29/09/19 - 10:20
Terminé
Course en ligne - Messieurs
0km
?km
Mondiaux sur route • Etape11
avant-match

EN DIRECT / LIVE.
Course en ligne - Messieurs
Mondiaux sur route - 29 septembre 2019

Mondiaux sur route - Suivez en live la course de cyclisme sur Eurosport. Cette course se déroule le 29 septembre 2019 et débute à 10:20. Eurosport propose un suivi en direct permettant de connaître les principaux faits et événements.
Consultez également toute l'actualité Cyclisme: compétitions, calendriers, résultats des principales épreuves.

    
30
Temps forts 
 
 Supprimer
18:12 

Le sacre d'un outsider.

Vidéo - Pedersen : "C'est incroyable, en partant ce matin, je ne pensais pas être champion du monde"

01:42
18:07

Van der Poel et Trentin ont fait péter Alaphilippe à 33 kilomètres de l'arrivée... mais eux aussi ont, plus tard, flanché.

Vidéo - Le moment où Alaphilippe a coincé et dit adieu au titre

01:37
FINISH

FOU, JUSQU'AU BOUT ! Mads Pedersen devance Matteo Trentin au sprint ! Stefan Küng prend la 3e place.

Moscon termine 4e, à 17", Sagan 5e à 43", juste devant Valgen, 6e à 45".

Vidéo - On attendait Trentin, et Pedersen a surgi : L'arrivée en vidéo

00:29
1 km

Dernier kilomètre. Trentin grand favori face à Küng et Pedersen.

2 km 

Matteo Trentin (Italie), Mads Pedersen (Danemark) et Stefan Küng (Suisse), vont se disputer la victoire. Moscon navigue à 20 secondes.

3 km 

Trentin passe, sans rouler bien fort...

3 km

Le baroud d'honneur de Peter Sagan ! Il attaque depuis le deuxième groupe. Michael Valgren prend sa roue.

4 km 

15" de retard pour Moscon, le podium se dessine. Pedersen et Küng roulent ensemble. Objectif médaille, pour eux.

5 km 

Küng poursuit son effort dans un faux plat, en danseuse. Trentin et Pedersen résistent.

5 km 

Küng fait le forcing pour, au moins, le podium ! Pedersen est au rupteur. Trentin a toujours l'air bien. Moscon est à trente mètres des trois hommes.

5 km 

Moscon perd cinq mètres, dix mètres...

5 km 

Trentin roule à un rythme régulier... Küng tente de l'attaquer.

6 km 

On se regarde, du côté des quatre candidats au sacre...

6 km 

Le quatuor de tête arrive au pied de la dernière bosse, longue de 1,13km (5,8% de pente moyenne).

7 km

Swift est lâché du deuxième groupe.

8 km 

Moscon impose le rythme à l'avant. C'est tout pour Trentin dans l'équipe italienne.

9 km 

Politt roule maintenant en tête du deuxième groupe, pour Degenkolb. Mais l'écart est d'1'15".

10 km

Ils sont quatre pour un titre mondial : Matteo Trentin, Gianni Moscon, Stefan Küng, Mads Pedersen. Le groupe des battus est à plus d'une minute.

11 km

Van der Poel est déjà repris par le peloton, emmené par Gallopin. Et il est immédiatement largué. Il est "à l'arrêt" !

12 km

VAN DER POEL PERD LE CONTACT AVEC LE GROUPE DE TÊTE ! Défaillance imprévisible du Néerlandais, qui se gare et fait "non" de la tête. C'est terminé pour lui.

13 km

Dernier tour ! Le quintet de tête (Trentin - Moscon - Van der Poel - Pedersen - Küng) franchit la ligne pour la neuvième et pénultième fois de la journée. Le deuxième groupe a 47 secondes de retard.

14 km 

Moscon se livre à fond, pour permettre à son leader du jour, Trentin, de disputer la victoire.

15 km

48" : l'écart diminue légèrement.

17 km 

Matteo Trentin, Gianni Moscon (Italie), Mathieu van der Poel (Pays-Bas), Mads Pedersen (Danemark) et Stefan Küng (Suisse) ont 51 secondes d'avance sur ce qu'il reste du peloton, soit une vingtaine d'hommes. C'est Yves Lampaert (Belgique) qui essaie de réduire l'écart, sans succès.

