03/10/21 - 11:15
Terminé
Course en ligne - Messieurs
0km
?km
Paris - Roubaix • Etape1
avant-match

Course en ligne - Messieurs

Paris - Roubaix - Suivez en live la course de cyclisme sur Eurosport. Cette course se déroule le 3 octobre 2021 et débute à 11:15. Eurosport propose un suivi en direct permettant de connaître les principaux faits et événements.
Consultez également toute l'actualité Cyclisme: compétitions, calendriers, résultats des principales épreuves.

    
30
Jean-Baptiste Duluc
Temps forts 
 
 Supprimer
17:40

LE RESUME DE L'EPREUVE

Vidéo - C'était pire que l'Enfer et c'était grand : le résumé d'un Paris-Roubaix épique

03:00
17:30

Le classement de cette 118e édition :

1. Sonny Colbrelli (Bahrain-Victorious)

2. Gianni Vermeersch (Lotto-Soudal), m.t

3. Mathieu Van der Poel (Alpecin-Fenix), m.t

4. Gianni Moscon (INEOS Grenadiers), + 44''

5. Yves Lampaert (Deceuninck-Quick Step), + 1'16''

6. Christophe Laporte (Cofidis), m.t

7. Wout Van Aert (Jumbo-Visma), m.t

8. Tom Van Asbroeck (Israel Start-Up Nation), m.t

9. Guillaume Boivin (Israel Start-Up Nation), m.t

10. Heinrich Haussler (Bahrain-Victorious), m.t

Sonny Colbrelli remporte Paris-Roubaix, en triomphant de Florian Vermeersch (à droite) et Mathieu van der Poel (à gauche), sur le vélodrome roubaisien - 03/10/2021
17:20

L'ARRIVEE EN VIDEO

Vidéo - Colbrelli en transe, Van der Poel tête basse : l'arrivée en vidéo

01:48
17:17

VICTOIRE DE SONNY COLBRELLI !!! Dans un sprint très particulier où aucun des trois coureurs n'avait plus la force de vraiment sprinter, le champion d'Europe a remonté Vermeersch au terme d'un sprint assis pour devancer le Belge et Van der Poel, seulement 3e.

400m 

Qui sera le premier à lancer ? Vermeersch lance le premier de loin !

800m 

Vermeersch va t-il tenter d'anticiper ? Pour le moment, Van der Poel emmène devant Colbrelli... Dernier tour !

1 km

FLAMME ROUGE ! Qui va s'imposer au sprint ? Colbrelli, Van der Poel ou Vermeersch ? Faites vos jeux... C'est Van der Poel qui entre en tête sur le vélodrome....

1,5 km 

Vermeersch ne roule plus. Normal. C'est parti pour le secteur n°1 Roubaix (Espace Charles Crupelandt) (300m – ⭐)

3 km 

Les trois coureurs sont toujours ensemble et ça devrait le rester maintenant.

3,3 km

ATTAQUE DE VERMEERSCH !! Le Belge de la Lotto-Soudal tente sa chance mais Colbrelli recolle immédiatement, sans s'affoler....

4 km 

Seul Van der Poel a déjà gagné un Monument... Il sait comment gagner ce genre de courses.

4,3 km

Vermeersch va t-il faire une Hayman, vainqueur en 2016 après avoir été dans l'échappée matinale face à des coureurs plus rapides intraséquement (Boonen) ?

4,7 km 

Le trio de tête entre dans Roubaix et on va se jouer la victoire au sprint, sur le vélodrome.

5 km

PLUS QUE 5 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !

5,5 km 

Tout le monde passe à l'avant. On ne se cache pas pour le moment.

6 km 

Gianni Vermeersch va t-il attaquer ? C'est sans doute celui qui en a le plus intérêt mais Colbrelli et Van der Poel ne sont pas non plus réputés pour attendre le sprint, y compris quand ils sont les plus rapides....

7 km

36'' d'avance pour le trio de tête sur Moscon et 58'' sur le groupe Van Aert.

8 km 

On semble partie pour rester ensemble du côté du trio de tête... Les pavés restants sont trop faciles.

8,2 km

C'est parti pour le secteur n°2, celui de Willems à Hem (1400m – ⭐⭐⭐).

9 km 

Pour battre Van der Poel au sprint, mieux vaudra pour ses deux adversaires lancer le sprint d'un peu plus loin. Sur un sprint court, le Néerlandais d'Alpecin-Fenix a sans doute plus d'explosivité.

10 km

PLUS QUE 10 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !

10,5 km

28'' d'avance pour le trio sur Moscon et 1'07''' sur le groupe Van Aert. Le vainqueur se trouve parmi les trois hommes de tête....

11 km 

Sur le papier, Vermeersch est moins rapide que Colbrelli et encore moins rapide que Van der Poel mais on ne sait jamais... Une arrivée sur un vélodrome n'est pas une arrivée traditionnelle.

12 km 

Tout le monde roule dans le groupe de tête. Tout le monde peut croire à la victoire.

12,5 km

18'' d'avance pour le trio sur Moscon et 1'02'' sur le groupe Van Aert.

13 km

MOSCON TOMBA ET TOUT A BASCULE

Vidéo - La chute qui a tout changé : Moscon est tombé alors qu’il était seul en tête

01:28
13,5 km

Moscon (INEOS) n'est pas très loin, à 8'' du trio de tête. Mais il faudra que ça se regarde pour qu'il revienne.

