24/04/19 - 11:33
Terminé
Course en ligne - Messieurs
0km
?km
Flèche Wallonne • Etape1
avant-match

EN DIRECT / LIVE.
Course en ligne - Messieurs
Flèche Wallonne - 24 avril 2019

Flèche Wallonne - Suivez en live la course de cyclisme sur Eurosport. Cette course se déroule le 24 avril 2019 et débute à 11:33. Eurosport propose un suivi en direct permettant de connaître les principaux faits et événements.
Consultez également toute l'actualité Cyclisme: compétitions, calendriers, résultats des principales épreuves.

    
30
Julien Chesnais
Temps forts 
 
 Supprimer
20:20 

Merci d'avoir suivi cette Flèche Wallonne en notre compagnie. Bonne fin de soirée sur notre site.

16:28

Diego Ulissi (UAE Emirates) complète le podium tandis que le jeune Belge Bjorg Lambrecht (Lotto-Soudal) prend la 4e place. Il n'y a pas d'autre Français dans le top 11.

16:26 

Jamais un Français n'avait remporté la Flèche Wallonne deux années consécutives. C'est une première. Sur la scène mondiale, seulement quatre coureurs l'avaient déjà fait. Le dernier étant Alejandro Valverde.

16:25

VICTOIRE DE JULIAN ALAPHILIPPE ! Le Français s'impose de justesse devant Jakob Fuglsang, qui a résisté jusqu'au bout ! C'est sa deuxième victoire consécutive sur la Flèche Wallonne !!!

16:24 

Alaphilippe dépasse Fuglsang ! Il va remporter la Flèche Wallonne !

400m  

FUGLSANG ANTICIPE ! Le Danois fait l'effort à plus de 300m de la ligne ! Alaphilippe est le seul à pouvoir le rejoindre !

600m 

Kwiatkowski prend les commandes ! Mais personne ne veut attaquer pour le moment. Alaphilippe est en 5e position. Valverde est juste à côté !

1 km

Ils ne sont plus qu'une trentaine dans ce groupe qui va se jouer la victoire ! Benoit Cosnefroy est excellement placé !

1,3 km 

C'est partie pour l'ultime ascension du Mur de Huy (1,3km à 9,6%, passage à 25%) ! Poels mène le groupe. Alaphilippe est en 7e position. Il n'a plus d'équipier à ses côtés.

3 km 

Davide Formolo emmène le train des Bora-Hansgrohe en tête de peloton ! Comme prévu, on semble miser sur Maximilian Schachmann dans la formation allemande.

5 km 

Fin de la côte de Cherave ! Personne n'a pu (ou voulu) attaquer tant le tempo d'Enric Mas était élevé. Le 2e de la Vuelta 2018 affiche une très belle santé sur cette Flèche Wallonne. On est maintenant dans la descente. Et après une petite portion de plat, on sera vite au pied du Mur de Huy !!! Tout se jouera, une fois encore, dans la montée finale.

6 km 

Michael Matthews en difficulté ! Le sprinteur australien fait les frais de cette fin de course très décousue. Il s'accroche mais semble à deux doigts de péter en queue de peloton.

6,2 km 

Mas fait toujours le tempo devant Alaphilippe, Kwiatkowski, Wellens et Valverde. Bardet est un peu plus loin. Les Groupama-FDJ sont toujours là, mais bien plus en retrait. C'est dur pour David Gaudu.

6,5 km 

Mohoric vient d'être avalé par le paquet ! Marczynski est de nouveau seul en tête.

6,7 km 

Le tempo de Jay McCarthy (Bora-Hansgrohe) fait mal en tête de peloton ! Et Enric Mas prend le relais !

7 km 

C'est parti pour la côte de Cherave (1,3km à 8,1%), dernière ascension avant le Mur de Huy !

9 km 

Mohoric (Bahrain-Merida) a fait la jonction sur Marczynski (Lotto-Soudal) ! Le duo slovéno-polonais compte 16'' d'avance sur le peloton. Bora-Hansgrohe vient aider l'équipe Deceuninck-Quick Step alors qu'on approche de la côte de Cherave.

10 km

Mohoric fait parler ses talents de descendeur pour se rapprocher de l'homme de tête. Plus que 6'' d'écart. Derrière, Devenyns et Mas emmènent toujours Alaphilippe en tête de peloton.

