Getty Images

Eurosport Ranking : Valverde cède un peu, Laporte avance franchement

Eurosport Ranking : Valverde cède un peu, Laporte avance franchement

Le 11/02/2019 à 07:05Mis à jour Le 11/02/2019 à 12:25

EUROSPORT RANKING - Si Alejandro Valverde reste un solide leader, l’Espagnol n’a pas connu une semaine aussi faste que la saison passée à la même époque. Au contraire, Christophe Laporte a remporté sa première course par étapes professionnelle pour réintègrer le top 40.

Le classement du 10 février

Il y avait peu de courses cette semaine mais pas peu d’enjeu. Solide leader de l’Eurosport Ranking depuis son titre mondial à l’automne dernier, Alejandro Valverde (Movistar) a perdu une petite partie de son avance cette semaine. Présent sur le Tour de la Communauté de Valence pour y défendre son titre, et deux étapes), l’Espagnol n’a pu prendre que la 2e place du général (et une 2e place d’étape). Si son statut de leader reste bien affirmé (276 unités d’avance sur Peter Sagan), son bilan bien inférieur à celui de 2018 coûte tout de même 86 points au Murcien.

C’est d’ailleurs l’épreuve valencienne qui a porté le plus atteinte au top 50. Que ce soit au niveau des points perdus (15 pour Roglic, 35 et 4 places pour Fuglsang) ou pour les progressions. Si les vainqueurs d’étapes (+30pts) Greg Van Avermaet (CCC) et Dylan Gronewegen (Jumbo-Visma) et le toujours placé (+15pts) Alexander Kristoff (UAE Team Emirates) grignotent quelques places. L'Espagnol Ion Izagirre (Astana), passé sous pavillon kazakh cet hiver, a fait plus significatif : il s’est offert sa première victoire depuis deux ans et demi en remportant le classement général. Avec ses 95 points inscrits, il grimpe de six places pour intégrer le top 40 (39e, 955pts).

Vidéo - Ion Izagirre (Astana) vainqueur final après un dernier sprint houleux

01:53

Une opération également réalisée par Christophe Laporte (Cofidis), auteur d’une remontée de cinq places (38e, 956pts) grâce à son succès sur l’Etoile de Bessèges, qui aura souri aux Tricolores. Moins chanceux lors de la 4e et dernière étape (battu aux centièmes), le Suédois de la Groupama-FDJ Tobias Ludvigsson se rattrape malgré tout en réalisant l’une des remontées de la semaine (+ 871 places, 618e).

Le Top 20 :

PLACE COUREUR EQUIPE PAYS POINTS EVOLUTION
1 Alejandro Valverde Movistar Espagne 3923 =
2 Peter Sagan Bora-Hansgrohe Slovaquie 3647 =
3 Simon Yates Michelton-Scott Grande-Bretagne 3473 =
4 Elia Viviani Deceuninck-Quick Step Italie 3246 =
5 Geraint Thomas Sky Grande-Bretagne 2981 =
6 Julian Alaphilippe Deceuninck-Quick Step France 2826 =
7 Primoz Roglic Jumbo-Visma Slovénie 2315 =
8 Tom Dumoulin Sunweb Pays-Bas 2263 =
9 Christopher Froome Sky Grande-Bretagne 1956 =
10 Thibaut Pinot Groupama-FDJ France 1950 =
11 Michal Kwiatkowski Sky Pologne 1925 =
12 Romain Bardet AG2R La Mondiale France 1836 =
13 Greg Van Avermaet CCC Team Belgique 1771 =
14 Arnaud Démare Groupama-FDJ France 1720 =
15 Michael Matthews Sunweb Australie 1705 =
16 Miguel Angel Lopez Astana Colombie 1565 =
17 Tim Wellens Lotto-Soudal Belgique 1528 =
18 Pascal Ackermann Bora-Hansgrohe Allemagne 1508 =
19 Alexander Kristoff UAE Team Emirates Norvège 1457 =
20 Michael Valgren Dimension Data Danemark 1438 =

Le "presque" de la semaine : Tobias Ludvigsson (Groupama-FDJ)

Equipier la grande majorité de la saison pour ses leaders, Pinot ou Démare, le Suédois a rarement l’occasion de se mettre lui-même en lumière. Il n’est pourtant pas passé loin dimanche, lors du chrono de la dernière étape de l’Etoile de Bessèges. Il pensait mettre fin à une disette qui court depuis 2014 et... le chrono et le général de cette même épreuve. Après tout, il ne restait plus de rouleur à s'élancer lorsqu'il a écrasé le temps de Jimmy Janssens (-13"). Mais il y a des séries faites pour durer. Maillot de leader sur les épaules et futur vainqueur, Christophe Laporte (Cofidis) a réussi un énorme chrono pour venir devancer Ludvigsson aux centièmes ! Décidément, quand ça ne veut pas…

Tobias Ludvigsson (Groupama-FDJ), lors de la 4e et dernière étape de l'Etoile de Bessèges 2019

Tobias Ludvigsson (Groupama-FDJ), lors de la 4e et dernière étape de l'Etoile de Bessèges 2019Getty Images

Le Top 5 des remontées de la semaine :

+ 887 places (+ 20pts) pour Marton Dina (Pannon Cycling, 20pts), de 1835e à 948e

+ 871 places (+ 55pts) pour Tobis Ludvigsson (Groupama-FDJ, 55pts), de 1489e à 618e