14 km

0. C'est le nombre de participation de Paris-Roubais des trois hommes de tête avant cette édition. Autant dire que le vainqueur sera un novice, ce qui n'était jamais arrivé depuis la première édition....

14,4 km

ATTAQUE DE VERMEERSCH !!! Le jeune Belge de la Lotto-Soudal est en train de tenter sa chance mais Van der Poel fait l'effort pour recoller, avec Colbrelli dans la roue.

14,8 km

C'est parti pour le secteur 3, celui de Gruson (1 100 m – ⭐⭐).

15 km 

Moscon (INEOS) est distancé et sort du Carrefour de l'Arbre avec une dizaine de secondes de retard sur le trio.

15,2 km 

Colbrelli continue de durcir dans le Carrefour de l'Arbre pour tenter de faire mal à Van der Poel et Vermeersch.

15,4 km 

On annonce le groupe Van Aert à 1' environ.

15,8 km

CONTRE DE COLBRELLI !!! Le champion d'Europe décide d 'attaquer juste après le retour sur Moscon, distancé immédiatemment. Mais Van der Poel et Vermeersch raccrochent sans trop de difficultés....

16 km

JONCTION ! Moscon est repris et on a désormais quatre coureurs en tête de course : Moscon, Van der Poel, Colbrelli et Vermeersch.

16,4 km 

Mais pour l'heure, Colbrelli suit facilement Van der Poel. Vermeersch aussi, même s'il semble avoir plus de mal.

16,8 km

ATTAQUE DE MATHIEU VAN DER POEL ! Comme on s'y attendait, le Néerlandais est en train de faire l'effort dans le Carrefour de l'Arbre... C'est là qu'il doit s'y isoler.

17 km

C'est parti pour le secteur n°4, celui du mythique Carrefour de l’Arbre (2 100 m – ⭐⭐⭐⭐⭐) !

17,8 km

Plus que 7'' d'avance pour Moscon !

18 km 

Colbrelli (Bahrain-Victorious) a fini par recoller finalement....

18,5 km 

Vermeersch (Lotto-Soudal) et Van der Poel (Alpecin-Fenix) sont en train de faire l'effort et ils reviennent fort sur Moscon... Colbrelli (Bahrain-Victorious) est un petit peu distancé.

19 km 

On demande aux voitures de passer absolument pour ne pas bloquer le secteur... C'est un peu la panique pour les organisateurs.

19,5 km

ATTAQUE DE VAN DER POEL !!! Il profite d'un passage très humide et très technique pour passer à l'offensive.... Alors que Boivin est tombé, à cause d'une moto...

19,8 km

C'est parti pour le secteur n°5, celui de Camphin-en-Pévèle (1 800 m – ⭐⭐⭐⭐). Et attention, car c'est un des secteurs les plus durs.... Il est technique, dangereux... Attention.

20 km

PLUS QUE 20 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !

20,5 km 

Van der Poel (Alpecin-Fenix) va très probablement attaquer dans le prochain secteur, il ne peut pas se permettre d'attendre le sprint. Pas avant Colbrelli, c'est trop risqué.

21 km

Alors qu'il était proche de se faire reprendre, Moscon a bien relancé et il reprend du temps désormais ! 18'' d'avance pour l'Italien d'INEOS Grenadiers !

22 km 

Tous les coureurs sont plein de boue, les images sont impressionnantes....

23 km

Plus que 8'' d'avance pour Moscon, qui ne se relève pas mais il sait qu'ils sont juste derrière.

23,5 km

Vermeersch (Lotto-Soudal) passe des relais désormais... L'odeur de la victoire donne des forces au jeune Belge.

23,8 km 

On a beau avoir enterré le groupe Van Aert depuis un long moment, ils ne sont qu'à 1'20'' de la tête de course.

24 km

C'est parti pour le secteur n°6, celui de Bourghelles à Wannehain (1 100 m – ⭐⭐⭐).

25 km

14'' d'avance pour Moscon sur le groupe Van der Poel et 1'22'' sur le groupe Van Aert.

25,4 km 

Moscon est beaucoup moins à l'aise que tout à l'heure.... Le changement de vélo lui a fait très mal à ce niveau-là.

25,7 km

Plus que 15'' d'avance pour Moscon, qui est en train de tout perdre ! Paris-Roubaix ne pardonne rien....

26 km

CHUTE DE GIANNI MOSCON !! C'est complètement dingue..... La course est peut-être en train de basculer... La voiture et la moto barraient la route mais le groupe Van der Poel n'a pas été gêné pour l'instant.

Gianni Moscon, Parigi-Roubaix 2021
27 km

C'est parti pour le secteur n°7, celui de Cysoing à Bourghelles (1 300 m – ⭐⭐⭐). On va voir si le changement de vélo l'a coupé dans son élan ou non....

28 km

43'' d'avance pour Moscon sur le groupe Van der Poel et 1'44'' sur le groupe Van Aert, où un Groupama-FDJ serait revenu.

28,5 km 

Ça peut changer beaucoup de choses, même s'il va retrouver un vélo tout propre. Ça peut être utile aussi...

29 km

On annonce plus que 47'' d'avance pour Gianni Moscon ! Il aurait donc perdu une grosse trentaine de secondes dans l'affaire....

29,5 km

CHANGEMENT DE VELO POUR MOSCON !! L'Italien est rapidement dépanné heureusement mais il a perdu du temps...