18 km

Problème mécanique pour Chaves, qui était en course pour une place d'honneur.

18 km 

Moscon s'accroche et bascule avec le reste de l'échappée ! Trentin garde son précieux équipier.

19 km 

Cela se regarde dans le groupe GVA-Sagan-Alaphilippe... personne n'est capable de revenir sur la tête de course.

19 km 

Moscon souffre à l'avant ! Il perd vingt mètres.

19 km  

Les coureurs sont dans la bosse du circuit final. Le trio de poursuivants est repris.

20 km 

Au tour de Lampaert de se mettre à rouler en tête du troisième groupe.

20 km 

Situation de course :

L'échappée royale (Trentin, Moscon, Van der Poel, Pedersen, Küng) compte 45 secondes d'avance sur un trio de contre-attaquants (Izagirre, Betancur, Skujins), 52 secondes de marge sur le peloton.

21 km 

Les Français et les Belges se relaient en tête du peloton de 25 coureurs qui semble battu. Teuns, Cosnefroy et Gallopin n'arrivent pas à reprendre du temps aux 5 hommes de tête.

22 km

Gorka Izagirre, Toms Skujins et Carlos Betancur ne sont toujours pas repris. Ils comptent 34 secondes de retard sur la tête de course. Le peloton est à 48 secondes.

23 km 

Cela se relaie bien à l'avant, surtout que Trentin peut compter sur Moscon en équipier de luxe.

24 km 

Il reste Wellens et Teuns pour rouler en tête de peloton, pour GVA. Mais l'écart augmente : 35".

25 km 

L'écart augmente pour les cinq hommes de tête : 32" d'avance sur le peloton, emmené par la Belgique. Le groupe intercalé craque (19").

27 km 

Plus que deux tours à parcourir :

- Groupe de tête : Trentin, Moscon (Italie), Van der Poel (Pays-Bas), Pedersen (Danemark), Küng (Suisse).

- Groupe 2, à 12": G. Izagirre, Betancur, Skujins

- Politt à 22"

- Groupe 3, à 25" : les autres favoris (Degenkolb, Matthews, Van Avermaet, Colbrelli, Sagan, Alaphilippe, Kristoff)

Ils ne sont plus que 36 à rêver d'arc-en-ciel.

28 km 

Van der Poel et Trentin passent d'énormes relais ! Derrière, Kristoff revient au forceps dans le "peloton".

29 km 

Skujins, Betancur et Izagirre sont partis en contre. Ils ont huit secondes de retard sur le quintet de tête.

30 km 

Nouvelle situation de course : cinq hommes en tête, Trentin et Moscon (Italie), Van der Poel (Pays-Bas), Pedersen (Danemark) et Küng (Suisse). Le groupe des (autres) favoris est désorganisé en poursuite, à une quinzaine de secondes.

30 km

Naesen et Kristoff sont lâchés.

31 km 

Ils sont encore trois en tête : Moscon-Pedersen-Küng. Mais le duo Van der Poel-Trentin revient très fort.

32 km 

Alaphilippe est lâché par Trentin et Van der Poel !

33 km

Van der Poel fait le jump, alors que son coéquipier, Teunissen, souffre à l'avant ! Alaphilippe et Trentin sont dans son sillage.

34 km 

Quatuor de tête : Küng-Moscon-Pedersen-Teunissen

Quatuor en contre : Teuns-Politt-Pöstlberger-Martinez

Sénéchal roule en tête de peloton, pour Alaphilippe, dans la bosse. Une dizaine de secondes d'écart entre chaque groupe.

35 km

Attaque de Politt. Teuns réagit et prend la roue. Sénéchal tente de ramener le peloton.

36 km 

Accélération de Gallopin, avec Alaphilippe dans la roue. Sagan se méfie. Les favoris restent groupés.

37 km 

23 secondes pour les quatre hommes de tête.

39 km 

L'équipe de France a reculé. Ce sont maintenant les Belges qui font le boulot en tête de peloton : Yves Lampaert et Oliver Naesen se mettent à la planche.

