Paris - Nice 2021

Dates : Du dimanche 7 au dimanche 14 mars
Nombre d'étape : 8
79e édition
Distance totale : 1239 kilomètres
Nombre d'équipes : 23
https://i.eurosport.com/2021/03/06/3006759.jpg
Paris - Nice
Critiqué dans la victoire, moqué dans la défaite : Roglic, la défiance permanente
15/03/2021 À 22:58

Les classements

Classement général
Maillot jaune
Tenant du titre : Maximilian Schachmann
Classement par points
Maillot vert
Tenant du titre : Tiesj Benoot
Classement du meilleur grimpeur
Maillot à pois
Tenant du titre : Nicolas Edet
Classement du meilleur jeune
Maillot blanc
Tenant du titre : Sergio Higuita
Classement par équipes
Dossard jaune
Tenante du titre : Team Sunweb

La rétro 2020

Ce fut un des derniers évènements sportifs de grande envergure à tenir debout l'an passé avant que le monde ne se mette en pause pour cause de pandémie du coronavirus. Une édition sur le fil mais, qui, finalement, aura réussi à aller jusqu'au bout. Ou presque, puisque la dernière étape fut annulée. C'est l'Allemand Maximilian Schachmann, leader du classement général d'un bout à l'autre de la semaine, qui avait décroché la victoire finale, 18 secondes devant Tiesj Benoot. Nairo Quintana, lui, avait fait le show en s'imposant au sommet de la Colmiane lors de l'étape décisive.
  • Le Top 5
1. Maximilian Schachmann (All - Bora-Hansgrohe)
2. Tiesj Benoot (Bel - Sunweb) à 18"
3. Sergio Higuita (Col - EF Pro Cycling) à 59"
4. Vincenzo Nibali (Ita - Trek-Segafredo) à 1'16"
5. Thibaut Pinot (Fra - Groupama-FDJ) à 1'24"

L'attaque saignante de Quintana, la résistance de Schachmann : le résumé de la 7e étape

L'édition 2021 en questions

Comment regarder la course ? Paris-Nice, sera à vivre en direct sur Eurosport 2, Eurosport.fr et sur l’application Eurosport, avec, tous les jours, les commentaires de Guillaume Di Grazia et Jacky Durand. Ils seront par ailleurs accompagnés par Steve Chainel et David Moncoutié, en alternance durant la semaine.
Y aura-t-il du public ? ASO, l'organisateur de l'épreuve, a décidé de reprendre à peu près la même formule que lors du dernier Tour de France. En raison des conditions sanitaires, les zones de départ et d’arrivée de la course seront ainsi à huis clos. Le public pourra en revanche suivre la course le long du parcours.
La situation sanitaire dans les Alpes-Maritimes peut-elle gêner la course ? Le département des Alpes-Maritimes a été placé en reconfinement partiel le week-end le 22 février pour une durée de deux semaines. Paris-Nice n'est donc pas directement impacté en théorie, mais si le confinement était renouvelé le week-end prochain, que se passerait-il ? "On s’adaptera, a assuré Christian Prudhomme. C’est le quotidien d’un organisateur de course cycliste mais c’est encore plus vrai depuis un an." ASO va donc scruter les annonces préfectorales ces prochains jours.
Y a-t-il des bonifications pour le classement général ? Oui. Des bonifications en temps reportées uniquement au classement général sont attribuées dans les 7 étapes en ligne. Elles sont de deux natures : 3, 2 et 1 secondes pour les trois premiers de chaque sprint intermédiaire, et, à l'arrivée des étapes en ligne, 10, 6 et 4 secondes accordées là aussi aux trois premiers.
Combien y a-t-il d'anciens vainqueurs au départ ? Ils sont au nombre de trois. Vainqueur sortant, l'Allemand Maximilian Schachmann (Bora-Hansgrohe) vient défendre son titre. Le Colombien Sergio Henao (Team Qhubeka), qui s'était imposé en 2017, est également présent, tout comme l'Australien Richie Porte (Ineos-Grenadiers), qui est lui un ancien double vainqueur de l'épreuve en 2013 et 2015.

Alberto Contador et Sergio Henao sur le podium de Paris-Nice.

Crédit: Panoramic

Le parcours à la loupe

Pas de révolution. La 79e édition de la Course au soleil est taillée pour un coureur polyvalent. De la plaine où le vent sera à surveiller de près, un contre-la-montre de 14,4 km, une bonne dose de moyenne montagne, une arrivée symbolique à La Colmiane et un traditionnel dernier round autour de Nice : le menu est conforme à ce que l'on peut attendre d'un Paris-Nice.
  • Découvrez le parcours détaillé étape par étape : Cliquez ici

Les hommes à suivre

Ce Paris-Nice 2021 présente un plateau très correct, avec Primoz Roglic en "petit nouveau". Mais aussi le tenant du titre, Maximilian Schachmann, le vainqueur du dernier Giro, Tao Geoghegan Hart, et un solide duo pour la Groupama-FDJ, constitué de David Gaudu, pour le général, et d'Arnaud Démare, pour les sprints, où il devra notamment composer avec Sam Bennett. Tour d'horizon des principales têtes d'affiche et de ce que l'on attend d'elles cette semaine.

Le joker français : Gaudu, l'ambitieux raisonnable

Du côté français, il sera un des principaux coureurs à suivre. Invité de Colin Bourgeat dans Bistrot Vélo cette semaine, David Gaudu a confié ses ambitions avant Paris-Nice, qui débute ce dimanche. Leader de la Groupama-FDJ sur cette course, le Breton sait aussi qu'il va devoir travailler pour Arnaud Démare sur les premières étapes. On le rpésente comme un candidat à la victoire, mais il appelle au calme.

Gaudu : "Me voir gagner Paris-Nice, c’est un peu too much"

...
Paris - Nice
Roglic et ASO, une histoire d’amour qui finit toujours mal
14/03/2021 À 23:07
Paris - Nice
Un scénario dingue et le calvaire de Roglic : le résumé de l'ultime étape
14/03/2021 À 19:30