13 km 

Slagter, qui a attaqué tout à l'heure, vient d'être décroché du peloton.

14 km 

Mohoric se rapproche de Marczynski. 16'' d'écart.

--

De nombreux coureurs ont déjà été éliminés sur chute, à l'image de Ion Izagirre. La vidéo.

Vidéo - Izaguirre est allé au tapis à 35km de l'arrivée

01:46
16 km 

Matej Mohoric (Bahrain-Merida) part en contre ! Le champion de Slovénie pointe à 24'' de Marczynski. Le peloton est juste derrière, emmené par Devenyns et Mas (Deceuninck-Quick Step). Alaphilippe est en 3e position.

17 km 

Ça temporise dans le peloton, ce qui fait plutôt les affaires de Julian Alaphilippe. Le Français a dû faire l'effort pour revenir tout à l'heure suite à son changement de vélo. Dans la précédente ascension du Mur de Huy, il ne semblait pas au mieux et semblait avoir besoin de souffler.

18 km

ATTAQUE D'UN LOTTO-SOUDAL ! Il s'agit de Marczynski, encore lui. Derrière, personne ne réagit. Anacona fait le tempo pour Movistar, devant Verona. Le Polonais de 35 ans creuse l'écart.

20 km

PLUS QUE VINGT KILOMÈTRES ! On se rapproche de la dernière ascension de la côte d'Ereffe (2,1km à 5%). Suivront ensuite la côte de Cherave (1,3km à 8,1%) et le Mur de Huy pour finir (1,3km à 9,6%).

21 km 

JONCTION ! Après une sacrée bataille sur cette portion plane exposée au vent, le peloton Valverde-Alaphilippe vient de rejoindre le groupe de tête. Il n'y a plus d'échappée. On ne compte environ plus que 80 unités.

23 km 

Valentin Madouas, David Gaudu, Romain Bardet, Mikael Chérel et Julian Alaphilippe sont toujours présents dans le peloton. Mathias Frank tente de faire le jump sur l'échappée en compagnie d'Alexey Lutsenko. Les écarts se réduisent.

24 km 

Devant, Bora-Hansgohe est la formation la plus représentée. Elle fait l'essentiel du travail. Dans le peloton, réduit déjà à une cinquantaine d'unités, on assiste à une alliance entre Deceuninck-Quick Step et Movistar !

--

Avant que la course ne s'emballe, Julian Alaphilippe a dû changer de vélo à 42 kilomètres de l'arrivée.

Vidéo - Alaphilippe dû changer de vélo

01:07
26 km

Enric Mas représente Deceuninck-Quick Step à l'avant. Movistar a également un représentant à l'avant. Mais c'est bien la formation espagnole qui fait le travail pour tenter de ramener le peloton sur l'échappée. On roule actuellement sur une portion plane exposée au vent. Les différents groupes sont en file indienne !

27 km 

On compte aussi Tim Wellens, Rudy Molard, Luis Leon Sanchez et Dylan Teuns ! Quel groupe ! Le peloton est obligé de prendre très sérieusement cette échappée.

28 km 

Ils sont une vingtaine de coureurs à être sorties. Parmi eux, Diego Ulissi, Gorka Izagirre, Wout Poels, Davide Formolo et Bjorg Lambrecht, qui est à l'origine de ce coup de force entamé dans la deuxième ascension du Mur de Huy.

28,7 km 

Un groupe se détache en tête de peloton au sommet du Mur de Huy ! Cette Flèche Wallonne est bien plus débridée qu'attendue !

29 km 

Ça grimpe fort dans le peloton ! Alaphilippe est dans les dernières positions. Il semble beaucoup moins bien que tout à l'heure.

29,5 km 

Début de la 2e ascension du Mur de Huy ! Rosskopf a distancé Carpenter et Bouwman ! Le peloton revient à 33''.

30,5 km

Nouvelle chute dans le peloton !!! Et elles impiquent des gros outsiders. Domenico Pozzovivo, Roman Kreuziger et Adam Yates sont touchés. Ils ne gagneront pas la Flèche Wallonne aujourd'hui. La sélection continue.

33 km 

Comme Sagan, Dan Martin a été distancé dans la côte de Cherave ! C'est plus étonnant de la part de l'Irlandais, 2e de la Flèche Wallonne en 2014 et 2017.