40 km 

Le quatuor de tête : Teunissen, Küng, Pedersen, Moscon.

Une vingtaine de secondes derrière, le peloton est emmené par la Belgique. C'est Naesen qui se sacrifie.

41 km 

Septième passage sur la ligne : Teunissen revient sur le duo de tête (Küng-Pedersen). Moscon est juste derrière. Ils ont 20 secondes d'avance sur le groupe des favoris, à trois tours de l'arrivée. Un groupe qui se scinde en deux. Ils ne sont plus qu'une quarantaine à jouer la gagne.

45 km

Gianni Moscon attaque. Il dépose Lawson Craddock, qui se relève.

45 km  

Pedersen-Küng, Treunissen-Craddock à 8", le peloton à 18".

46 km 

Nouvelle situation de course : Küng et M. Pedersen en tête, Teunissen et Craddock avec cinquante mètres de retard. Le peloton est à une vingtaine de secondes.

46 km 

Mads Pedersen (Danemark) poursuit son effort. Seul Stefan Küng (Suisse) parvient à le suivre.

46 km 

Küng et Craddock voient revenir Pedersen sur eux. Teunissen est intercalé.

47 km

Accélération de M. Pedersen. Teunissen saute dans la roue.

Mads Pedersen (DAN) à l'attaque lors de la course en ligne des Mondiaux - 29/09/2019
47 km

Chute d'Albasini, bien placé dans le peloton.

47 km 

C'est parti pour la principale ascension du circuit final.

48 km 

Au deux échelons de la course : on "temporise".

49 km 

Alaphilippe, Van Avermaet et Boasson Hagen, notamment, pointent le bout de leur nez à l'avant du peloton, qui prend toute la largeur de la route.

49 km 

Des mouvements, dans le peloton... mais rien de décisif. Toujours 18" de marge pour le duo de tête.

50 km 

201 bornes de parcourues, 50 avant l'arrivée.

50 km 

Le groupe de contre est repris. Van Baarle continue son boulot pour Van der Poel.

51 km 

Accélération de Kirsch, Van Baarle, Vakoc et Cort Nielsen prennent sa roue. Bystrom réagit dans un second temps.

Pour rappel : Küng et Craddock ont toujours une vingtaine de secondes d'avance.

52 km 

Cort Nielsen replace Valgren dans le peloton. Kristoff peut aussi compter sur un équipier.

52 km 

En tête du peloton des favoris : Gallopin (France), Van Baarle et Terpstra (Pays-Bas).

53 km 

Distancé dans le tour précédent, Lutsenko jette l'éponge, tout comme Weening et LL Sanchez.

53 km  

Van Baarle (Pays-Bas) maintient l'écart avec le duo de tête.

55 km 

Sixième passage sur la ligne. Encore quatre tours à parcourir. Küng (Suisse) et Craddock (Etats-Unis) ont seulement 21 secondes d'avance sur le peloton des favoris, composé de moins de 80 coureurs. Les Français sont bien placés : Gallopin roule pour Alaphilippe.

57 km

Alexey Lutsenko est lâché !

58 km

Rémi Cavagna, qui a effectué un gros boulot, est distancé, tout comme Geraint Thomas.

58 km 

Craddock et Küng ont respectivement pris la 6e et la 10e place de l'épreuve contre-la-montre, mercredi. Ils ont les qualités pour résister pendant plusieurs bornes.

59 km 

Travail terminé pour Weening, distancé par le peloton.

60 km 

L'écart a été stable entre l'échappée et le peloton, dans cette ascension. Morkov perd le contact avec le groupe des favoris.

61 km 

Teunissen accélère sur le sommet de la bosse.

61 km 

Weening contrôle l'écart. Gallopin passe un relais.

61 km 

Le duo attaque la bosse du circuit une trentaine de secondes avant le peloton, emmené par les Pays-Bas de Van der Poel.

62 km 

Craddock et Küng commencent à creuser : 29".

63 km 

Abandon d'Asgreen et de Bennett.

64 km 

L'écart n'augmente que très légèrement : 12" de marge pour le duo de tête.

