08/04/18 - 11:20
Terminé
Course en ligne - Messieurs
0km
?km
Paris - Roubaix • Etape1
avant-match

Course en ligne - Messieurs

Paris - Roubaix - Suivez en live la course de cyclisme sur Eurosport. Cette course se déroule le 8 avril 2018 et débute à 11:20. Eurosport propose un suivi en direct permettant de connaître les principaux faits et événements.
Consultez également toute l'actualité Cyclisme: compétitions, calendriers, résultats des principales épreuves.

    
30
Jean-Baptiste Duluc
Temps forts 
 
 Supprimer
18:10 

C'est tout et c'est terminé pour ce Paris-Roubaix 2018 ! Bonne fin de journée à tous et à bientôt sur notre site pour suivre la suite de la saison de cyclisme....

18:09

Premier Français, Marc Sarreau prend la 26e place (+ 4'23'') de l'épreuve. Grosse déception pour la Groupama-FDJ avec la méforme de Démare...

18:02

LE TOP 10 DE CE PARIS-ROUBAIX 2018 :

1. Peter Sagan (Bora-Hansgrohe), en 5h54'06''

2. Silvan Dillier (AG2R La Mondiale), m.t

3. Niki Terpstra (Quick Step-Floors), + 57''

4. Greg Van Avermaet (BMC), + 1'34''

5. Jasper Stuyven (Trek-Segafredo), m.t

6. Sep Vanmarcke (EF Education First-Drapac), m.t

7. Nils Politt (Katusha-Alpecin), + 2'31''

8. Taylor Phinney (EF Education First-Drapac), m.t

9. Zdenek Stybar (Quick Step-Floors), m.t

10. Jens Debusschere (Lotto-Soudal), m.t

Slovakia's Peter Sagan celebrates winning the 116th edition of the Paris-Roubaix one-day classic cycling race, between Compiegne and Roubaix, on April 8, 2018 in Compiegne, northern France
17:16

Le champion du monde s'impose sans souci, malgré un gros numéro de Silvan Dillier (AG2R La Mondiale), loin d'être ridicule lors du sprint final... Derrière, Niki Terpstra (Quick Step-Floors) prend la 3e place, en solitaire...

17:14

VICTOIRE DE PETER SAGAN (Bora-Hansgrohe) !!! Le Slovaque a parfaitement géré son affaire au sprint...

400m 

Dernier tour...

500m 

Les deux hommes la jouent à la régulière, à la pistard...

800m 

Les deux hommes rentrent sur le vélodrome de Roubaix !

1 km

FLAMME ROUGE !!!! Sagan et Dillier sont sur le dernier secteur... Qui gagnera ?

2 km 

Même si Sagan va sans doute gagner, le suspense est quand même présent ! Peut-il perdre ?

2,5 km 

Ça s'est relevé derrière...

3 km 

Dillier et Sagan se relayent tranquillement pour le moment. On s'est sans doute mis d'accord pour attendre le Vélodrome...

4 km 

Dillier ou Sagan, Sagan ou Dillier ? Ça se jouera entre les deux mais le champion du monde est l'ENORME favori du sprint...

5 km

PLUS QUE 5 KILOMETRES !!! La victoire va donc se jouer sur le vélodrome à Roubaix, sauf surprise...

5,5 km

ATTAQUE DE TERPSTRA !!!! Le Néerlandais tente de s'isoler pour jouer la 3e place mais sans succès.

Niki Terpstra
5,8 km 

Van Avermaet (BMC) tente de faire l'effort derrière mais le Belge de la BMC n'a pas de grandes jambes aujourd'hui...

6,5 km 

Dillier est dans le dur sur la fin du secteur d'Hem mais Sagan l'attend...

7 km

Le groupe de contre a baissé les bras ! 52'' de retard désormais !!! Ça ne reviendra pas...

7,5 km

Dillier (AG2R La Mondiale) donne tout pour s'accrocher. S'il y parvient, il jouera la gagne à Roubaix !!

8 km 

Les coureurs entament à l'instant le dernier vrai secteur pavé de l'épreuve, le secteur 2 de Willems à Hem (1400m, 3 étoiles) !!

9 km

45'' d'avance pour le duo Sagan-Dillier sur le quatuor en contre...

10 km

PLUS QUE 10 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!!

11 km

Peter Sagan peut-il encore perdre ? Dillier est certes rapide au sprint mais quand même... Rappelons qu'il est devant depuis le début !!

Switzerland's Silvan Dillier (R) leads during the 116th edition of the Paris-Roubaix one-day classic cycling race
12 km

55'' d'avance pour le duo de tête sur le le quatuor de tête.

12,5 km

Ils sont quatre derrière avec Terpstra (Quick Step-Floors), Van Avermaet (BMC), Stuyven (Trek-Segafredo) et Vanmarcke (EF Education First-Drapac).

13 km 

Le groupe de contre fait le forcing derrière pour tenter de rentrer mais c'est sans doute trop tard...

14 km

1'05'' d'avance pour le duo de tête sur le groupe Terpstra. Ça ne reviendra pas...

14 km 

Sagan et Dillier sont dans le secteur 3 de Gruson...

14,5 km

Dillier aura tenu bon dans le Carrefour de l'Arbre. Sagan va t-il predre le risque (minime mais existant) d'emmener Dillier jusqu'au bout ?

15 km

Terpstra (Quick Step-Floors) fait l'effort derrière mais on ne reprend pas assez de temps...

15,4 km 

Dillier (AG2R La Mondiale) continue de s'accrocher... Mais s'il est dans le dur.

15,8 km

1'13'' encore de retard pour pour le groupe Terpstra qui reprend très peu de temps...

16 km 

Sagan (Bora-Hansgrohe) et Dillier (AG2R La Mondiale) rentrent dans le Carrefour de l'Arbre (5 étoiles, 2100m) ... Et le champion du monde accélère...

16,5 km 

Pour le moment, Vanmarcke (EF Education First-Drapac) suiti, Stuyven (Trek-Segafredo) aussi....

17 km

La EF Education First-Drapac fait le forcing et Terpstra (Quick Step-Floors) attaque dans Camphin-en-Pévèle... C'est maintenant ou jamais !!!

