AFP

Paris - Nice : Moreno Hofland prend du galon, Nacer Bouhanni tient bon

Hofland prend du galon, Bouhanni tient bon

Le 09/03/2014 à 20:32Mis à jour Le 10/03/2014 à 17:45

Moreno Hofland (Belkin) a remporté au sprint la deuxième étape de Paris-Nice. Le jeune Néerlandais a devancé John Degenkolb et Nacer Bouhanni, toujours leader.

Au bonheur des jeunes bombes du peloton. Au lendemain de la victoire de Nacer Bouhanni, Moreno Hofland (Belkin) a remporté au sprint la deuxième étape de Paris - Nice, entre Rambouillet et Saint-Georges-sur-Baulche. Sur un final en faux-plat montant, le jeune Néerlandais (22 ans) a lancé le sprint de loin et résisté d'un rien au retour de John Degenkolb (Giant Shimano), une nouvelle fois deuxième. Après avoir tenu tête à Valverde et Boonen sur différentes épreuves du début de saison, Hofland signe son premier grand succès. Bouhanni (FDJ.fr) complète le podium et conserve donc son maillot jaune, avec deux secondes d'avance sur Degenkolb et quatre sur Hofland.

Meersman a tout essayé

Les sprinteurs ont pourtant bien failli laisser passer leur chance, et Nacer Bouhanni aurait pu abandonner la tête du général. Dernier rescapé de l'offensive menée tout au long de la journée avec Anthony Delaplace (Bretagne - Séché environnement), Aleksej Saramotins (IAM) n'a été repris qu'à trois kilomètres de l'arrivée. Et le maillot jaune a un temps virtuellement reposé sur les épaules de Gianni Meersman (OPQS), qui a joué le jeu des bonifications pour reprendre la petite seconde de retard qu'il accusait au général.

Malheureusement pour le Belge, il a été pris dans une chute avec Lars Boom (Belkin) et Edvald Boasson Hagen (Sky) à une dizaine de kilomètres de l'arrivée. Aidé par sa voiture de course et ses équipiers, Meersman a ensuite eu beau multiplier les irrégularités pour revenir dans le peloton, il a échoué à 18 secondes des grands vainqueurs du jour, Hofland et Bouhanni, avant de perdre 1'10" sur sanction des commissaires de course.

0
0