65 km

Greg Van Avermaet semble, depuis l'abandon de Philippe Gilbert, être la carte principale de la Belgique.

Greg Van Avermaet (Belgique), au centre, lors de la course en ligne des Mondiaux - 29/09/2019
66 km

Küng et Craddock ont dix secondes d'avance sur le peloton.

67 km

Attaque de Lawson Craddock (USA). Stefan Küng (Suisse) essaie de recoller.

69 km 

Cinquième passage sur la ligne : Visconti, devant Weening et Cavagna, mène le peloton. La majorité des favoris figurent dans les trente premières positions. Castroviejo passe en dernier du peloton... et abandonne. Thomas, le vainqueur du Tour de France 2018, ferme maintenant la marche (85e rang).

70 km 

Les Pays-Bas (pour Van der Poel), l'Italie (Trentin, Colbrelli ?) et la France (Alaphilippe) sont les équipes les plus actives à l'avant du peloton.

72 km 

Van der Poel est bien placé. Colbrelli également. Cavagna passe un nouveau relais. Quelle santé !

73 km 

Les Pays-Bas prennent le relais de l'Italie et de la France, pour durcir une course qui est déjà, naturellement, très sélective. C'est Weening qui roule.

74 km

Sam Bennett (13 victoires cette saison, dont 2 sur la Vuelta) cale dans la montée du circuit final ! C'était l'un des principaux outsiders. Kasper Asgreen, qui a travaillé plus tôt dans la course, est également distancé.

75 km  

Visconti imprime le rythme dans la bosse. Les Néerlandais sont en embuscade. Van Avermaet bien placé. Alaphilippe est en milieu de peloton. Boasson Hagen et Wellens en queue de groupe.

76 km 

Abandon du tenant du titre, Alejandro Valverde.

77 km 

La France et l'Italie sont toujours à l'avant du peloton.

80 km

Rappel de la principale bosse du circuit final, long de 13,8km : une côte d'1,13km à 5,8% de moyenne, avec un passage à 10,9%. Les coureurs vont l'aborder pour la quatrième fois dans quelques instants.

82 km 

Coureurs lâchés : Roux, Jungels, Rojas, Pedersen, Grosu...

82 km 

Fin du troisième tour de circuit : Cavagna roule encore, et toujours, en tête de peloton. Il est relayé par Visconti. P.Sagan passe, bien caché, en 22e position, Van der Poel en 26e. Ils sont encore précisément 89 à pouvoir jouer la victoire.

86 km 

Rappel de la situation de course : Rémi Cavagna guide un peloton de 90 coureurs. Tous les favoris sont là, sauf Philippe Gilbert (abandon après une chute). Il n'y a plus d'échappée.

88 km 

Problème mécanique pour Ulissi, alors que Cavagna est toujours à la barre. Cort Nielsen, Lampaert, Bennett, Terpstra, Alaphilippe, notamment, sont bien placés.

90 km

Abandon du Belge Philippe Gilbert, qui n'a pas entamé ce troisième tour de circuit, très loin de la tête de course à la suite d'une chute. Remco Evenepoel s'arrête également.

Vidéo - Un favori en larmes : l'émotion de Philippe Gilbert lors de son abandon

00:56
90 km 

Les coureurs sont dans le troisième tour de circuit (13,8km).

95 km

Le premier moment clé de l'épreuve en images :

Vidéo - Un favori à terre : Philippe Gilbert a chuté dès l'entrée sur le circuit final

01:43
95 km 

Lutsenko, distancé sur problème mécanique, avait réussi à réintégrer le peloton avant le circuit final. Il est encore dans le coup. Le seul grand favori dont l'ambition semble déjà illusoire : Gilbert, qui a 2 minutes de retard, à cause d'une chute.

96 km

Cavagna étire le peloton, pour Alaphilippe. Une centaine d'hommes peuvent encore espérer revêtir le maillot arc-en-ciel, à sept tours de l'arrivée.

101 km 

Evenepoel est lâché par le groupe Gilbert. Il ne lui sera plus d'aucune aide.