30 km

PLUS QUE 30 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !

30,5 km

MOSCON SEMBLE AVOIR LE PNEU ARRIERE A PLAT !! Si c'est une crevaison, ça peut lui coûter très cher.... Il va perdre 30'' dans l'affaire et ça peut tout changer... Il attend sa voiture pour changer de roue arrière.

31 km 

Si Moscon ne craque pas, on voit mal comment il pourrait être repris... Mais rien n'est fait !

31,5 km

Jonas Rutsch (EF Education Nippo) continue de se sacrifier dans le groupe Van Aert pour son leader Langeveld mais on ne réussit pas à réduire l'écart de manière significative.

Julian Alaphilippe (Quick Step), Sebastian Langeveld (EF Education First), Yves Lampaert (Quick Step- Milan - Sanremo 2019
32 km 

C'était une erreur ! Toujours 1'18'' d'avance pour Moscon.... Cela nous semblait très bizarre vu l'impression de facilité laissée par l'Italien.

32,5 km

On annonce plus que 43'' d'avance pour Moscon sur le groupe Van der Poel... Cela parait très étonnant, d'autant que le groupe Van Aert est lui pointé à 1'56''.

33 km 

Moscon (INEOS Grenadiers) est semble t-il en train de coincer !!

33,5 km

C'est parti pour le secteur n°8, celui de Templeuve (700m – ⭐).

34 km

SITUATION DE COURSE :

Moscon (INEOS)

+ 1'12'' : Colbrelli, Van der Poel, Boivin et Asbroeck, Vermeersch

+ 1'54'' : Van Aert, Lamapert, Rutsch et Langeveld, Laporte, Turgis, Sutterlin et Walscheid.

35 km

1'17'' d'avance pour Moscon sur Van der Poel, repris par le groupe Colbrelli-Boivin.

36 km 

Il n'y a qu'une dizaine de mètres d'avance pour Van der Poel mais Colbrelli ne peut pas réagir. Ça va dépendre de Boivin désormais.

37 km 

Colbrelli est revenu sur Boivin mais on sent Van der Poel plus fort et il s'est isolé....

37,2 km

ATTAQUE DE VAN DER POEL ! Il profite d'une section technique pour tenter d'accélérrer et personne ne peut le suivre.... Seul Boivin est en mesure de limiter la perte de temps.

37,5 km

1'27'' d'avance pour Moscon sur le groupe Van der Poel et 1'52'' sur le groupe Van Aert.

38 km 

C'est Boivin qui fait le forcing sur le secteur d'Ennevelin. Il est en train de faire très mal à ses compagnons....

38,5 km 

Jonction entre le duo de contre et le groupe Van der Poel. Du coup, ça va inciter Boivin (Israel Start-Up Nation) à rouler maintenant que Van Asbroeck est repris.

39 km

C'est parti pour le secteur n°9, celui de Pont-Thibault à Ennevelin (1400m – ⭐⭐⭐).

39,5 km

Laporte (Cofidis) et Turgis (TotalEnergies) sont présents dans le groupe Van Aert. Les meilleures chances françaises pour un top 10 aujourd'hui.

40 km 

PLUS QUE 40 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !

41 km 

Les écarts se stabilisent depuis quelques instants...

42 km

Gianni Moscon se rapproche de plus en plus d'un énorme exploit... S'il va au bout, c'est l'une des belles victoires de l'histoire de Paris-Roubaix. Gagner l'épreuve en étant dans l'échappée matinale, ça n'arrive jamais !

42,5 km

C'est parti pour le secteur n°10, celui de Mérignies à Avelin (700m – ⭐⭐).

43 km

LA CARTE DE L'EPREUVE :

Vidéo - Paris - Roubaix : La carte de la course masculine

00:55
43,5 km

50'' d'avance pour Moscon sur Vermeersch et Van Asbroeck, 1'26'' sur le groupe Van der Poel et 1'55'' sur le groupe Van Aert, qui se rapproche.

44 km 

Colbrelli (Bahrain-Victorious) passe ses relais avec Van der Poel mais Boivin laisse faire. Il a encore Van Asbroeck devant....

45 km

Ils ne sont plus que 7 dans le groupe Van Aert, seulement accompagné de Laporte, Rutsch, Langeveld, Lampaert, Davy et Walscheid.

45,3 km

Gianni Moscon (INEOS) a encore repris du temps sur le secteur de Mons-en-Pévèle ! Il possède désormais 1'25'' sur le trio Van der Poel-Colbrelli-Boivin.

45,5 km

Et si on avait une énorme surprise avec la victoire de Moscon aujorud'hui ??

46 km 

Grosse relance de Van der Poel à la sortie d'un virage dangereux mais Colbrelli et Boivin reviennent sans trop forcer. On sent que le Néerlandais est un peu à bout. Pas sûr qu'il ait la force de revenir sur Moscon....

46,4 km 

C'est très propre ce que nous fait Gianni Moscon aujourd'hui... Très très fort.

46,8 km 

Le groupe Van Aert est en train de faire l'effort désormais pour tenter de revenir sur le groupe Van der Poel mais ça sera compliqué....

47 km

1'13'' d'avance désormais pour Moscon ! Mais il est exceptionnel !