34 km 

LE CONTRE EST REPRIS ! Réduite et très étirée, le peloton a revu la contre-attaque au sommet de la côte de Cherave.

34,5 km

SAGAN DISTANCÉ ! L'ancien triple champion du monde lâche prise dans la côte de Cherave. Il ne pèsera donc pas sur le final de cette Flèche Wallonne.

35 km

Attaque de Winner Anacona ! Le coureur de la Movistar sort dans la côte de Cherave alors que sa formation faisait jusque-là le tempo. La course s'emballe !

35,5 km

CHUTE DE ION IZAGIRRE ! Alors que son frère Gorka est dans le contre, l'Espagnol vient de tomber au sein du peloton. Eddie Dunbar (Sky) est également impliquée, tout comme Albasini et Smith (Mitchelton-Scott).

36 km

Rosskopff (CCC), Carpenter (Rally) et Bouwman (Jumbo-Visma) sont toujours en tête alors que l'on aborde la deuxième ascension de la côte de Cherave. Le contre est à 1'08''. Le peloton à 1'34''.

37 km 

Movistar assure la poursuite en tête de peloton ! La formation d'Alejandro Valverde ne voit pas d'un bon oeil l'évolution de cette contre-attaque, forte désormais de huit éléments.

 

Retour de Julian Alaphilippe dans le peloton ! Le Français a sans doute fait une descente de feu pour y parvenir.

39 km 

Pendant ce temps-là, des outsiders sont passés à l'attaque ! Le champion d'Espagne Gorka Izagirre (Astana) vient de rejoindre le groupe de contre.

40 km 

SOUCI MÉCANIQUE POUR ALAPHILIPPE ! Le Français a dû s'arrêter pour changer de vélo ! Une bien mauvaise nouvelle pour le Français, qui va devoir faire un gros effort pour reprendre sa place dans le peloton ! Le timing est vraiment peu opportun.

41 km

Composition de la contre-attaque : Périchon (Cofidis), Benedetti (Bora-Hansgrohe), Caruso (Bahrain-Merida), Marczynski (Lotto-Soudal), Slafter (Dimension Data), Haas (Katusha-Alpecin) et Gogl (Trek-Segafredo).

43 km 

Le peloton est encore très fourni alors que l'on approche de la deuxième ascension du Mur de Huy. Mais auparavant, il faudra franchir la côte de Cherave.

45 km

Ça bouge encore dans le peloton ! Lotto-Soudal décoche sa première flèche avec Tomasz Marczynski. Le Polonais, ancien double vainqueur d'étape sur la Vuelta, revient très facilement sur la contre-attaque, à l'instar de Michael Gogl (Trek-Segafredo). Tom-Jelte Slagter (Dimension Data) avait lui aussi fait le jump peu auparavant. Ils sont désormais sept dans ce groupe de contre, pointé à 1'37'' du trio de tête.

46 km 

Pieter Serry (Deceuninck-Quick Step) fait le tempo en tête de peloton dans cette deuxième montée de la côte d'Ereffe. Ça monte un peu moins vite que la contre-attaque, qui semble reprendre un peu d'air.

46,5 km 

Van Rooy et Wirtgen sont distancés par Benedetti, Périchon et Caruso. Ils se font tout de suite reprendre par le peloton... dont vient à nouveau de sortir Haas !

47 km 

Début de la 2e ascension de la côte d'Ereffe (2,1km à 5%). Selon l'ardoisier, le trio de tête ne compte plus que 2'05'' d'avance sur le contre et 2'20'' sur le peloton.

48 km 

La contre-attaque, qui vient de reprendre Wirtgen, n'a plus qu'une poignée de secondes d'avance sur le peloton.

49 km 

Romain Seigle (Groupama-FDJ) replace ses leaders Molard, Gaudu et Madouas en tête de peloton.

50 km 

Ces accélérations multiples auraient permis au peloton de se rapprocher à 2'24'' de la tête de course.

51,5 km 

Est-ce un effet du vent violent ? En tout cas, le peloton est très désordonné actuellement. Nathan Haas (Katusha-Alpecin) vient d'attaquer avec un Wanty-Gobert. Un Quick-Step a également tenté d'y aller. Mais ces trois-là ont fini par être repris.