105 km 

La Belgique accélère en tête de peloton, par l'intermédiaire de Declerq... alors que Gilbert est toujours distancé et perd du temps !

109 km 

Dan Martin (Irlande) est distancé (1'30" de retard). Primoz Roglic (Slovénie) abandonne quant à lui.

110 km

Cavagna et Roux mènent un peloton de 121 coureurs, au deuxième passage sur la ligne. 40 secondes de retard pour le groupe Gilbert-Evenepoel. Le champion du monde 2012 a pris du retard sur chute, lors de l'entrée sur le circuit final.

111 km 

Asgreen (Danemark) et Cavagna (France), coéquipiers au sein de l'équipe Deceuninck-Quick Step, roulent en tête de peloton, à l'approche du deuxième passage sur la ligne. Gilbert et Evenepoel (Belgique) sont toujours en chasse.

112 km  

Le Danemark et la France continuent d'imprimer un gros rythme en tête de peloton. Il n'y a pas d'échappée.

116 km 

L'échappée de onze coureurs est reprise, le Danemark accélère en tête de peloton, au pied de la principale bosse du circuit final (1,13km à 5,8%). Alaphilippe (France) est bien placé, parmi les dix premiers. Gilbert (Belgique) n'a pas fait son retour à l'avant.

118 km

Rohan Dennis (Australie) s'arrête ici. Le job est fait pour le champion du monde du contre-la-montre, chargé de limiter l'écart avec l'échappée durant la première moitié de la course, pour Michael Matthews.

121 km

Plus qu'une minute de retard pour le peloton, emmené par l'équipe de France et Rémi Cavagna, sur l'échappée de 11 coureurs. Philippe Gilbert est toujours distancé, à la suite de sa chute.

123 km 

Gilbert a mis du temps à repartir, il grimace. Evenepoel roule pour son expérimenté coéquipier, en chasse à une minute du peloton. Archbold est dans leur sillage.

124 km

Chute dans le peloton ! Philippe Gilbert (Belgique) est impliqué. Remco Evenepoel l'attend. Autres coureurs, au moins, ralentis : Nikias Arndt (Allemagne) et Shane Archbold (Nouvelle-Zélande).

124 km 

Premier passage sur la ligne pour l'échappée de 11 coureurs, toujours sous la pluie. Le peloton compte 1'25" de retard.

125 km 

Alexey Lutsenko n'est toujours pas rentré dans le peloton. Pas de stress, pour lui, qui enlève une couche d'habits sur les jambes, dans l'optique du final.

126 km 

Tim Declercq est dans les premières positions du peloton, mais il ne roule pas, pour l'instant. Les Belges n'ont pas encore "mis un coup de pédale".

127 km 

Devant, les relais passent bien, mais le rythme n'est pas effréné.

128 km 

Lutsenko est dans les voitures, avec un équipier, à la suite d'un problème mécanique. Gallopin est avec eux.

129 km 

Dennis passe de gros relais en tête de peloton : 2'30".

130 km

Problème mécanique pour Lutsenko.

130 km 

Alaphilippe musarde en queue de peloton. La nervosité augmente légèrement, à l'approche du circuit final, technique.

130 km

Six bornes avant le circuit final. L'écart tombe sous les trois minutes (2'49").

132 km 

Le peloton accélère : plus que 3 minutes d'avance pour l'échappée.

135 km

La pluie continue de s'abattre sur les coureurs. Les conditions atmosphériques contribuent à durcir la course.

140 km

Rappel de la composition du groupe de tête (11 coureurs) : Jan Polanc et Primoz Roglic (Slovénie), Nairo Quintana (Colombie), Jonas Koch (Allemagne), Magnus Cort Nielsen (Danemark), Maciej Bodnar (Pologne), Silvan Dillier (Suisse), Petr Vakoc (République tchèque), Hugo Houle (Canada), Richard Carapaz (Equateur), Alex Howes (Etats-Unis). 3'35" d'avance sur le peloton, emmené par l'Australie, la France et les Pays-Bas.