17,5 km

SAUT DE CHAINE POUR VAN AERT !!!! Au pire moment...

18 km 

Dillier et Sagan sont toujours ensemble en tête de course et, sauf retour de l'arrière, ils ont de bonnes chances d'y aller ensemble...

18,5 km

ENFIN !!! La EF Education First-Drapac se décide enfin à faire le travail pour Sep Vanmarcke...

19 km

1'30'' d'avance pour le duo de tête sur le groupe Van Avermaet-Terpstra.

19,5 km 

Les deux hommes arrivent dans le secteur 5 de Camphin-en-Pévèle (4 étoiles, 1800m) !!! pour le moment, Psagan ne cherche pas à bouger. Malin.

20 km

PLUS QUE 20 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!!

21 km

La victoire à Roubaix se jouera entre Peter Sagan et Silvan Dillier.... Et si le Suisse semble costaud et assez rapide au sprint, on voit mal comme le Slovaque pourrait s'incliner.

21,5 km 

C'est ahurissant de voir aussi peu de véritables relais dans le groupe de contre. A croire qu'ils se sont résignés.

22 km 

Wout van Avert (Vérandas Willems-Crelan) se décide à bouger derrière, plus par caractère qu'autre chose... Mais ils sont tellement loin...

23 km

1'24'' d'avance pour le duo Dillier-Sagan !! Ça ne reviendra probablement pas...

23,5 km 

Les coureurs sont dans le secteur 6 de Bourghelles à Wannehain (1100m, 3 étoiles) !!!

24 km 

Personne ne prend ses responsabilités derrière. Visiblement, on est à bloc....

25 km

1'00'' d'avance pour Sagan sur le groupe Van Avermaet-Terpstra...

25 km

Wallays lâche en tête de course... Seul Diller suit Sagan désormais.

26 km 

Les coureurs entament désormais le secteur 7 de Cysoing à Bourghelles (1300m, 3 étoiles) !!

27 km

Le groupe de contre perd à nouveau du temps... 54'' de retard pour Van Avermaet et les autres...

28 km 

On se donne clairement pas à fond dans le groupe de contre...

29 km

45'' d'avance pour le trio de tête sur le groupe Van Avermaet-Terpstra et 1'25'' sur le groupe Gilbert. Ça se jouera donc entre Sagan et le groupe de contre. Le troisième groupe est trop loin...

29,5 km 

Tranquille, Peter Sagan n'hésite pas à jouer au mécano en tête de course, pour dessérer la potence de son vélo.

30 km

PLUS QUE 30 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!!

31 km 

Gros numéro de Dillier (AG2R La Mondiale) et Wallays (Lotto-Soudal), qui accompagnent toujours Sagan. Plus surprenant de les voir rouler....

32 km

Niki Terpstra (Quick Step-Floors) est assez costaud tout de même... Suffisant pour faire l'effort ?

Niki Terpstra
32,5 km

L'écart se stabilise en ce moment mais les hommes forts de l'arrière peinent à reprendre du temps. Attention à ne pas perdre espoir... 50'' de retard désormais !

33 km 

Le groupe Sagan ne perd rien sur el groupe de contre, malgré le passage sur le secteur 8 de Templeuve...

33 km

Si Peter Sagan va au bout, il deviendra le premier champion du monde à remporter Paris-Roubaix depuis Bernard Hinault en 1981.

34 km 

On a un groupe très costaud derrière Sagan, qui a tout intérêt à s'entendre mais pourtant personne en se donne à fond.

35 km

55'' d'avance pour le groupe Sagan sur le groupe Van Avermaet-Terpstra et 1'15'' sur le groupe Naesen-Gilbert.

36 km 

Ça va sans doute se regrouper derrière et la chasse, si elle s'organise, pourquoi pas... Mais le succès de Sagan paraît de plus en plus évident...

36,7 km 

Le groupe Gilbert a retrouvé des unités... Plus d'une vingtaine d'hommes, pointés à 1'10'' du groupe Sagan.

37 km

55'' d'avance pour le trio de tête, emmené sur les pavés par un Sagan surpuissant.

38 km 

Le groupe Terpstra-Van Avermaet doit faire l'effort sur le secteur 9 de Pont-Thibaut à Ennevelin (1400m, 3 étoiles).

39 km

Le groupe Terpstra a du mal à réuidre l'écart sur le groupe Sagan. Toujours 47'' d'avance pour la tête de course !

40 km

PLUS QUE 40 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!!

40,5 km 

Van Avermaet (BMC) et Phinney (EF Education First-Drapac) ont du mal à suivre le tempo imposé par Terpstra... Mais ils reviennent au prix d'un gros effort.

41 km 

Sagan fait le boulot en tête de course sur le secteur d'Avelin (n°10, 700m) pour résister....

42 km 

Peter Sagan est en grand de réussir un sacré numéro... Bien parti pour jouer la gagne cette fois !

Peter Sagan lors de Paris-Roubaix.
43 km

Pour quelle raison, Dillier roule ? Il a Vandenbergh derrière mais il travaille pour Sagan. Incompréhensible...

45 km

Ça casse derrière ! On a Vanmarcke et Phinney (EF Education First-Drapac), Terpstra et Gilbert (Quick Step-Floors), Vandenbergh (AG2R La Mondiale), Van Avermaet (BMC) mais aussi Bert De Backer (Vital Concept) qui viennent de s'isoler et reviennet sur le duo Van Aert-Stuyven, à 35'' du groupe Sagan.

45,8 km

Ça y est !! La Quick Step-Floors prend les choses en main dans le groupe des favoris...Avec encore quatre coureurs dans le groupe, il y a de quoi faire....

46 km

Sagan (Bora-Hansgrohe) fait l'effort en tête de course et creuse l'écart sur le reste de la concurrence.... 27'' d'avance sur le duo de contre et 54'' sur le reste des favoris.

47 km

CHUTE DANS LE PELOTON !! C'est la Quick Step-Floors qui fait une vague et occasionne la chute de Tony Martin (Katusha-Alpecin et surtout Alexander Kristoff (UAE Team Emirates) !!