54 km

Premier membre de l'échappée à avoir lâché prise, Van Rooy vient d'être repris par la contre-attaque composée de Périchon, Benedetti et Caruso.

55 km

La portion qui suit le Mur de Huy est exposé au vent. Attention aux éventuelles cassures dans le peloton.

56 km 

Pas de surprise, il n'y a pas eu d'attaque dans ce premier Mur de Huy. La contre-attaque se rapproche à 2'02'' du trio de tête tandis que le peloton reste à 3'14''.

56 km 

Alaphilippe fait bonne impression dans la montée. A côté de lui, les visages sont déjà grimaçants. Mais le Français, lui, est impassible, le coup de pédale aérien.

58 km 

Au train, Rosskopff (CCC) passe en tête au sommet de la première ascension du Mur de Huy, devant Carpenter (Rally) et Bouwman (Jumbo Visma). Dans le peloton, c'est Fraile qui mène la danse. Alaphilippe, Chérel et Cosnefroy sont particulièrement bien placés.

60 km

Nous sommes dans la première ascension du Mur de Huy (1,3km à 9,6%), qui sera au total gravi à trois reprises ! Tom Wirtgen est distancé. Plus que trois hommes en tête. La contre-attaque pointe à 2'36''. Le peloton à 3'28''.

61 km 

Du nouveau dans la contre-attaque. Smit a été distancé mais il est remplacé numériquement par Damiano Caruso (Bahrain-Merida).

62 km

Comme c'était le cas dans la côte d'Ereffe, Bouwman passe en tête au sommet de la côte de Cherave. Le trio de poursuivants compte 2'52'' de retard sur le quatuor de tête. Le peloton est à 3'18''.

64,5 km 

Kenneth Van Rooy (Sport Vlaanderen-Baloise) craque à l'avant ! Le Belge ne peut plus suivre ses quatre compagnons d'échappée.

64,5 km 

Le quintet de tête est dans la première ascension de la côte de Cherave (1,3km à 8,1%). Il compte 3'13'' de marge sur le peloton. Pas d'écart encore sur la contre-attaque.

67 km

DU MOUVEMENT EN TÊTE DE PELOTON ! Dans la descente d'Ereffe, trois coureurs sont sortis en contre derrière l'échappée ! Pierre-Luc Périchon (Cofidis) est accompagné de l'Italien Cesere Benedetti (Bora-Hansgrohe) et du Sud-Africain Willie Smit (Katusha-Alpecin).

70 km 

Peu à son avantage depuis le début de l'année et rapidement lâché sur l'Amstel, Alejandro Valverde reste néanmoins un candidat très sérieux à la victoire. En cas de succès aujourd'hui, il deviendrait le premier coureur, depuis Cadel Evans (2010), à remporter la Flèche Wallonne avec le maillot de champion du monde sur le dos.

Alejandro Valverde, Flecha Valona 2019
72 km 

Beaucoup d'équipes ont intérêt à durcir le parcours pour que cette Flèche Wallonne ne se résume pas à une course de côte. Un tel scénario est bien trop favorable à Alaphilippe sur le papier.

74,3 km

Au sommet d'Ereffe, on s'est fait la guerre au sein de l'échappée. Bowman a fini par prendre le dessus sur Van Rooy pour passer en tête de la 3e des 11 ascensions du jour.

74,5 km 

Rory Sutherland (UAE Emirates) fait le tempo dans la bosse. L'Australien roule pour ses leaders Dan Martin et Tadej Pogacar, qui ont un coup à jouer aujourd'hui.

75 km 

Alors que le peloton aborde la première ascension de ma côte d'Ereffe, Bauke Mollema procède à un changement de vélo. Le peloton se rapproche à 3'45'' de l'échappée. La course entre dans une nouvelle phase.

75,5 km

Deceuninck-Quick Step n'est plus seule à rouler en tête de peloton. La formation belge est aidée désormais par l'équipe Movistar d'Alejandro Valverde.

Les Movistar devant Alejandro Valverde
76 km

Les hommes de têtes viennent d'entrer sur le circuit final ! Il sera à parcourir trois fois et comprend les côtes d'Ereffe (2,1km à 5%), de Cherave (1,3km à 8,1%) et le Mur de Huy (1,3km à 9,6%).