Magnus Cort Nielsen, en tête de l'échappée, lors de l'épreuve en ligne des Mondiaux (29/09/2019)
144 km  

Plus que 20 bornes avant l'entrée sur le circuit d'Harrogate (13,8km), à parcourir neuf fois et non sept, à la suite de la modification du parcours décrétée ce matin. L'échappée de onze compte 4 minutes d'avance sur le peloton.

150 km 

En tête de peloton, Rohan Dennis (Australie) et Julien Bernard (France) impriment le rythme, sans doute pour Michael Matthews et Julian Alaphilippe. Les Néerlandais mettent aussi Jos van Emden à rouler, pour Mathieu van der Poel.

157 km 

A noter que cinq coureurs ont déjà abandonné depuis l'entame de la course : il s'agit de Ivan Garcia Cortina (Espagne), Patrick Bevin (Nouvelle-Zélande), Vasil Kiriyenka (Biélorussie), Daniel Teklehaimanot et Natnael Berhane (Erythrée).

170 km 

L'écart continue de grimper tranquillement en tête de course et l'échappée compte désormais 4'32 d'avance sur le peloton.

182 km 

L'échappée est repartie de plus belle et elle possède désormais 3'22'' d'avance sur le peloton.

185 km 

Il y a du beau monde dans l'échappée dominicale. C'est probablement l'une des raisons pour laquelle le peloton prend soin de réduire l'écart.

190 km 

L'écart s'est sacrément réduit en tête de la course, le peloton n'était plus qu'à 1'28'' de l'échappée.

198 km 

L'échappée arrive à l'un des endroits les plus sinueux du parcours où des inondations compliquent la circulation. Aucune chute n'est à noter parmi les coureurs en tête, tous particulièrement vigilants.

208 km 

L'échappée ne creuse pas l'écart pour le moment et son avance est toujours de 2'46'' sur le reste du peloton.

215 km 

L'UCI se félicite de l'affluence dominicale pour ces Mondiaux sur route.

222 km 

L'échappée de la course, toujours sous une pluie persistante qui s'abat dans le Yorkshire.

232 km 

Carapaz, Polanc et Koch ont été rejoints en tête de la course. L'échappée est également composée désormais de Roglic, Quintana, Cort Nielsen, Bodnar, Dillier, Vakoc, Houle et Howes.

239 km 

Une échappée de trois coureurs a creusé un micro-écart en tête de la course. Il est composé de l'Allemand Jonas Koch, de l'Equatorien Richard Carapaz et du Slovène Jan Polanc.

245 km 

Julian Alaphilippe ne semble pas à l'aise avec son vélo et a démandé à le changer, après discussion avec Thomas Voeckler à l'arrière du peloton.

249 km 

Petite inquiétude pour Philippe Gilbert. Le Belge, qui figure parmi les grands favoris, a crevé avant de repartir rapidement.

10:53 

Le départ fictif de la course en photo.

Le départ de la course en ligne messieurs lors des Mondiaux sur route 2019.
258 km 

Martin a tenté une échappée, la première de la journée, mais il s'est rapidement fait rejoindre par Roglic et Wirtgen, puis par le reste du peloton.

10:33 

Victime d'un problème mécanique dans le départ fictif, Marc Soler a retardé malgré lui le départ. C'est désormais parti officiellement, pour une course amputée de 800 mètres.

10:18 

A noter que le Néerlandais Mathieu van der Poel, malgré son jeune âge (24 ans), fait partie des grands favoris ce dimanche.

Mathieu van der Poel
10:10 

C'est parti à Leeds, dans le Yorkshire, pour cette course en ligne prévue sur 261 kilomètres. Les 197 coureurs commencent par 10.5 kilomètres de départ fictif.

10:04 

La course est sur le point de démarrer, les coureurs sont en place et attendent le coup d'envoi.

09:50 

Avant l'édition 2019, Béatrice Houchard a fouillé dans sa mémoire de passionnée de cyclisme pour retracer ce qu'évoquent les Mondiaux sur route. Une épopée à travers le temps. "A la manière de Georges Perec, mais très modestement…"

09:44 

Bienvenue sur notre site pour suivre en direct les Mondiaux sur route et la course en ligne messieurs dans le Yorskhire. Le départ est prévu à 10 heures, heure française.

0 commentaire