John Degenkolb a dû s’y reprendre à trois reprises pour enfin s’imposer au sprint lors de ce Paris-Nice 2014. Le coureur de l'équipe Giant-Shimano a gagné sur le circuit de Nevers Magny-Cours, juge de paix de cette troisième étape. Parfaitement mis sur les rails par ses coéquipiers de Giant-Shimano, l’Allemand a réglé au sprint Matthew Goss et Jose Joaquim Rojas pour signer sa victoire et s’emparer par la même occasion du maillot jaune de leader au détriment de Nacer Bouhanni (FDJ.fr).
Voir le tweet
Dans une 3e étape très calme, contrastant avec les deux premières qui s’étaient courues dans une tension palpable, trois hommes ont réalisé une longue échappée. Dès le 4e kilomètre, Perrig Quemeneur (Europcar), Julien Fouchard (Cofidis) et Romain Feillu (Bretagne - Séché environnement) ont pris les devants sous le regard bienveillant du peloton qui ne les laissera jamais prendre plus de trois minutes d’avance.
Paris - Nice
Les 5 principaux enseignements de Paris-Nice
17/03/2014 À 12:36
On attendait un sprint. Les hommes forts se sont employés à donner à la course le visage attendu. Ils ont fait travailler leurs coéquipiers à 20 kilomètres de l’arrivée, malgré le baroud d’honneur de Quemeneur qui est entré seul en tête sur le circuit de Formule 1 et à qui il a manqué 1,9 kilomètre pour ravir la victoire. Les sprinters se sont donc expliqués dans leur exercice favori et le plus rapide, John Degenkolb, a raflé la mise, s’emparant également du maillot jaune de leader.

Huit secondes d'avance sur Bouhanni

Altruiste, il s’est dit soulagé au micro d’Eurosport : "On a échoué à deux reprises, aujourd’hui tout s’est bien passé, l’équipe s’est bien mise en place, je tiens à les remercier". Avec 8 secondes d’avance sur Bouhanni et 12 sur Hofland, le coureur de 25 ans prend la tête du général. A noter que Gianni Meersman (OPQS), qui s’était illustré lundi, n’avait pas pris le départ de cette troisième étape en raison d’une blessure.
Tweet de vélo chrono.
Paris - Nice
Andy Schleck : "Prêt pour les classiques"
17/03/2014 À 13:00
Paris - Nice
Disciple de Bartoli, héros de Bolivar, coureur grassouillet : Voici Carlos Betancur
16/03/2014 À 21:37