47,5 km

L'ATTAQUE DE VAN DER POEL QUI A TOUT FAIT PETE

Vidéo - Tour de force : Van der Poel a envoyé Van Aert et compagnie dans les cordes à 70 km de l’arrivée

02:59
48 km 

Le groupe Van der Poel arrive à son tour dans le secteur ! Et Mathieu Van der Poel (Alpecin-Fenix) accélère tout de suite... Pour l'instant, ça suit.

48,2 km 

Le secteur est dans un état très compliqué encore... C'est très loin d'être sec.

48,5 km

C'est parti pour le secteur n°11, celui de Mons-en-Pévèle (3000m, ⭐⭐⭐⭐⭐) ! C'était le secteur qui était dans le plus mauvais état ce matin....

49 km 

Arnaud Démare et Clément Davy (Groupama-FDJ) sont visiblement sortie en contre !

50 km 

PLUS QUE 50 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !

50,5 km

1'02'' d'avance pour Moscon sur Van der Poel-Colbrelli-Boivin et 2'18'' sur le groupe Van Aert, qui est en train de laisser filer la victoire.

51 km 

Van der Poel (Alpecin-Fenix) est en train de faire mal à Boivin et Colbrelli qui ont beaucoup de mal à suivre le Néerlandais.... Mais ça recolle.

51,4 km 

Il est en train de réaliser un numéro exceptionnel le Transalpin... Mais se retrouver seul devant le trio de favori derrière, ça peut être compliqué.

51,7 km

Moscon est en train de creuser l'écart ! 1' d'avance désormais pour l'Italien sur le groupe Van der Poel...

52 km 

Il n'y a plus que Boivin (Israel Start-Up Nation) et Colbrelli (Bahrain-Victorious) en compagnie de Van der Poel.... Tous les autres ont coincé.

52,7 km

MOSCON S'EN VA TOUT SEUL ! L'Italien d'INEOS Grenadiers, déjà 5e dans le passé, décide de partir tout seul en tête de course et il va tenter de résister désormais...

Gianni Moscon
53 km 

Van der Poel (Alpecin-Fenix) fait le forcing, suivi par Colbrelli et Boivin.

53,4 km

CHUTE DANS LE GROUPE VAN DER POEL !! Van Avermaet (AG2R Citroen), Walscheid (Qhubeka-Assos) et Van der Sande (Lotto-Soudal) partent à la faute...

53,8 km

C'est parti pour le secteur n°12, celui de Auchy à Bersée (2 700 m – ⭐⭐⭐⭐).

54 km

48'' d'avance pour le trio de tête sur le groupe Van der Poel-Colbrelli et 1'45'' sur le groupe Van Aert; qui est en train de s'enterrer...

54,5 km

On a même du soleil désormais sur ce Paris-Roubaix 2021. En octobre. C'est beau...

55 km

LA CARTE DE L'EPREUVE

Vidéo - Paris - Roubaix : La carte de la course masculine

00:55
56 km 

Philipsen n'aura pas roulé longtemps... C'est Van der Poel et Colbrelli qui font la grande majorité du travail.

56,5 km 

Rattrapé par le groupe Van der Poel, Jasper Philipsen (Alpecin-Fenix) va désormais rouler un peu pour permettre à son leader de respirer avant, sans doute, que le Néerlandais attaque sur le prochain secteur.

57 km

44'' d'avance pour le trio de tête sur le groupe Van der Poel et 1'33'' sur le groupe Van Aert, qui perd du temps.

58 km

On a encore trois Deceuninck-Quick Step dans le groupe Van Aert mais on laisse les équipiers de Van Aert faire le forcing. On avait suivi Van der Poel mais Stybar et Lampaert ont explosé.

58,5 km

La pluie a cessé mais le pavé reste très humide et détrempé.

59 km 

Van Asbroeck (Israel Start-Up Nation) a du mal à suivre en tête de course.... Mais il finit par recoller à Vermeersch et Moscon.

59,4 km

Toujours une vingtaine de secondes entre le groupe Van der Poel et le groupe Van Aert.

59,7 km

C'est parti pour le secteur n°13, celui d'Orchies (1700m, ⭐⭐⭐).

60 km 

PLUS QUE 60 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !

61 km 

C'est Timo Roosen (Jumbo-Visma) qui fait le travail désormais en tête du groupe Van Aert, composé de 22 coureurs.

62 km

Ils ne sont plus que trois à l'avant : Vermeersch (Lotto-Soudal), Moscon (INEOS Grenadiers) et Van Asbroeck (Israel Start-Up Nation).

62,5 km 

Philipsen (Alpecin-Fenix) a été distancé devant mais il ne fait pas du tout l'effort... Il attend clairement le retour de Van der Poel, sans se relever.

63 km

ATTAQUE DE VAN DER POEL !! Le Néerlandais décide d'accélérer une nouvelle fois et cela oblige Boivin et Colbrelli à vite réagir.... Impressionnante performance de Boivin !

Mathieu Van Der Poel, Parigi-Roubaix 2021
63,7 km 

Mathieu Van der Poel (Alpecin-Fenix) s'amuse sur les pavés... Il prend des risques que personne d'autre que lui ne prendrait.

64 km

50'' d'avance pour le groupe de tête sur le groupe Van der Poel et 1'18'' sur le groupe Van Aert. Les écarts se stabilisent.

64,4 km 

Ils sont une trentaine dans le groupe Van Aert, emmené par un équipier du champion de Belgique, sans doute Nathan Van Hooydonck.