--

Pendant ce temps-là sur le Tour des Alpes, Fausto Masnada (Androni) a piégé les cadors dans le final de la 3e étape. L'Italien a surpris tout le monde en attaquant à un peu moins de deux kilomètres de l'arrivée alors que le groupe du leader Pavel Sivakov, mené par Chris Froome, était réduit à onze unités.

-- 

La Flèche Wallonne féminine vient d'être remportée par Anna Van der Breggen (Boels Dolmans) ! C'est la 5e fois consécutive que la Néelandaise s'impose au sommet du Mur de Huy. C'est un nouveau record absolu, hommes et femmes confondus. Elle co-détenait jusque-là la meilleure marque avec Alejandro Valverde (quatre de suite entre 2014 et 2017).

88 km

Chute dans le peloton ! Trois coureurs sont allés au sol avant de repartir : Daryl Impey (Mitchelton-Scott), Svein Tuft (Rally) et Grega Bole (Bahrain-Merida)

90 km

1. Dans l'échappée, seul Koen Bouwman (Jumbo-Visma) s'est déjà imposé sur le circuit World Tour. Le Néerlandais avait remporté la 3e étape du Dauphiné 2017 à l'issue d'une échappée. Il s'agit d'ailleurs de la seule et unique victoire de sa carrière.

92 km 

L'avantage des cinq hommes de tête a légérement diminué. Koen Bouwman (Jumbo-Visma), Joey Rosskopf (CCC), Robin Carpenter (Rally UHC), Kenneth Van Rooy (Sport Vlaanderen-Baloise) et Tom Wirtgen (Wallonnie-Bruxelles) n'ont plus que 4'35'' de marge sur le peloton.

93 km 

Sixième de l'Amstel dimanche, Bjorg Lambrecht est la nouvelle vedette montante côté belge. L'ancien vainqueur de Liège-Bastogne-Liège Espoirs, tout juste 22 ans, a le gabarit parfait pour grimper le Mur de Huy (1,68m pour 56 kg), à l'image d'un David Gaudu. Sur le Tour du Pays Basque, son accélération avait impressionné lors du final en côte de la 2e étape, où seul Alaphilippe avait pu le devancer. Il sera protégé au sein de l'équipe Lotto-Soudal, à l'instar de Jelle Vanendert et Tim Wellens.

97 km

Après deux heures de course, la vitesse moyenne est de 39,75 km/h. Les coureurs ne sont visiblement pas pressés de se pointer au pied du Mur de Huy, qui sera gravi trois fois aujourd'hui.

98 km 

Il est rare de voir Peter Sagan être au départ d'une course d'un jour sans être considéré comme un grand favori. C'est pourtant le cas aujourd'hui. Malgré son statut, l'ancien triple champion du monde n'est guère attendu sur cette Flèche Wallonne, dont c'est seulement sa 2e participation, six ans après une 12e place. Dans l'équipe Bora-Hansgrohe, Maximilian Schachmann fait figure de meilleure carte après son épatant Tour du Pays Basque (trois victoires d'étape). Mais attention à ne pas oublier trop vite Sagan...

Peter Sagan, Amstel Gold Race
-- 

Excellent ces dernières semaines et même 8e de l'Amstel Gold Race dimanche, Valentin Madouas sait que ses bons résultats lui confèrent un nouveau statut. Le Breton de 22 ans prend part pour la 2e fois à la Flèche Wallonne.

Vidéo - Madouas : "Mes performances m'offrent un nouveau statut"

01:38
104 km 

Alors que l'on est 30 à kilomètres de la côte d'Ereffe, l'échappée compte toujours 5'10'' d'avance.

-- 

La formation Rally UHC Cycling, qui a réussi à placer Robin Carpenter à l'avant, compte dans ses rangs l'un des plus grands talents de la nouvelle vague américaine. Vainqueur du Tour de Sicile début avril, Brandon McNulty découvre aujourd'hui la Flèche Wallonne, à 21 ans à peine. Benoit Vittek, qui l'a rencontré lors du Tour d'Oman, vous dresse son portrait.

--

Battu dimanche sur l'Amstel par Mathieu Van der Poel (absent aujourd'hui car son équipe n'est pas invitée), Julian Alaphilippe est très motivé pour l'arriver au Mur de Huy. Le Français se méfie néanmoins des nombreux coureurs qui peuvent lui ravir la victoire, lui le tenant du titre.

