e), agrémenté d’un podium d’étape. Lui qui avait déçu en 2018 (0pt !) commence donc l’année en fanfare et s’offre une superbe remontée (+ 1026) pour se placer en 571e position (60pts).

Julien El Farès (Delko Marseille-Provence), échappé sur la route du Paris-Nice 2018

Julien El Farès (Delko Marseille-Provence), échappé sur la route du Paris-Nice 2018Getty Images

Pas de changements en tête du classement national puisqu’aucune des têtes d’affiches tricolores n’a couru durant l’hiver, que ce soit cette année ou l’an passé. Du coup, Julian Alaphilippe (Deceuninck - Quick Step) conserve son leadership devant Thibaut Pinot (Groupama-FDJ) et Romain Bardet (AG2R La Mondiale).

Les Français du top 50 :

6. Julian Alaphilippe (Quick-Step Floors), 2726 pts (=)

10. Thibaut Pinot (Groupama-FDJ), 1950 pts (=)

12. Romain Bardet (AG2R La Mondiale), 1844 pts (=)

14. Arnaud Démare (Groupama-FDJ), 1720 pts (=)

45. Christophe Laporte (Cofidis), 867 pts (=)

Julian Alaphilippe

Julian AlaphilippeGetty Images

Les courses deux semaines à venir :

Tour Down Under (six étapes, catégorie 4)

Vainqueur 2018 : Daryl Impey (Michelton-Scott)

320pts pour le vainqueur final

Les quinze premiers du général (20pts pour le dixième, 1pt pour le quinzième) et les trois premiers des classements annexes (25, 10, 5) marquent des points, ainsi que les cinq premiers d’étapes (75, 40, 20, 5 et 1).

La Tropicale Amissa Bongo (sept étapes, catégorie 7)

Vainqueur 2018 : Joseph Areruya (Delko-Marseille Provence-KTM, alors Dimension Data-Qhubeka)

80 pts pour le vainqueur final

Les 10 premiers du général (2 pts pour le 10e) marquent des points ainsi que les 3 premiers par étapes (35, 15 et 5) et les 3 premiers des classements annexes (5, 3 et 1).

Vuelta al Tachira (huit étapes, catégorie 8)

Vainqueur 2018 : Pedro Gutiérrez (Gobernación de Miranda-Trek)

60pts pour le vainqueur final

Les 5 premiers du général (5pts pour le 5e) marquent des points ainsi que les tous les vainqueurs d’étapes (20)

New Zealand Cycle Classic (cinq étapes, catégorie 8)

Vainqueur 2018 : Hayden McCormick (BridgeLane, alors One Pro)

60pts pour le vainqueur final

Les 5 premiers du général (5pts pour le 5e) marquent des points ainsi que les tous les vainqueurs d’étapes (20)

Cadel Evans Great Ocean Road Race (catégorie 5)

Vainqueur 2018 : Jay McCarthy (Bora-Hansgrohe)

280 pts pour le vainqueur

150 pts pour le deuxième

100 pts pour le troisième

Les 10 premiers (8pts pour le 10e) marquent des points

Gravel and Tar Classic (catégorie 8)

Vainqueur 2018 : Ethan Berends (Mobius-BridgeLane)

65pts pour le vainqueur

Les 5 premiers marquent des points (5pts pour le 5e)

0
0