47,5 km 

Les coureurs entament désormais le secteur 11 de Mons-en-Pévèle (5 étoiles, 3000m) !!

48 km

18'' d'avance pour le groupe Sagan sur le duo Stuyven-Van Aert et 44'' sur le groupe des favoris.

49 km  

Au tour de Phinney de sortir du peloton. La Quick-Step Floors est passive... attend-elle le secteur de Mons-en-Pévèle ? Les coureurs y arrivent dans quelques hectomètres.

50 km 

On entre dans les 50 dernières bornes et la fin de course promet d'être passionnante !

50 km 

Après avoir un peu récupéré dans les roues, Sagan roule maintenant à l'avant.

50 km 

20 secondes d'avance pour les quatre hommes de tête sur le duo Stuyven-van Aert. Le peloton est à une trentaine de secondes de la tête de course.

51 km 

Van Avermaet roule sur Stuyven et van Aert.

51 km 

Stuyven et van Aert sortent de leur boîte ! Il y a danger, avec Sagan devant.

52 km

Sagan est maintenant en tête de course ! Il rejoint Wallays, Bystrom et Dillier.

52 km

Les hommes de tête ont toujours 37 secondes d'avance sur le peloton. Sagan n'est qu'à une dizaine de secondes d'eux.

53 km 

Tout le monde se regarde derrière Sagan. Degenkolb accélère le rythme en tête de peloton. Il semble maintenant se mettre au service de Stuyven.

54 km

Tout les costauds ont recollé, derrière Van Avermaet. ET C'EST SAGAN QUI CONTRE !

Peter Sagan (Bora-hansgrohe) 2018
55 km

C'est au tour de GVA de bouger. Les favoris se découvrent !

56 km 

Jens Debusschere en remet une !

58 km

35'' d'avance pour les trois hommes de tête restants (Dillier, Wallays et Byström) sur le groupe des favoris...

58 km

Lampaert (Quick Step-Floors) est fort... Il fait l'effort pour rentrer après son souci mécanique et dépasse Laporte (Cofidis), victime d'une crevaison...

59 km 

Stybar est repris... Tout ça pour ça...

59,5 km 

Les coureurs passent désormais sur le secteur 13 d'Orchies (3 étoiles, 1700m) !!

60 km

PLUS QUE 60 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!!

61 km

18'' de retard pour Stybar sur la tête de course. Le peloton est à 46''.

61,5 km

Daniel Oss (Bora-Hansgrohe) sort à son tour du peloton pour obliger les autres à rouler...

62 km

Crevaison d'Oliver Naesen (AG2R La Mondiale) !! Encore un souci mécanique pour lui...

63 km 

C'est Tony Martin (Katusha-Alpecin) qui durcit l'allure en tête de peloton... Et ça fait des dégâts...

63,8 km 

La Katusha-Alpecin, AG2R La Mondiale et Bora-Hansgrohe font le boulot en tête de groupe pour rouler derrière Stybar. Et le peloton reprend Soler...

64 km 

Les hommes de tête arrivent dans le secteur 14 de Beuvry-la-Forêt à Orchies (3 étoiles, 1400m) !

64 km

Soler n'en peut plus.. Il lâche la roue de Stybar.

65 km 

C'est la Bora-Hansgrohe qui travaille derrière dans le groupe des favoris avec Oss qui fait le boulot pour Sagan. Mais, logiquement, personne ne les aider. A eux et surtout à Sagan d'assumer ses propops du week-end dernier.

66 km

L'échapépe compte toujours 40'' d'avance sur Stybar et 55'' sur le groupe des favoris.

67,5 km 

Forcément, les autres favoris réagissent de suite pour en pas laisser à l'avant un nouvel outsider...

68 km

ATTAQUE DE BOASSON HAGEN !!!! Le Norvégien de la Dimension Data décide de sortir en contre, derrière Zdenek Stybar....

68,5 km 

Soler s'accroche toujours aux basques de Stybar pour le moment... C'est beau !

69 km

Mads Pedersen (Trek-Segafredo) est lâché du groupe, victime d'une crevaison il y a plusieurs kilomètres...

70 km

PLUS QUE 70 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!!

70,2 km 

Marc Soler est repris par Stybar... Va t-il s'accrocher quelques instants ?

70,5 km 

Les hommes de tête, d'où Soler (Movistar) a été distancé à prirori, rentre sur le secteur 15 de Tilloy-lez-Marchiennes à Sars-et-Rosières (2400m, 4 étoiles) !

71 km 

Les Bora-Hansgrohe accélèrent pour Sagan, pris en chasse bien sûr par deux Quick Step-Floors notamment....

72 km 

Mais que fait la Bora-Hansgrohe ? Il laisse faire les Quick Step-Floors, sans réagir. ils erait peut-être temps d'agir quand même...

72,5 km

Stybar est en train de creuser sur le groupe des favoris.... 30'' d'avance désormais alors que Degenkolb, Vandenbergh et Bak sont intercalés.

73 km

La Trek-Segafredo bouge en tête du peloton pour réagir à la suite de l'attaque de Stybar...

73 km

1'10'' d'avance simplement pour l'échappée qui vit sans doute ses dernières minutes en tête de course.

73 km 

Arnaud Démare (Groupama-FDJ) avait encore été distancé dans le dernier secteur. Est-il revenu une nouvelle fois ou non ?

74 km 

Les échappés entament désormais le secteur 16 de Warlaing à Brillon (3 étoiles, 2400m) !!

75 km

ATTAQUE DE STYBAR !!! Le championde République Tchèque de la Quick Step-Floors tente sa chance à son tour et personne ne se décide à prendre sa roue...

Zdenek Stybar
76 km

1'15'' d'avance pour l'échappée sur le groupe Gilbert...

77 km 

Gilbert (Quick Step-Floors) fait l'effort pour relancer alors que le groupe des favoris étaient pas loin de revenir...

78 km 

Les premiers favoris commençent doucement à bouger....