Vidéo - Alaphilippe : "Beaucoup de coureurs peuvent gagner La Flèche"

00:51
111 km 

L'écart repart à la hausse. 5'10'' d'avance pour le quintet de tête.

--

De retour à la compétition après sa chute sur le Tour de Catalogne, Romain Bardet a signé une prestation très encourageante sur l'Amstel Gold Race (9e). L'Auvergnat peut avoir des ambitions sur la Flèche Wallonne, course qu'il dit apprécier de plus en plus. L'an passé, il y avait signé son meilleur résultat en cinq participations (9e).

Vidéo - Bardet : "Une course que j'apprécie de plus en plus"

01:08
120 km

1. S'il s'impose aujourd'hui, Julian Alaphilippe deviendrait le premier Français à remporter la Flèche Wallonne deux années consécutives. Laurent Jalabert (1995 et 1997) et Bernard Hinault (1979 et 1983) comptent bien deux succès, mais pas d'affilée. Sur la scène mondiale, l'exploit reste rare. Seulement quatre coureurs ont déjà réussi à conserver leur couronne d'une année sur l'autre : Marcel Kint (1943 à 1945), Ferdi Kubler (1951-1952), Moreno Argentin (1990-1991) et Alejandro Valverde (2014 à 2017).

Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step)
123 km 

La situation de course reste inchangée. L'écart est de 4'15'' en faveur des cinq hommes de tête sur un peloton mené par Deceuninck-Quick Step.

124 km 

Deux coureurs ont déjà abandonné. Malade, Oscar Rodriguez (Euskadi Basque Country-Murias), vainqueur d'étape sur la Vuelta 2018, a jeté l'éponge dès les premiers kilomètres. Alex Howes (EF Education First) a lui été victime d'une chute.

126 km 

Kenneth Van Rooy est passé en tête au sommet des deux premières montées du jour, les côtes de Tancrémont et des Forges. Il y a un prix récompensant le meilleur grimpeur de la Flèche Wallonne. Le Belge en a fait un objectif. Il reste 9 ascensions à gravir, toutes concentrées dans les 75 derniers kilomètres.

130 km

Le peloton a été scindé en plusieurs parties lorsque la poursuite a été amorcée par Deceuninck-Quick Step. Bauke Mollema était notamment piégé. Mais tout a fini par se regrouper visiblement. Le vent souffle fort aujourd'hui, ce qui met à rude épreuve les coureurs quand le rythme s'intensifie.

135 km 

COMMENT L'ÉCHAPPÉE S'EST FORMÉE. Koen Bouwman (Jumbo-Visma), Joey Rosskopf (CCC), Robin Carpenter (Rally UHC), Kenneth Van Rooy (Sport Vlaanderen) et Tom Wirtgen (Walonnie Bruxelles) composent le groupe de tête. D'abord membres d'un groupe d'environ 25 unités, Rosskopf, Carpenter et Van Rooy ont pris les devant au kilomètre 9 avant d'être rejoint par Wirtgen puis Bouwman.

138 km 

LA SITUATION DE COURSE. À 138 kilomètres de l'arrivée, le scénario reste très classique. Une échappée de cinq coureurs, sans aucune tête d'affiche, compte 4'00'' d'avance sur un peloton mené par les équipiers du favori Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step).

12:53 

LE PARCOURS. Le parcours a été légèrement modifié. Ans, qui accueillait jusqu'à l'an dernier l'arrivée de Liège-Bastogne-Liège, est la ville de départ de la Flèche Wallonne, en lieu et place de Seraing. Les côtes de Tancrémont (2,6km à 5,9%) et des Forges (1,3km à 7,8%) agrémentent la première partie du parcours, relativement plate dans l'essentiel. Le final est lui plus corsé que l'an dernier. L'enchaînement côte d'Ereffe (2,1km à 5%), côte de Cherave (1,3km à 8,1%) et Mur de Huy (1,3km à 9,6%, passage à 25%) sera à avaler trois fois dans les 75 derniers kilomètres. De quoi durcir la donne. Mais tout devrait se jouer une nouvelle fois dans l'ultime ascension du Mur de Huyr.

12:43 

Bonjour à toutes et à tous, et bienvenue pour suivre la 83e édition de la Flèche Wallonne ! 195 kilomètres sont à parcourir ce mercredi entre Ans et le Mur de Huy.

0 commentaire