64,8 km

C'est parti pour le secteur n°14, celui de Beuvry à Orchies (1 400 m – ⭐⭐⭐).

65 km

ON SE DEMANDE TOUJOURS COMMENT IL A EVITE LA CHUTE

Vidéo - Petit miracle pour Van Aert : il a évité la chute de peu dans la Trouée d’Arenberg

00:30
65,5 km

52'' d'avance pour le groupe de tête sur le groupe Van der Poel-Colbrelli et 1'19'' sur le groupe Démare-Van Aert.

66 km 

Personne ne veut rouler avec Van der Poel ! Ça se comprend, beaucoup étaient à l'avant depuis ce matin et il est trop fort pour qu'ils passent...

67 km

Arnaud Démare (Groupama-FDJ) est bien là, calé dans la roue de Van Aert.

67,5 km 

A peine revenu sur le groupe Colbrelli, Van der Poel (Alpecin-Fenix) prend les commandes du groupe. Il est relayé par Boivin et Colbrelli.

68 km 

LAMPAERT EXPLOSE !! Mathieu Van der Poel est trop fort pour les Deceuninck-Quick Step et le Néerlandais s'en va tout seul désormais, à 68km de l'arrivée....

68,5 km 

MAIS OU EST VAN AERT ??? Le champion de Belgique n'a pas pu réagir... Attention...

69 km

58'' d'avance pour la tête de course sur le groupe Colbrelli et 1'25'' sur Van der Poel-Lampaert et 1'40'' sur le groupe des favoris.

69,3 km 

Lampaert (Deceuninck-Quick Step) est le seul à suivre Van der Poel en fait.... On sent le Néerlandais plus à l'aise sur le pavé mouillé, notamment dans les virages.

69,7 km 

Van der Poel (Alpecin-Fenix) est sorti en compagnie de Stybar et Lampaert (Deceuninck-Quick Step) évidemment mais aussi Haussler (Bahrain-Victorious). Mais Van der Poel accélère de nouveau et seul Stybar suit....

70 km 

Ça oblige évidemment les Deceuninck-Quick Step à rouler derrière... On ne peut pas le laisser partir.

70,5 km

Petite frayeur pour Van Aert (Jumbo-Visma), passé tout près de la chute alors que Van der Poel (Alpecin-Fenix) passe à l'attaque dès l'entrée du secteur !!! IL EST EN TRAIN DE S'EN ALLER TOUT SEUL !!

71 km 

Lecrocq (B&B Hotels p/b KTM) a du mal à suivre l'allure imposée par Colbrelli dans le groupe de contre. Mais ce groupe est en train de plafonner de toute manière....

71,2 km

Les coureurs arrivent sur le secteur n°15, celui de Tilloy à Sars-et-Rosières (2 400 m – ⭐⭐⭐⭐).

71,5 km

54'' d'avance pour la tête de course sur le groupe Colbrelli et 1'35'' sur le groupe des favoris.

72 km 

Il semble y avoir deux Groupama-FDJ dans le groupe des favoris... Démare serait-il rentré ?

72,5 km

Impressionnante journée de Clément Davy ! On n'attendait pas vraiment le Français de la Groupama-FDJ mais il est là, avec les meilleurs...

73 km 

Les écarts sont en train de se creuser de nouveau pour le groupe de tête...

73,3 km

Nouvelle chute ! C'est le poissard Vanmarcke (Israel Start-Up Nation) qui est allé au sol... Welten (Arkéa-Samsic) aussi...

73,5 km

Les coureurs arrivent sur le secteur n°16, celui de Warlaing à Brillon (2 400 m – ⭐⭐⭐).

74 km

CREVAISON POUR VAN DER POEL ! Le Néerlandais est rapidement dépanné, il vérifie le glonflage des pneus et repart vite pour tenter de reprendre sa place.

74,5 km

46'' d'avance pour le groupe de tête sur Colbrelli (Bahrain-Victorious) et 1'40'' sur le groupe des favoris.

75 km 

Un gros groupe avec Turgis (TotalEnergies) vient d'opérer la jonction avec le groupe Van Aert. On va avoir un groupe d'une cinquantaine de coureurs désormais.

76 km

Devant on trouve encore Van der Sande (Lotto-Soudal), Moscon (INEOS), Bissegger (EF), Philipsen (Alpecin-Fenix), Van Asbroeck (Israel Start-Up Nation), Walscheid (Qhubeka-Assos).

76,2 km 

L'échappée a explosé dans le dernier secteur pavé et on n'a plus que 6 coureurs à l'avant.

76,5 km 

Le groupe Colbrelli est en train de perdre du temps sur l'échappée....

77 km

Chute à l'avant ! Siskevicius (Delko) part à la faute dans un virage et retarde notamment Roosen (Jumbo-Visma)....

77,4 km

Course éprouvante ou course très éprouvante ?

77,8 km

ABANDON DE MADS PEDERSEN ! Le champion du monde 2019 avait subi une grosse chute et il a finalement décidé de mettre pied à terre...

78 km

Il n'y aura pas de victoire pour Florian Sénéchal.... Il ne rentrera pas avec une deuxième crevaison.

78,5 km

26'' d'avance pour l'échappée sur le groupe Colbrelli qui plafonne et 1'05'' sur le groupe des favoris.

79 km

C'est Rutsch (EF Education Nippo) qui est en train de faire l'effort en tête du groupe des favoris pour Sebastian Langeveld, un des spécialistes de Paris-Roubaix.