79 km

La Trek-Segafredo fait l'effort dans le secteur d'Hornaing à Wandignies-Hamage et met sur orbuite Jasper Stuyven ! Le Belge accélère de suite et tente de faire le jump sur le gropupe Gilbert...

80 km

PLUS QUE 80 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!!

80,5 km 

Gilbert (Quick Step-Floors) n'hésite pas à relayer Teunissen pour creuser sur le groupe des favoris. On a également Politt (Katusha-Alpecin), revenu de l'arrière.

Philippe Gilbert (Quick-Step)
81 km 

Les coureurs rentrent sur le secteur 17 d'Hornaing à Wandignies-Hamage (4 étoiles, 3700m) !!

82 km

1'20'' d'avance pour l'échapépe sur le groupe Gilbert et 1'55'' sur le peloton des favoris.

83 km

ATTAQUE de Wout van Aert (Vérandas Willems-Crelan) !! Le Belge tente de relancer la course, suivi de suite par Rowe (Sky) et Lampaert (Quick Step-Floors) notamment...

83,5 km 

Assez étonnant de voir les Bora-Hansgrohe ne pas faire l'effort poure revenir sur Gilbert. Mais que fait encore Peter Sagan ?

Milan - Sanremo: Peter Sagan (Bora) 2017
84 km

Le duo Gilbert-Teunissen compte 20'' d'avance sur le reste des favoris. Ça doit réagir derrière...

85 km

Crevaison de Mads Pedersen (Trek-Segafredo) !!! Le Danois était en train de faire l'effort pour rentrer et il crève au pire moment...

85 km

Arnaud Démare (Groupama-FDJ), Christophe Laporte (Cofidis) et au moins un Direct Energie sont toujours dans le bon groupe.

86 km

Ça bouge dans le secteur de Pont Gibus du côté du peloton ! Les favoris restent en place et se montrent patient mais les outsiders accélèrent, à l'image de Jens Debusschere (Lotto6Soudal).

86 km

1'45'' de retard pour le duo Gilbert-Teunissen sur la tête de course et 2'03'' pour le peloton.

87 km 

Ils ne sont plus qu'une cinquantaine de coureurs dans le peloton...

88 km 

Marc Soler (Movistar) semble vraiment fort dans l'échappée... Décidément, le vainqueur de Paris-Nice semble savoir tout faire !

Marc Soler lors de la 8e étape de Paris - Nice 2018
89 km 

Les hommes de tête arrivent déjà sur le secteur suivant, le n°18 entre Wallers et Hélesmes (3 étoiles, 1600m) !

89,5 km

2'02'' d'avance pour l'échappée sur le duo Gilbert-Teunissen et 2'15'' sur le peloton des favoris.

90 km

PLUS QUE 90 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!!

91 km

Ça a cassé également dans le pleoton !! Teunissen et Gilbert possède 15'' d'avance sur le groupe Sagan, composé d'une trentaine de coureurs.

91,5 km

ATTAQUE DE TEUNISSEN (SUNWEB) !!! Le Néerlandais accélère et est suivi par Gilbert (Quick Step-Floors) imméditaemment....

92 km

Arnaud Démare (Groupama-FDJ) est à nouveau en difficulté...

92,3 km 

Ça a cassé à l'avant avec Soler (Movistar), Dillier (AG2R La Mondiale) et Wallays (Lotto-Soudal) à l'avant...

92,8 km 

C'est Burghardt (Bora-Hansgrohe) qui emmène le peloton assez tranquillement....

93 km 

Le peloton arrive à fond dans la Trouée d'Arenberg et Démare (Groupama-FDJ) est très mal placé....

93,5 km

Marc Soler (Movistar) est en train de lâcher tout le monde dans l'échapépe.... il est étonnant !!

94,5 km 

Que de monde dans cette Trouée d'Arenberg !!!

95 km

C'est parti pour la Trouée d'Arenberg !!! Les hommes de tête abordent le secteur pavé n°19, long de 2400m... uns ecteur 5 étoiles !

96 km 

L'échappée est toujours groupée et va donc aborder la Trouée d'Arenberg ensemble...

97 km

2'25'' d'avance pour l'échappée qui va donc bien vivre la Trouée d'Arenberg en tête de la course...

98 km

GROSSE CHUTE DANS LE PELOTON !!! Matteo Trentin (Michelton-Scott), Sebastien Langeveld (EF Education First-Drapac) notamment sont allés au sol... C'est tombé en 30e position environ et c'est pas sûr que ça rentre avant la Trouée d'Arenberg...

99 km 

C'est Tony Martin (Katusha-Alpecin) qui emmène le peloton dans le secteur d'Haveluy...

100 km

PLUS QUE 100 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !! mais le plus dur est encore à venir....

101 km 

Tous les favoris sont bien placés. En même temps, c'est indispensable...

101 km

2'35'' d'avance pour l'échappée car, derrière, le peloton accélère pour se placer avant ce secteur d'haveluy...

102 km 

Heureusement, le pavé est sec ici... Pas mal de poussière.

103 km 

Les hommes de tête entament le secteur 20 d'haveluy à Waller (4 étoiles, 2500m) ! C'est l'un des secteurs le plus difficile de paris-Roubaix...

103 km 

Van Bilsen et Haller sont repris par le peloton emmenés par les Sky.

104 km

3'02'' d'avance pour l'échapépe, qui a repris un peu d'avance sur le peloton où tout le monde veut se placer avec le secteur d'haveluy.

105 km

Au tour de Kenneth Van Bilsen (Cofidis) de sortir du peloton ! Le Belge, équipier de laporte, veut essayer de rejoindre Haller intercalé...

106 km

ATTAQUE D'HALLER !!!! L'Autrichien de la Katusha-Alpecin sort du peloton en profitant d'un temps assez faible pour anticiper la bagarre des deux secteurs suivants....

107 km 

Pour le moment, tous les grands favoris sont présents dans le groupe principal.

108 km

2'31'' d'avance pour l'échappée qui ne perd pas trop de temps avant l'enchaînement haveluy-Arenberg.

110 km

PLUS QUE 110 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!!!