+ 204 places (+5pts) pour Enzo Wouters (Lotto-Soudal, 5pts), de 1500e à 1296e

+ 177 places (+ 65pts) pour Lucas Carstensen (Bike Aid, 149pts), de 460e à 283e

+ 181 places (+ 35pts) pour Yauheni Karaliok (91pts), de 612e à 431e

Le Top 5 des dégringolades de la semaine :

- 215 places (-6pts) pour Killian Krankiny (Groupama-FDJ, 0pt), de 1273e à 1488e

- 196 places (-65pts) pour Kiriil Pozdnyakov (Tartoletto-Issolex, 75pts), de 299e à 495e

- 64 places (- 110pts) pour Tony Gallopin (AG2R La Mondiale, 235pts), de 123e à 187e

- 60 places (- 30pts) pour Yoann Paillot (Auber93, 125pts), de 275e à 335e

- 50 places (- 35pts) pour Jurgen Roelandts (Movistar, 145pts), de 238e à 288e

Tony Gallopin

Tony GallopinGetty Images

Les Français

Si les Tricolores engagés sur le Tour de la Communauté de Valence n’ont pas énormément brillé, Nacer Bouhanni s’est malgré tout montré à la hauteur des attentes en luttant à deux reprises pour la victoire d’étape. Une 2e et une 5e places pour le sprinteur de la Cofidis qui lui permettent de gagner six rangs (75e, 523pts). Une belle remontée qu’a également connue son coéquipier Christophe Laporte.

Meilleur Français de la semaine, que ce soit en termes de points (160pts) comme de victoires (deux), le Nordiste s’est offert à l’occasion de l’Etoile de Bessèges son premier classement général d’une course par étapes depuis son passage chez les professionnels en 2014. Déjà deuxième l’an dernier avec une victoire d’étape, il a fait encore mieux en 2019, s’offrant un succès au sprint et un autre dans le chrono dominical, devant un spécialiste comme Tobias Ludvigsson. Une belle semaine qui lui permet de gagner cinq places et de retrouver le top 40 (38e) pour la première fois depuis le 9 septembre dernier.

Christophe Laporte lors de la 49e édition de l'Etoile de Bessèges, en février 2019.

Christophe Laporte lors de la 49e édition de l'Etoile de Bessèges, en février 2019.Getty Images

Mais le coureur de la Cofidis n’est pas le seul à avoir brillé sur l’Etoile de Bessèges puisque Bryan Coquard (Vital Concept-B&B Hotels) et Marc Sarreau (Groupama-FDJ) ont également levé les bras, respectivement sur les 1re et la 3e étapes. Des succès au goût différent : Coquard gagne 7 places (122e, 351pts) alors que Sarreau en perd lui 18 (149e, 299pts), ayant gagné deux étapes sur l’édition précédente. Pas de changement sur le podium de la hiérachie nationale.

Les Français du top 50 :

6. Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step), 2826 pts (=)

10. Thibaut Pinot (Groupama-FDJ), 1950 pts (=)

12. Romain Bardet (AG2R La Mondiale), 1836 pts (=)

14. Arnaud Démare (Groupama-FDJ), 1720 pts (=)

38. Christophe Laporte (Cofidis), 956 pts (+ 5)

Les courses de la semaine :

Colombia 2.1 (six étapes, catégorie 7)

80 pts pour le vainqueur final

Les 10 premiers du général (2 pts pour le 10e) marquent des points ainsi que les 3 premiers par étapes (35, 15 et 5) et les 3 premiers des classements annexes (5, 3 et 1).

Tour de Murcie (deux étapes, catégorie 7)

80 pts pour le vainqueur final

Les 10 premiers du général (2 pts pour le 10e) marquent des points ainsi que les 3 premiers par étapes (35, 15 et 5) et les 3 premiers des classements annexes (5, 3 et 1).

Tour de Provence (quatre étapes, catégorie 7)

80 pts pour le vainqueur final

Les 10 premiers du général (2 pts pour le 10e) marquent des points ainsi que les 3 premiers par étapes (35, 15 et 5) et les 3 premiers des classements annexes (5, 3 et 1).

Ronde Pilipinas (cinq étapes, catégorie 8)

60pts pour le vainqueur final

Les 5 premiers du général (5pts pour le 5e) marquent des points ainsi que les tous les vainqueurs d’étapes (20)

Clasica de Almeria (catégorie 6)

180 pts pour le vainqueur

Les 10 premiers marquent des points (4pts pour le 10e)

Trofeo Laigueglia (catégorie 6)

180 pts pour le vainqueur

Les 10 premiers marquent des points (4pts pour le 10e)

Le top 5 des coureurs qui ont le plus à perdre cette semaine :

  • Moreno Moser (Nippo Vini Fantini Faizané), l'ensemble de ses 180 points
  • Dayer Quintana (Neri Sottoli-Selle Italia, 778e), l’ensemble de ses 33 points
  • Diego Pablo Sevilla (Kometa Cycling, 1197e), 5 de ses 10 points
  • Alexandre Geniez (AG2R La Mondiale, 142e), 110 de ses 316 points
  • Pierre Barbier (Natura4Ever-Roubaix, 450e), 23 de ses 88 points
0
0