Une chute a contrarié les espérances de David Gaudu (Groupama-FDJ), mercredi, dans la 4e étape de Paris-Nice que le Breton a terminée toutefois dans le premier groupe de poursuite derrière le Slovène Primoz Roglic.
"Tao (Geoghegan Hart) a chassé de l'avant devant moi, alors qu'on était 4e et 5e du peloton, je n'ai pas pu l'éviter", a expliqué le Finistérien après l'arrivée jugée sur les hauteurs de Chiroubles.
J'avais les pattes dans le final
Paris - Nice
Critiqué dans la victoire, moqué dans la défaite : Roglic, la défiance permanente
15/03/2021 À 22:58
"Dommage, j'étais dans une bonne journée", a-t-il ajouté en rendant hommage à son coéquipier Bruno Armirail. "L'équipe avait fait un super travail pour me placer et me replacer pendant l'étape, Bruno m'a ramené ensuite au plus près possible du peloton. S'il n'avait pas été là, je n'aurais pas pu rentrer. Il a été une fois encore d'un grand soutien".

David Gaudu (Groupama-FDJ) lors de l'étape 13 du Tour d'Espagne 2020

Crédit: Getty Images

"J'avais les 'pattes' dans le final mais j'avais peur aussi d'exploser suite à l'effort fait pour revenir. Je suis quand même content de terminer avec les meilleurs et de ne pas avoir perdu de temps à part sur Primoz (Roglic)", a poursuivi Gaudu qui s'est projeté sur la suite de la course: "Je vais essayer de récupérer demain (jeudi) des bobos. J'ai un peu mal au coude mais ça a l'air d'aller. J'espère être d'attaque samedi pour l'arrivée à La Colmiane".
Septième de l'étape à 16 secondes de Roglic, le leader de l'équipe Groupama-FDJ occupe la 12e place du classement général à 1 min 15 sec du Slovène mais à seulement 32 secondes du top 5, son objectif annoncé au départ de Paris-Nice.
Paris - Nice
Roglic et ASO, une histoire d’amour qui finit toujours mal
14/03/2021 À 23:07
Paris - Nice
Un scénario dingue et le calvaire de Roglic : le résumé de l'ultime étape
14/03/2021 À 19:30