AFP

Paris - Nice : Carlos Betancur (AG2R-La Mondiale) vainqueur de la 6e étape et nouveau maillot jaune

Cette fois, le coup de Betancur était parfait

Le 14/03/2014 à 15:56Mis à jour Le 14/03/2014 à 18:53

Carlos Betancur (AG2R) a profité des pourcentages du mur de Fayence pour remporter une deuxième étape et prendre le maillot jaune de Paris - Nice devant Geraint Thomas (Sky).

Double pour Carlos Betancur ! Au lendemain de son succès à Rive-de-Gier, le jeune Colombien (24 ans) a triomphé vendredi des forts pourcentages du mur de Fayence, décrochant le maillot jaune par la même occasion. La chute de son coéquipier Alexis Vuillermoz (AG2R) dans les dernières rampes n'a pas perturbé Betancur, capable de remonter au sprint le champion du monde Rui Costa ! Quatrième de l'étape à trois secondes, Geraint Thomas (Sky) abandonne sa tunique de leader à la nouvelle bombe du cyclisme mondial, grand favori de ce Paris - Nice après ces deux succès.

Nibali a coincé

Comme d'autres, Carlos Betancur aurait pourtant pu se laisser piéger dans un finale d'étape musclé et rythmé. Au pied de la descente du col de Bourigaille, animée par les offensives de Vincenzo Nibali notamment, le Colombien était horriblement mal placé. Mais l'Italien d'Astana a coincé (35e de l'étape à 41"), tandis que l'équipe AG2R a parfaitement travaillé pour son leader. Au fil de la journée, on les avait déjà vu mener la poursuite, notamment derrière un Sylvain Chavanel très offensif pour renforcer son maillot à pois. Dans le final, Alexis Vuillermoz s'est montré impeccable jusqu'à sa chute en première position du peloton qui a bien gêné Tom-Jelte Slagter (Garmin), vainqueur d'étape mercredi et idéalement placé dans ce final.

Si Denifl ou Fränk Schleck ont également tenté de secouer la course, Carlos Betancur a attendu le dernier moment pour porter son accélération et prendre le meilleur sur Rui Costa, troisième du général (+18"). Sur des pentes à plus de 20%, Geraint Thomas était trop juste pour suivre les meilleurs puncheurs. Il finit avec Zdenek Stybar et le champion de France Arthur Vichot. Le Gallois a encore deux jours vers Nice pour reprendre huit secondes à Betancur. Mais le nouveau leader a bien montré qu'il était l'homme fort de ce Paris - Nice.

0
0