110,5 km

RAPPEL DE LA COMPOSITION DE L'ECHAPPEE :

On retrouve à l'avant Sven Erik Bystrom (UAE Team Emirates), Silvan Dillier (AG2R La Mondiale), Marc Soler (Movistar), Jimmy Duquenoy (WB Aqua Protect Veranclassic), Jelle Wallays (Lotto Soudal), Ludovic Robeet (WB Aqua Protect Veranclassic), Geoffrey Soupe (Cofidis), Gatis Smukulis (Delko Marseille Provence-KTM) et Jay Thomson (Dimension Data)

111 km

2'38'' d'avance pour l'échappée sur le peloton, quis e rapproche doucement.

112 km 

Dans une dizaine de kilomètres, les coureurs entameront le secteur d'Haveluy qui s'enchaîne peu après avec la Trouée d'Arenberg. C'est le premier moment-clé de ce Paris-Roubaix !!

113 km

Crevaison de John Degenkolb (Trek-Segafredo) ! L'Allemand, l'une des trois cartes de la formation américaine, décide de changer de vélo...

John Degenkolb
114 klm 

Le peloton arrive à son tout dans le secteur 21 et la Quick Step-Floors a pris de nouveau les commandes du groupe des favoris.

115 km

3'05'' d'avance pour l'échappée sur la tête d'un peloton où c'est Marcel Sieberg (Lotto6Soudal) qui emmène, alors qu'il a un équipier à l'avant.

116 km 

Les hommes de tête abordent le secteur 21 de Maing à Monchaux-sur-Écaillon (3 étoiles, 1600m) ! Ça s'enchaîne en ce moment...

117 km 

On s'aperçoit quand même qu'il y a du vent aujourd'hui, de côté sur ce dernier secteur...

118 km

Ce sont toujours les Quick Step-Floors qui font le travail en tête de peloton, avec Florian Sénéchal qui continue d'emmener le groupe à un tempo élevé mais pas trop conséquent.

119 km 

Les hommes de tête abordent le secteur 122 de Quérénaing à Maing (3 étoiles, 2500m) !

120 km

PLUS QUE 120 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!!

120,5 km

ABANDON DE GERAINT THOMAS !!! Le Gallois de la Sky avait pourtant fait de Paris-Roubaix son objectif du début de saison... Mais chute et son manque de préparation faisait trop...

121 km

3'45'' d'avance pour les hommes de tête qui continuent de limiter la casse pour le moment.

122 km 

Les hommes de tête abordent désormais le secteur 23 de Verchain-Maugré à Quérénaing (3 étoiles, 1600m) !

123 km

Marc Soler (Movistar) se débrouille plutôt pas mal sur les pavés jusqu'ici... Très intéressant l'Espagnol.

125 km 

Les hommes de tête sont dans le secteur 24 de Saulzoir à Verchain-Maugré (2 étoiles, 1200m) !

126 km

Les nouvelles de Michael Goolaerts (Vérandas Willems-Crelan) ne sont vraiment pas rassurantes...

126 km 

Arnaud Démare (Groupama-FDJ) est rentré dans le peloton principal...

127,5 km

Arnaud Démare (Groupama-FDJ) est tout proche de la jonction avec le peloton principal mais le champion de France semble en difficulté quand même... Ça ne sent pas bon !

128 km

Nouveau problème mécanique pour Moscon (Sky) ! Mais l'Italien va vite pouvoir rentrer...

129 km 

Olivier Naesen (AG2R La Mondiale) est en train de rentrer sur le groupe principal. mais c'est loin d'être le d'Arnaud Démare....

129,8 km

CREVAISON DE STYBAR !!!! Le champion de République Tchèque est retardé et il va devoir changer de roue avant de repartir...

Zdenek Stybar
130 km

PLUS QUE 130 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!!

130,5 km

Arnaud Démare (Groupama-FDJ) est en train de faire l'effort seul pour tenter de rentrer sur le peloton... Mais qu'est-ce qu'il passe ? On ne laisse pas seul son leader...

131 km

RAPPEL DE LA COMPOSITION DE L'ECHAPPEE : On retrouve à l'avant Sven Erik Bystrom (UAE Team Emirates), Silvan Dillier (AG2R La Mondiale), Marc Soler (Movistar), Jimmy Duquenoy (WB Aqua Protect Veranclassic), Jelle Wallays (Lotto Soudal), Ludovic Robeet (WB Aqua Protect Veranclassic), Geoffrey Soupe (Cofidis), Gatis Smukulis (Delko Marseille Provence-KTM) et Jay Thomson (Dimension Data).

132 km

4'12'' d'avance pour l'échappée qui continue son petit bonhomme de chemin. Mais pas sûr qu'ils soient encore longtemps en tête après la Trouée d'Arenberg.

132 km

Arnaud Démare (Groupama-FDJ) est en train de rentrer dans le peloton des favoris, en compagnie de Moscon( Sky) et Naesen (AG2R La Mondiale) notamment. Pas d'affolement...

Arnaud Démare (FDJ)
133 km 

Le peloton s'est un peu reformé mais on n'a quand même plus qu'une petite centaine de coureurs dans peloton principal.

134 km 

Les coureurs sont désormais dans le secteur 25 de Saint-Hilaire-lez-Cambrai à Saint-Vaast-en-Cambrésis (3 étoiles, 1500m) !

135 km

L'échappée continue d'avancer tranquillement sur les différents secteurs pavés, malgré une avance qui fond... Plus que 4'35'' d'avance !

136 km

Problèmes mécaniques pour Olivier Naesen (AG2R La Mondiale) et pour Arnaud Démare (Groupama-FDJ), dont comprend beaucoup mieux l'allure dans le dernier secteur pavé.

137 km

CHUTE DANS LE PELOTON !!! Gianni Moscon (Sky) a notamment été retardé...

139 km 

Le peloton est toujours dans le secteur pavé de Saint-Python à Quiévy où Démare (Groupama-FDJ) est en queue de groupe.

140 km

PLUS QUE 140 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!!

141 km

Tombé il y a peu, Michael Goolaerts (Vérandas Willems-Crelan) est visiblement dans un très mauvais état. Beaucoup d'inquiétude autour de l'état de santé du Belge... Le SAMU a été appelé en urgence.