80 km 

Démare (Groupama-FDJ) serait dans un groupe avec Gilbert (Lotto-Soudal), juste derrière le groupe des favoris. Ça peut encore revenir mais ça sera compliqué.

81 km 

n manque d'équipier globalement dans le groupe Van Aert-Van der Poel. Mais on n'est pas très loin des premiers non plus... Aucune inquiétude à avoir.

81,4 km 

La Bahrain-Victorious est en train de faire exploser le groupe des favoris...alors que Ciolbrelli est devant. Très étonnant.

81,6 km 

C'est le plus long secteur de l'épreuve, aussi appelé secteur du château d'eau...

81,8 km

C'est parti pour le secteur n°17, celui de Hornaing à Wandignies (3 700 m – ⭐⭐⭐⭐).

82 km

28'' d'avance pour l'échappée sur le groupe Colbrelli et 54'' sur le groupe des favoris.

82,5 km 

Van Aert (Jumbo-Visma) a deux équipiers toujours dans le groupe de tête et c'est une très bonne nouvelle pour le champion de Belgique.

83 km 

Eeckhoff (DSM) et Vermeersch (Lotto-Soudal) attendent le reste de l'échappée. C'est normal, l'écart se réduisait...

83,5 km 

Planckaert (Intermarché - Wanty - Gobert Matériaux) et Boivin (Israel Start-Up Nation) sont eux aussi sortis du groups des favoris... On anticipe avant le long secteur de Wandignies.

84 km 

Ça se regarde dans le groupe des favoris....

84,5 km

ATTAQUE DE SONNY COLBRELLI !! Le champion d'Europe vient de sortir du groupe des favoris et on le laisse faire... Très étonnant de la part des favoris vu la forme exceptionnele de l'Italien depuis juin....

Sonny Colbrelli vince il Memorial Pantani:
85 km

Jérémy Lecrocq (B&B Hotels p/b KTM) tente de profiter d'un mouvement de latence dans le groupe des favoris et essaie d'anticiper la grande bagarre. C'est bien joué !

86 km

24'' d'avance pour Vermeersch-Eeckhoff sur le reste de l'échappée et 55'' sur le groupe Van Aert-Van der Poel.

86,5 km

Asgreen et Lampaert ont été victimes de problèmes mécaniques dans la Trouée d'Arenberg, ce qui explique leurs disparitions du groupe des favoris. Peut-être vont-ils se retrouver avec Sénéchal.

87 km 

Le groupe Van Aert est revenu sur le groupe Van der Poel.

87,5 km

LA CARTE DE L'EPREUVE :

Vidéo - Paris - Roubaix : La carte de la course masculine

00:55
88 km 

Accélération de Mathieu Van der Poel !! Le Néerlandais d'Alpecin-Fenix est en train de faire le forcing et derrière c'est Van Aert qui fait l'effort pour recoller...

88,5 km 

Le groupe Van der Poel arrive sur ce secteur n°18, avec une centaine de mètres d'avance sur le groupe Van Aert.

89 km

C'est parti pour le secteur n°18, celui de Wallers à Hélesmes (1 600 m – ⭐⭐⭐). Et le pavé est parfaitement sec !

89,5 km 

Où se trouve le groupe Sénéchal/Démare ? C'est toute la question...

90 km

Aucun Deceuninck-Quick Step avec Van der Poel, seul Stybar avec Van Aert.... La Deceuninck-Quick Step passe à côté de sa course en ce moment, attention !

90,5 km 

Il n'y a que Boivin (Israel Start-Up Nation), Colbrelli (Bahrain-Victorious) et Jorgenson (Movistar) en compagnie de Van der Poel.

91 km 

Stybar (Deceuninck-Quick Step) a du mal à suivre Van Aert, qui est tout de même légèrement piégé actuellement.... Il est avec Vanmarcke (Israel Start-Up Nation) notamment. Mais il va vite falloir revenir sur le groupe Van der Poel.

92 km

NOUVELLE CHUTE ! C'est Kwiatkowski (INEOS) qui est allé au sol, touché de la roue arrière par Stuyven (Trek-Segafredo) et c'est la chute pour les deux hommes.

92,5 km 

Pas d'affolement du tout pour Wout Van Aert, qui patiente dans la roue de Rex.

93 km 

Van der Poel (Alpecin-Fenix) fait le forcing devant... Van Aert a du mal à opérer la jonction.

93,2 km

VAN AERT A ETE RETARDE !! Le champion de Belgique a visiblement été pris par une chute, réussit un miracle pour ne pas tomber et a perdu une cinquantaine de mètres. Il doit faire l'effort désormais pour recoller....

93,5 km

Chute de Fred Wright ! Le Britannique de la Bahrain-Victorious est tombé tout seul...

94 km 

Les favoris arrivent à leur tour dans la Trouée d'Arenberg alors qu'on a un groupe avec Démare à une vingtaine de secondes seulement.

94,5 km

Composition du groupe des favoris :

On retrouve Van Aert (Jumbo-Visma), Lampaert, Stybar et Asgreen (Deceuninck-Quick Step), Vanmarcke et Boivin (Israel Start-Up Nation), Van der Poel (Alpecin-Fenix), Pedersen (Trek-Segafredo), Colbrelli (Bahrain-Victorious), Kwiatkowski (INEOS), Lecrocq (B&B Hotels p/b KTM) et Rex (Bingoal).

