Panoramic

Liège-Bastogne-Liège : Gilbert et Valverde y croient très fort, ça n'arrêtera pas Martin

Gilbert et Valverde y croient très fort, ça n'arrêtera pas Martin

Le 26/04/2014 à 21:26Mis à jour Le 27/04/2014 à 07:54

Philippe Gilbert (BMC) et Alejandro Valverde (Movistar) s'avancent vers la 100e édition de Liège-Bastogne-Liège forts de leur palmarès et de leurs performances récentes.

Après l'Amstel et la Flèche, il reste une Doyenne à conquérir. Et si Liège-Bastogne-Liège ne s'offre que rarement aux conquérants des deux premiers rendez-vous ardennais, tous les regards se tournent vers Alejandro Valverde (Movistar) et Philippe Gilbert (BMC) après leurs démonstrations sur le Cauberg et le Mur de Huy. Ça ne fait pas encore d'eux des vainqueurs en puissance dimanche. Mais clairement les deux principaux favoris d'une Doyenne habituée à sourire aux coureurs expérimentés.

Ces deux dernières années, Maxim Iglinskiy et Daniel Martin ont su déjouer les pronostics pour deux victoires surprises sur les hauteurs d'Ans. Avant eux, que des tauliers du peloton pour s'arroger la Doyenne : Bettini, Vinokourov, Di Luca, Andy Schleck... Et même une poignée de coureurs capables de confirmer à Liège les succès précédents sur l'Amstel ou la Flèche : Davide Rebellin, auteur du triplé parfait en 2004, Philippe Gilbert, qui l'a imité en 2011, et Alejandro Valverde, vainqueur en 2006 après avoir dompté le Mur de Huy, déjà.

À l'exception de Rebellin, dont l'équipe CCC-Polsat n'est pas invitée sur cette 100e Doyenne, Valverde et Gilbert sont les seuls membres du peloton à avoir remporté plusieurs classiques ardennaises, y compris sur une seule semaine. Ça ne date pas tout à fait d'hier (3 ans difficiles pour Gilbert, 6 années de dispersion et de bataille avec les autorités antidopage pour Valverde) mais ils peuvent aujourd'hui y prétendre à nouveau. Même s'ils tentent d'éloigner la pression, les deux favoris reconnaissent eux-mêmes arriver en bonne condition pour jouer la gagne sur la Doyenne :

Des déclarations d'intention soutenues par leurs prestations récentes :

" Il ne faut pas résumer Liège à un duel Gilbert-Valverde"

Valverde, malgré son succès mercredi sur la Flèche, ne pense pas avoir le rôle de favori. Pas plus que Gilbert. "Il y aura beaucoup d'autres candidats à la victoire", a-t-il prévenu. Après les deux premiers rendez-vous ardennais, deux noms émergent naturellement : Michal Kwiatkowski (OPQS) et Daniel Martin (Garmin). "Il est très jeune mais déjà très impressionnant", dit Gilbert du premier. Le Polonais est monté sur le podium de l'Amstel comme de la Flèche mais a également payé son manque d'expérience et des accélérations prématurées. Or la Doyenne pardonne peu.

Daniel Martin, lui, a déjà conquis Liège et lorgne légitimement un doublé. Après avoir abandonné sur l'Amstel, l'Irlandais a bien réagi sur la Flèche, en prenant la quatrième place. Plus encore que Vincenzo Nibali (Astana), Simon Gerrans (Orica) ou Joaquim Rodriguez (Katusha), Martin s'est positionné en vrai rival des épouvantails Gilbert et Valverde.

0
0