. VITESSE MESSIEURS
Les quarts de finale du tournoi de vitesse ont confirmé la suprématie des Britanniques. On semble se diriger tout droit vers un duel entre Chris Hoy, champion du monde en titre et déjà détenteur de deux médailles d'or à Pékin (vitesse par équipes et keirin) et son jeune compatriote Jason Kenny. Ce dernier a éliminé en deux manches très sèches le Français Kevin Sireau, pourtant vice-champion du monde. Mais Sireau n'a absolument rien pu faire.
Il ne reste donc plus qu'un seul Français en lice, Mickael Bourgain, vainqueur autoritaire de Theo Bos. Le Néerlandais, triple champion du monde de la spécialité, n'est pas à son meilleur niveau cette année. Bourgain en a profité. Il n'a eu lui aussi besoin que de deux manches pour passer, en réalisant un temps canon sur 200m. Mais la médaille est encore loin pour le natif de Boulogne-sur-Mer, puisqu'il sera opposé à l'ogre Chris Hoy en demi-finales. Une mission quasi impossible... l'autre ticket pour la finale se jouera entre Kenny et l'Allemand Maximilian Levy. Soit d'un côté les deux vieux grognards (Bourgain 28 ans, Hoy 32 ans) et de l'autre les jeunes aux dents longues (Kenny a 20 ans, Levy 21).
Pékin 2008
Les Bleus au rendez-vous
17/08/2008 À 07:30
. VITESSE DAMES
C'est fini pour Clara Sanchez. la Française a buté en quarts de finale sur l'Australienne Anna Meares (AUS), médaillée de bronze à Athènes il y a quatre ans. Dominée en vitesse pure, Sanchez s'est inclinée en deux manches, sans jamais donner l'imperssion de pouvoir rivaliser, même si le seconde duel a été plus accrochée. Pas de médaille donc en vitesse dames. Irréprochable en début de tournoi, la Britannique Victoria Pendleton s'est amusée avec sa victime de la finale des derniers Championnats du monde, la Lituanienne Simona Krupeckaite. La Chinoise Guo Shuang et la Néerlandaise Willy Kanis complètent le podium.
. POURSUITE PAR EQUIPES MESSIEURS
La Grande-Bretagne a remporté la médaille d'or de la poursuite par équipes en pulvérisant en finale son record du monde du 4 km départ arrêté, dans le temps officieux de 3'53"314. Cent ans après le dernier titre britannique dans cette épreuve, Ed Clancy (23 ans), Geraint Thomas (22 ans), Paul Manning (33 ans) et Bradley Wiggins (28 ans) ont amélioré de près de deux secondes leur précédent record établi la veille au premier tour du tournoi. En finale, le quatuor britannique a presque rejoint son adversaire, le Danemark (Moerkoev, Joergensen, Madsen, Rasmussen), qui a été crédité du temps de 4'00"040. La médaille de bronze est revenue à la Nouvelle-Zélande qui a battu dans le match pour la troisième place l'Australie, championne olympique à Athènes. La Grande-Bretagne, médaillée de bronze aux JO de Sydney, avait enlevé en 2004 la médaille d'argent. Wiggins, sacré samedi dans le tournoi individuel, a enlevé sa sixième médaille aux JO.
. COURSE AU POINT DAMES
La prodige néerlandaise Marianne Vos, 21 ans, a conquis l'or dans la course aux points dames. Vos, la seule concurrente à prendre un tour au peloton dans cette course de 100 tours (25 km, 10 sprints), a battu la Cubaine Yoanka Gonzalez et l'Espagnole Leire Olaberria. La Néerlandaise, qui a gagné des titres mondiaux sur la piste, la route et le cyclo-cross, avait subi un échec dans les épreuves sur route de la Grande Muraille, tant dans la course en ligne (6e) que le contre-la-montre (14e). Vos, championne du monde sur route en 2006, s'était déjà montrée la plus forte dans la course aux points des derniers Mondiaux, fin mars, à Manchester (Grande-Bretagne). En gagnant le dixième et dernier sprint, Gonzalez (3e du Championnat du monde 2003) s'est assurée la médaille d'argent.
La Colombienne Maria Luisa Calle, troisième à Athènes, a perdu dans ce sprint sa place sur le podium. Elle s'est classée finalement 4e. La championne olympique d'Athènes, la Russe Olga Slyusareva, a pris la 8e place. Quant à la Britannique Rebecca Romero, néophyte à ce niveau, elle n'a pu faire mieux, malgré des attaques répétées, que 11e, sans le moindre point marqué, au lendemain de sa victoire dans le tournoi de poursuite dames. C'est la première fois depuis le début des compétitions sur piste qu'un représentant de la Grande-Bretagne ne monte pas sur le podium. Une chute s'est produite dans la première moitié de course, qui a provoqué l'abandon de deux concurrentes, la Japonaise Satomi Wadami et l'Américaine Sarah Hammer, ancienne championne du monde de poursuite. La Française Pascale Jeuland s'est mêlée à plusieurs reprises aux sprints. Pour ses débuts aux JO, elle a pris une honorable 7e place.
Pékin 2008
Schumacher était bien dopé
07/07/2009 À 18:52
Pékin 2008
Schumacher positif
29/04/2009 À 12:59