95 km

C'est parti pour le secteur n° 19, celui de la Trouée d’Arenberg (2 300 m – ⭐⭐⭐⭐⭐) ! C'est le secteur le plus mythique de ce Paris-Roubaix....

96 km

On n'a pas de nouvelles d'Arnaud Démare (Groupama-FDJ) malheureusement. On espère qu'il est avec Sénéchal et que les deux Français pourront rentrer.

Vidéo - Fritsch : "Démare va jouer une grande partie de sa saison ce dimanche"

05:23
97 km

38'' d'avance pour le duo de tête sur le reste de l'échappée et 1'44'' sur le groupe des favoris.

98 km 

Ils sont 12 actuellement dans le groupe des favoris... C'est tellement peu !

99 km 

Les chutes se multiplient dans ce secteur d'Haveluy ! Déjà six coureurs sont allés au sol sur cette section.... Que c'est difficile de rester sur le vélo.

99,5 km 

On ne voit plus Kwiatkowski (INEOS) dans le groupe de costauds qui est en train de se former en tête de peloton.

100 km 

PLUS QUE 100 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !

100,5 km

ATTAQUE DE VAN AERT !! Le champion de Belgique décide d'attaquer en tête de peloton, juste devant les Deceuninck-Quick Step... Van Aert est en train de faire très mal !

101 km 

Grosse frayeur pour Colbrelli (Bharain-Victorious), passé tout près de la chute dans un virage...

101,3 km

Accélération de la Deceuninck-Quick Step dans le peloton ! C'est Asgreen qui fait le travail en tête de groupe et qui durcit.... Van der Poel et Van Aert sont dans sa roue. Sénéchal est un peu plus loin mais il semble serein.

101,7 km

50'' d'avance pour le duo de tête sur le reste de l'échappée et 2'05'' sur le peloton.

102 km

C'est parti pour le secteur n°20, celui d'Haveluy à Wallers (2 500 m – ⭐⭐⭐⭐).

103 km

Chute dans un rond-point ! Schachmann (Bora-Hansgrohe) est allé au sol, tout comme Touzé (AG2R Citroen)...

104 km

On replace Van Aert du côté de la Jumbo-Visma. On sait que le secteur d'Haveluy, qui arrive, est très important.

105 km

Et on n'a même pas encore atteint la Trouée d'Arenberg...

106 km 

C'est Van Gestel (TotalEnergies) qui fait l'effort en tête de peloton pour son leader Anthony Turgis. On a de l'ambition du côté de la formation vendéenne.

107 km

45'' d'avance pour le duo de tête sur le groupe de contre et 2'44'' sur le peloton.

107,5 km

GROSSE CHUTE DANS LE PELOTON !! Un rétrécissement cause une chute dans le peloton avec Jasha Sutterlin( DSM) notamment qui va au sol...

108 km

LA CHUTE QUI A EJECTE SAGAN DE LA COURSE A LA VICTOIRE

Vidéo - Sagan au sol : une flaque d'eau dans un virage et le vainqueur 2018 est tombé

01:42
109 km

Changement de vélo pour Wout Van Aert ! Vu le mouvement où ça arrive, il y a de fortes chances que ça soit prémédité pour le champion de Belgique de la Jumbo-Visma...

Van Aert e il gruppo impegnato sul pavé, Parigi-Roubaix 2021
110 km 

PLUS QUE 110 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !

110,5 km

1'03'' d'avance pour le duo de tête sur le reste de l'échappée et 2'47'' sur le groupe des favoris.

111 km 

Ils sont une bonne quarantaine dans le groupe des favoris, qui s'est légèrement reconstitué. Et c'est la Deceuninck-Quick Step qui roule.

112 km

DEMARE : "ON S'ATTEND A UN GROS MERDIER"

Vidéo - Démare : "On s'attend à un gros merdier"

01:18
113 km

Van Aert (Jumbo-Visma) est très actif dans le groupe des favoris, peut-être même un peu trop... Il n'a certes qu'Affini à ses côtés (deux autres équipiers devant) mais la Deceuninck-Quick Step est surreprésenté dans le groupe.

114 km

Laporte (Cofidis) n'a plus de frein à priori ! C'est pour ça qu'il est obligé de caler son pied sur la roue pour freiner manuellement... C'est dingue !

114,5 km

ATTAQUE DE MATHIEU VAN DER POEL !! Le Néerlandais d'Alpecin-Fenix contre l'accélération de Van Aert à la sortie du premier secteur pavé mais Kwiatkowski ramène facilement les favoris sur Van der Poel au moment d'aborder le suivant.

115 km

50'' d'avance pour Vermeersch et Eeckhoff sur leurs anciens compagnons d'échappée et 2'40'' sur le groupe des favoris.

115,5 km

Wout Van Aert (Jumbo-Visma) est en train d'accélérer l'allure en personne dans le groupe des favoris... Il fait le forcing et ça étire le groupe, au-delà de la 8e position. Mais ça ne craque pas.

115,8 km

C'est parti pour le secteur n°21, celui de Maing à Monchaux-sur-Écaillon (1600m – ⭐⭐⭐).

116 km

TURGIS : "UNE COURSE DECOUSUE"

Vidéo - Turgis : "Ça sera une course décousue, qui se jouera à la force de chacun"

01:34
117 km

Retour de Christophe Laporte au sein du peloton ! Mais le coureur français semble avoir un nouveau problème mécanique... Mais en fait, non. Ça a l'air d'aller.