142 km

5'08'' d'avance pour l'échappée sur un peloton emmené désormais par les Quick Step-Floors. Mais les Bora-Hansgrohe

143 km 

Les hommes de tête sont actuellement dans le secteur 26, celui de Saint-Pthon à Quiévy (4 étoiles, 3700m) !

145 km 

Greg Van Avermaet (BMC) est rentré dans le groupe principal...

146 km

Olivier Naesen (AG2R La Mondiale) est également piégé, dans le groupe Van Avermaet, pointé à 30'' du groupe des favoris.

147 km 

Les hommes de tête viennent de rentrer dans le secteur 27 de Saint-Python (2 étoiles, 1500m) !

148 km

L'échappée a perdu du temps, très vite. Plus que 5'25'' d'avance pour les neuf hommes de tête.

149 km 

Yves Lampaert (Quick Step-Floors), Dylan Van Baarle (Sky) et Alexander Kristoff (UAE Team Emirates), deux outsiders, sont distancés du groupe Van Avermaet... La chute a fait beaucoup de dégâts.

150 km

PLUS QUE 150 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!!

151 km

Le groupe Van Avermaet est pointé à 15'' simpelment du groupe des favoris; Ça devrait pouvoir rentrer...

151,5 km

Geraint Thomas (Sky) fait partie des coureurs tombés dans le secteur 29...

152 km 

Le peloton des favoris arrivent à son tour dans le secteur 28 de Biastre !

152,5 km

VAN AVERMAET PIEGE !!!!!! Le Belge de la BMC a été ralenti par la chute à priori et on conmprend tout de suite beaucoup mieux pour les Bora-Hansgrohe roulent.

153 km 

Un groupe d'une cinquantaine de coureurs est relégué à plus de trente secondes déjà du peloton des favoris.

153,5 km 

Ça roule déjà fort dans le peloton, avec les Quick Step-Floors et les Bora-Hansgrohe qui travaillent.

154 km 

La tête de course est dans le secteur 28, celui de Viesly à Briastre (3 étoiles, 3000m).

154 km 

Le peloton a déjà complètement explosé... Et on est à plus de 150 bornes de l'arrivée !

155 km

Dans l'affaire, l'échappée a perdu pas mal de temps. 6'25'' d'avance simplement pour les neuf hommes de tête.

155 km 

Le peloton en termine avec ce secteur 29... Et déjà des premiers dégâts.

156 km

GROSSE CHUTE DANS LE PELOTON !!! Ça tombe en cinquantième position et les coureurs s'empilent d'un coup... Grosse cassure ainsi. Déjà !

157 km

C'est Terpstra (Quick Step-Floors) en personne qui roule en première position, pour ne pas prendre de risque....

157 km 

On ne roule pas à fond du côté des favoris dabns ce secteur. Evidemment, on est au courant que ce secteur est très boueux et donc dangereux...

158 km 

Le peloton arrive à son tour sur le secteur 29, emmené par les Groupama-FDJ d'Arnaud Démare. Que c'est bien travaillé...

159 km 

Le peloton n'est pas encore dans ce secteur 29 mais s'en rapproche fortement...

160 km

PLUS QUE 160 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!!

161 km 

Le secteur pavé de Troisvilles est très boueux, comme on pouvait s'y attendre... Donc très glissant. Les risques de chutes dans le peloton sont énormes !

162 km 

C'est parti pour le premier secteur pavé du jour, le secteur 29 de Troisvilles à Inchy (2200m) !

162 km

C'est Nelson Oliveira (Movistar) qui a chuté et qui a logiquement abandonné....

Nelson Oliveira Movistar
163 km

ABANDON DE STEFAN KÜNG !!! Premier gros moment de ce Paris-Roubaix avec un équipier de Van Avermaet qui doit déjà dire adieu à l'Enfer du Nord...

164 km

ENORME CHUTE D'UN MOVISTAR !!!! Il tombe tout seul sur la gauche de la route...

165 km

Problème mécanique pour Florian Sénéchal (Quick Step-Floors), du coup obligé de s'arrêter. Dommage, cela va l'obliger à faire un petit effort supplémentaire.

166 km

CHUTE DANS LE PELOTON !!! La tension a fait tomber Stefan Küng (BMC) dans un virgae et plusieirs coureurs sont distancés, dont Jürgen Roelandts et Florian Sénéchal (Quick Step-Floors). Mais on ne s'affole et ça revient.

167 km

7'55'' d'avance simplement pour l'échappée qui a déjà beaucoup perdu.

169 km 

Que de monde sur le bord de la route...

171 km 

Le peloton a clairement accéléré l'allure ! I On sent la tension monter clairement d'un cran à l'approche de Troisvilles.

173 km

8'10'' d'avance pour l'échappée, qui commence à perdre un peu de temps.

174 km

Crevaison pour Owain Doull (Sky) ! Pas idéal mais il devrait rentrer sans trop de souci.

175 km 

Le peloton commence doucement à accélérer avec notamment les Bora-Hansgrohe. On veut déjà se placer alors que l'on se rapproche du premier secteur de la journée, celui de Troisvilles;

176 km 

Douze kilomètres avant les premiers pavés...

177 km

L'Enfer commence bientôt...

180 km

PLUS QUE 180 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!!

182 km

8'30''' d'avance pour la tête de course qui continue de creuser l'écart sur le peloton.

185 km

Les Direct Énergie n'ont pas tenté d'intégrer l'échappée du jour pour rester groupés autour de leurs leaders. "On a trois belles cartes", explique au micro de France TV le vétéran Sylvain Chavanel, qui s'aligne sur l'Enfer du Nord pour la 11e fois de sa carrière (8e en 2009). "Adrien Petit a fait deux tops 10 ces dernières années, Damien Gaudin a fait ses preuves aussi (5e en 2013) et je suis là aussi. On va essayer d'apporter un autre top 10 et si on peut faire mieux ce sera l'apothéose pour Direct Énergie". "L'objectif, c'est d'essayer d'être un peu plus performant que les années précédentes", appuyait Adrien Petit samedi. "Ça veut dire faire mieux que 9e... Si j'ai les moyens de faire top 5 ça serait bien." "Il faut tout avoir : il faut avoir la chance, la forme et un peu le feeling sur toute la journée", juge de son côté Damien Gaudin pour France TV. "C'est une longue journée. On l'appelle l'Enfer du Nord, ce n'est pas n'importe quoi."

