AFP

Une trop longue liste

Une trop longue liste
Par Eurosport

Le 09/05/2011 à 18:29Mis à jour Le 09/05/2011 à 18:38

La tragique disparition de Wouter Weylandt sur les routes du Giro lundi est venue rappeler à quel point le cyclisme pouvait être un sport dangereux. La liste des coureurs disparus en pleine course est malheureusement beaucoup trop longue, même si les circonstances sont souvent diverses.

PRINCIPAUX ACCIDENTS MORTELS SURVENUS EN COURSE

1935: Armando Cepeda (ESP) fait une chute mortelle dans un ravin vers Bourg-d'Oisans dans une étape du Tour de France.

1937: André Raynaud (FRA), champion du monde de demi-fond, se tue au cours d'une épreuve à Anvers.

1950: Camille Danguillaume (FRA) est renversé par une moto vers la fin du Championnat de France à Montlhéry.

1951: Serse Coppi (ITA), le frère du "campionissimo" Fausto Coppi, tombe à un kilomètre de l'arrivée du Tour du Piémont. Il termine la course mais décède durant la nuit suivante.

1956: Stan Ockers (BEL), champion du monde sur route, se tue sur la piste d'Anvers.

1967: Tom Simpson (GBR), ancien champion du monde sur route, est victime d'une défaillance cardiaque au Mont-Ventoux, lors d'une étape du Tour de France, très probablement due à l'absorption de substances interdites.

1969: José Samyn (FRA) percute un vendeur de programmes lors d'une kermesse à Zingem.

1970: Jean-Pierre Monsere (BEL), champion du monde en titre, percute une voiture venant en sens inverse au Grand Prix de Rétié.

1972: Manuel Galera (ESP) est accidenté au cours d'une étape du Tour d'Andalousie.

1976: Juan Manuel Santisteban (ESP) fait une chute mortelle dans la première étape du Tour d'Italie.

1984: Joaquim Agostinho (POR) heurte un chien près de l'arrivée d'une étape du Tour de l'Algarve au Portugal et décède une dizaine de jours plus tard.

1986: Emilio Ravasio (ITA), victime d'une chute pendant la première étape du Tour d'Italie, décède deux semaines plus tard.

1987: Vicente Mata (ESP) est renversé par une voiture au cours du Trophée Luis-Puig. Michel Goffin (Bel) tombe dans le coma après une chute dans le Tour du Haut-Var (France) et décède six jours plus tard.

1988: Connie Meijer (PB) est victime d'un malaise pendant un critérium aux Pays-Bas.

1995: Fabio Casartelli (ITA), champion olympique en titre, tombe dans un virage de la descente du Portet d'Aspet au cours de la quinzième étape du Tour de France. Il meurt quelques heures plus tard.

1999: Manuel Sanroma (ESP) fait une chute mortelle près de l'arrivée de la deuxième étape du Tour de Catalogne.

2003: Andrei Kivilev (KAZ) chute près de Saint-Chamond dans la 2e étape de Paris-Nice. Il décède le matin suivant à Saint-Etienne.

2005: Alessio Galletti (ITA), 37 ans, est victime d'un arrêt cardio-respiratoire à 15 km de l'arrivée de la Subida Naranco.

2011: Wouter Weylandt (BEL) se tue dans la descente du Passo del Bocco, à 25 kilomètres de l'arrivée de la 3e étape du Giro à Rapallo.

0
0