Sylvain Chavanel (Direct Energie)
188 km

6'51'' d'avance pour les neuf hommes de tête qui continuent de bien se relayer pour creuser sur un peloton où AG2R La Mondiale occupe les premières positions.

189 km

Toujours beaucoup de monde sur les routes de Paris-Roubaix...

190 km

PLUS QUE 190 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!!

191 km 

Moins de trente kilomètres avant les premiers pavés...

193 km

5'45'' d'avance pour l'échappée qui continue de creuser l'écart.

195 km

Que fera Mars Soler sur les pavés ? L'Espagnol est novice dans l'exercice, n'ayant jamais fait si ce n'est qu'une semi-classqiue flandrienne.... Sa puissance lui permettra t-elle de bien passer les pavés ?

Marc Soler lors de la 8e étape de Paris - Nice 2018
197 km 

Le challenge Wout Van Aert...

198 km 

Les hommes de tête sont encore à 34km du premier secteur pavé, celui de Troisvilles. Et on a vu qu'il était dans un état très humide il y a peu...

198 km

4'10'' d'avance pour l'échappée sur le peloton qui se repose un peu avant d'accélèrer dès les premiers pavés...

199 km

LA COMPOSITION DE L'ECHAPPEE :

On retrouve à l'avant Sven Erik Bystrom (UAE Team Emirates), Silvan Dillier (AG2R La Mondiale), Marc Soler (Movistar), Jimmy Duquenoy (WB Aqua Protect Veranclassic), Jelle Wallays (Lotto Soudal), Ludovic Robeet (WB Aqua Protect Veranclassic), Geoffrey Soupe (Cofidis), Gatis Smukulis (Delko Marseille Provence-KTM) et Jay Thomson (Dimension Data).

199,5 km 

JONCTION ! Ils sont désormais neuf en tête de course...

199,8 km

A ceux persuadés que tous les secteurs pavés seraient parfaitement secs pour el passage des coureurs... L'état du premier, celui de Troisvilles, est assez inquiétant alors que les coureurs sont à 40km seulement de celui-ci.

200 km

Près de 48km/h de moyenne lors de cette première heure de course ! Que c'est allé vite une nouvelle fois...

200 km

PLUS QUE 200 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!!

202 km

Le peloton laisse tranquillement filer et est déjà pointé à 1'55'' de l'échappée qui pourrait bien être à neuf dans quelques instants.

204 km

Un groupe de trois coureurs est en contre. On retrouve Geoffrey Soupe (Cofidis), Gatis Smukulis (Delko Marseille Provence-KTM) et Jay Thomson (Dimension Data), pointés à 20'' de la tête de course.

205 km 

Ça se relaie bien dans l'échappée... Tout le monde passe et l'entente est bonne.

206 km 

RIDEAU ! Le peloton se relève et laisse définitivement partir l'échappée, qui compte déjà une belle avance.

208 km 

La bonne échappée est partie !!! Même si ça continue de relancer du côté des équipes piégées. Mais c'est trop tard.

209 km

Gatis Smukulis (Delko Marseille Provence-KTM) tente de rentrer mais il est encore pointé à 38'' de l'échappée; il ne rentrera pas. Le peloton s'est lui relevé et est à 1'05''.

210 km

Chute dans le peloton ! Jack Bauer (Michelton-Scott) va au sol tout seul, dans un virage. Avant même les premiers pavés...

210 km

PLUS QUE 210 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!!

212 km

LA COMPOSITION DE L'ECHAPPEE :

On retrouve à l'avant Sven Erik Bystrom (UAE Team Emirates), Silvan Dillier (AG2R La Mondiale), Marc Soler (Movistar), Jimmy Duquenoy (WB Aqua Protect Veranclassic), Jelle Wallays (Lotto Soudal) et Ludovic Robeet (WB Aqua Protect Veranclassic).

Marc Soler lors de la 8e étape de Paris - Nice 2018
213 km

24'' d'avance pour les six hommes qui creusent petit à petit. Les grosses formations ne cherchent pas à revenir...

213 km

Certains secteurs sont quand même très humides encore...

214 km

Ils sont désormais six en tête de course, avec 20'' d'avance sur le peloton. A t-on l'échappée du jour ?

215 km 

Le peloton semble s'être relevé...

216 km

Jelle Wallays (Lotto Soudal) et Ludovic Robeet (WB Aqua Protect Veranclassic) comptent 8'' d'avance sur un contre de cinq coureurs et 20'' d'avance sur le peloton.

217 km 

Ça ne creuse pas... Mais le peloton ne réussit pas à revenir non plus.

218 km 

C'est très étiré dans le peloton... On fait l'effort derrrière l'échappée et ça va très vite.

219 km

15'' d'avance pour le duo de tête qui ne réussit pas à creuser l'écart cependant.

220 km

PLUS QUE 220 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!!

221 km

De retour sur Paris-Roubaix après son forfait en 2017, Sep Vanmarcke (EF Education First-Drapac) est impatient d'arriver au premier secteur pavé et rêve de faire mieux que sa 2e place en 2013 : “J’ai toujours un peu mal aux côtes après mes chutes mais j’espère que ça va aller pour Roubaix. À part ça, je me sens bien, je suis prêt pour la course. Je n’étais pas là l’année dernière, j’avais déjà chuté sur le Tour des Flandres. Donc je suis vraiment impatient de retrouver les pavés ! Je n’ai pas besoin d’être favori. Je me suis toujours bien débrouillé sur les pavés mais je pense que d’autres coureurs sont plus attendus que moi cette année. Le scénario parfait, c’est de gagner. Peu m’importe ce qui se passe avant. Ce sera évidemment une course difficile, avec beaucoup de mouvement. C’est très tactique aussi, il ne s’agit pas seulement d’être le plus fort, et il faut aussi de la chance.”

Slovakian cyclist Peter Sagan of Bora-Hansgrohe and Belgian cyclist Sep Vanmarcke of EF Education First - Drapac Cannondale compete the 102nd edition of the 'Ronde van Vlaanderen - Tour des Flandres - Tour of Flanders', a one day cycling race, 264,7km fro
222 km

Les attaques continuent de se multiplier mais le peloton réagit à chaque fois pour le moment. on ne laisse pas partir mais deux hommes viennent de tenter encore : un Lotto-Sodual et un WB Aqua Protect Veranclassic.

223 km 

Pas d'échappée pour le moment. Ça bouge en vain.

224 km

Pas trop de grosses chutes non plus...

226 km

Les Quick Step-Floors bougent beaucoup trop... Ils ne veulent laisser partir personne !

227 km

Ça bouge énormént en tête de course ! Une vingtaine de coureurs sont à l'avant mais le peloton n'est pas loin derrière...

228 km

LA VIDEO DU DEPART FICTIF :

Vidéo - Avant les pavés, les coureurs sont partis sous le soleil de Compiègne : le départ en vidéo

01:03
230 km

PLUS QUE 230 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!!

231 km

Tous les secteurs ne sont pas encore secs... A l'image du secteur 26 de Saint-Python à Quiévy (3700m), au km 111.

232 km 

Le peloton ne laisse toujours partir... Ça continue de vouloir bouger en tête et Brice Feillu (Fortunéo-Samsic) est repris. .

233 km

15'' d'avance pour Feillu sur le peloton ! Quatre hommes sont intercalés...

234 km

Brice Feillu (Fortunéo-Samsic) tente sa chance ! Mais il sort en solitaire...

235 km

Bon, visiblement, le pavé sèche assez vite finalement.

236 km 

TOUT EST A REFAIRE !!

237 km 

Le coup n'est pas encore parti définitivement... Ça relance encore en tête de peloyon et c'est d'ailleurs la Quick Step-Floors qui fait le boulot pour ramener sur le quatuor.

238 km

15'' d'avance pour les quatre hommes sur le peloton...

239 km

Quatre hommes ont pris une centaine de mètres d'avance sur un peloton secoué par de nouveaux contres. Mais la Quick Step-Floors ne réagit pas pour le moment... Est-ce le bon coup ?

240 km

PLUS QUE 240 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!!

241 km 

Déjà à l'attaque l'an dernier pour son premier Paris-Roubaix, Wang Meiyin (Bahrain-Merida) aura donc été le premier véritable attaquant de ce Paris-Roubaix. En vain.

242 km

Qui est en train de faire l'effort pour ramener le peloton sur le quatuor de tête ? La Quick Step-Floors... Pffff... On se demande quand même pourquoi ils ne veulent pas laisser un quatuor sans danger prendre du champ.

243 km 

Ça relance fort en tête de peloton derrière un quatuor qui a pris une trentaine de mètres d'avance...

244 km

Voici la liste des secteurs pavés.

245 km 

Les équipes sans grand leader et les formations "faibles" tentent de créer une échappée. Mais ça ne part pas du tout.

247 km

AH ! Déjà un souci technique pour la légende Sep Vanmarcke (EF Education First-Drapac), alors que l'on a roulé 10km à peine....

248 km 

Le peloton est toujours groupé...

249 km

LE COUREUR INATTENDU : Marc Soler (Movistar)

C'est peu de dire que l'on ne s'attendait pas à voir Marc Soler au départ de Paris-Roubaix. Le jeune Espagnol, vainqueur en ce début d'année de Paris-Nice, vient se tester sur les pavés en vu du Tour de France. A son physique imposant, pourra t-il se montrer intéressant ?

Marc Soler lors de la 8e étape de Paris - Nice 2018
250 km

PLUS QUE 250 KILOMETRS AVANT L'ARRIVEE !!

251 km 

Le peloton est encore groupé.

251 km 

Le coureur de la WB Aqua Protect Veranclassic se relève. Il n'a pas réussi à creuser...

252 km

La Quick Step-Floors est très attentive en tête de peloton... On ne veut pas laisser partir n'importe qui.

253 km

Attaque d'un WB Aqua Protect Veranclassic !!! Malheureusement pour lui, il sort en solitaire... Du coup, ça réagit vite derrière.

255 km 

C'est tendu, ça roule vite, mais pas vraiment de nouvelles tentatives d'attaque....

257 km

C'EST PARTI POUR PARIS-ROUBAIX !!! Le départ réel de ce troisième Monument de la saison vient d'être donné et, de suite, ça bouge en tête de peloton. La Quick Step-Floors va t-elle contrôler comme la semaine dernière ?

 

Une belle vidéo sur Arnaud Démare...

 

Attention, pavés glissants...

 

S'il a plu énormément ce matin sur la pavés du Nord, la pluie s'est arrêté. La plupart des secteurs, exposés au vent, devraient sécher assez vite. Mais pas la Trouée d'Arenberg.

 

Les deux co-recordman de victoires dans l'épreuve sont belges. Avec 4 victoires, Tom Boonen (2005, 2008, 2009 et 2012) et Roger De Vlaeminck (1972, 1974, 1975 et 1977) ne sont pas prêts d'être rejoints au palmarès.

 

Arnaud Démare se voulait assez confiant au moment de la signature...

 

Paris-Roubaix. L'Enfer du Nord. Ses pavés. Ses souffrances. Au beau milieu de ce parcours infernal, 2400 mètres d'un tunnel enserré dans ses parois végétales, où le danger et le dépassement de soi atteignent des sommets inégalés. C'est la Trouée d'Arenberg, ou la Tranchée, comme vous le souhaitez. Un secteur hors normes, intrigant et fascinant.

11:01 

Le départ fictif vient d'être donné sous le soleil à Compiègne ! Bon, ça devrait se gâter à priori.

 

Bon, on aura peut-être bien droit à une édition pluiveuse...

 

Rappelez avril 2000...

 

Bonjour à tous et bienvenue sur notre site pour suivre EN DIRECT le troisième Monument de la saison cycliste, Paris-Roubaix !