118 km

Michal Kwiatkowski (INEOS Grenadiers) est sacrément impressionnant pour le moment, pour son premier Paris-Roubaix. A confirmer d'ici l'arrivée mais le Polonais est très fort pour le moment.

Michał Kwiatkowski (INEOS Grenadiers)
118,5 km 

Asgreen (Deceuninck-Quick Step) est en train de durcir l'allure en tête de peloton. Les Deceuninck-Quick Step sont encore 5 dans le groupe des favoris !!

119 km

Kasper Asgreen (Deceuninck-Quick Step) est aux avant-postes du peloton... Visiblement, le Danois ne jouera pas vraiment sa carte aujourd'hui puisqu'on le voit un peu travailler et prendre du vent.

119,3 km 

Le groupe Gilbert opère la jonction avec le groupe des favoris juste avant le secteur n°23. Le meilleur moment.

119,5 km

52'' d'avance pour le duo de tête sur le reste de l'échappée et 2'50'' sur le groupe des favoris.

120 km

C'est un peu l'idée....

120,5 km 

Grosse flaque d'eau à l'entrée du secteur... Gare aux chutes !

120,8 km

C'est parti pour le secteur n°23, celui de Artres à Quérénaing (1 300 m – ⭐⭐).

121 km 

Ce sont les Intermarché - Wanty - Gobert Matériaux qui roulent en tête de peloton, sans doute pour Taco Van der Hoorn. Etonnant mais bon ils assument leurs ambitions du jour.

122 km 

On s'entend bien à l'avant entre Vermeersch (Lotto-Soudal) et Eeckhoff (DSM). On sent qu'il y a un bon coup à jouer aujourd'hui.

123 km 

On annonce que 40'' d'écart entre le groupe des favoris et le groupe Gilbert-Sagan. Ça parait étonnant....

123,5 km

ATTAQUE DE MOHORIC ! Le Slovène de la Bahrain-Victorious tente sa chance sur une partie asphaltée mais Kwiatkowski (INEOS) lui prend la roue et le reste du groupe suit.

124 km

45'' d'avance pour le duo de tête sur le reste de l'échappée et 2'41'' sur le groupe des favoris.

125 km

Luke Rowe (INEOS Grenadiers) a été repris par le groupe de contre mais il a clairement été victime d'un souci puisqu'il demande l'assistance mécanique.

126 km

Ballerini (Deceuninck-Quick Step) revient au sein du groupe de poursuivants après sa crevaison. Il aura mis du temps à opérer la jonction.

126,5 km

Chute de John Degenkolb ! Le vainqueur de l'épreuve en 2015 vient de partir au sol... Coup dur pour la Lotto-Soudal, qui va sans doute désormais faire pleinement confiance à Vermeersch pour faire un résultat.

127 km 

Ils ne sont plus que onze dans le groupe des favoris et ça explose sur le secteur pavé... Alors qu'un deuxième groupe d'une vingtaine de coureurs n'est pas loin.

128 km

48'' d'avance pour Eeckhoff et Vermeersch sur le reste de l'échappée et 2'47'' sur le groupe des favoris.

128,5 km

CHUTE DE WALSCHEID ! Alors que Rowe n'est plus là, sans qu'on ne sache trop pourquoi...

129 km 

En tête de course, on retrouve Rowe (INEOS), Vermeersch (Lotto-Soudal), Eeckhoff (DSM) et Walscheid (Qhubeka-Assos).

130 km

C'est parti pour le secteur n°24, celui de Capelle à Ruesnes (1 700 m – ⭐⭐⭐).

130,5 km

LE TENANT DU TITRE DISTANCE !! Philippe Gilbert (Lotto-Soudal) a été distancé du groupe des favoris... Le Belge de 39 ans aura bien du mal à conserver sa couronne.

131 km

Kwiatkowski (INEOS Grenadiers) tente sa chance en personne ! Mais il est pris en chasse par une dizaine de favoris dont Van Aert et Van der Poel et on a un groupe d'une dizaine de favoris qui est sorti... Beaucoup se sont fait piéger !

132 km

Au tour de Christophe Laporte d'avoir un souci mécanique... Le leader tricolore de la Cofidis est vite dépanné mais il va devoir faire l'effort pour reprendre sa place.

Vidéo - Laporte : "Ça serait bien qu'il y ait du vent, histoire d'avoir une sélection avant les pavés"

01:22
133 km 

Que de souci depuis le départ... On s'y attendait un peu mais que d'incidents.

133,2 km

CREVAISON POUR LAMPAERT ! Le Belge de la Deceuninck-Quick Step tarde à être dépanné alors que Sep Vanmarcke (Israel Start-Up Nation) est arrêté un peu plus loin...

133,4 km

30'' d'avance pour les quatre hommes de tête sur le reste de l'échappée et 2'31'' sur le peloton.

133,8 km

Nouvelle chute de Stefan Küng (Groupama-FDJ) ! Décidément, quelle journée pourrie pour le Suisse.

134 km

Luke Rowe (INEOS Grenadiers) est trop fort pour ses compagnons d'échappée... Il est en train de s'en aller tout seul à l'avant.

135 km

CHUTE DANS LE PELOTON ! Peter Sagan (Bora-Hansgrohe) est allé au sol et il tarde à repartir.... Theuns (Trek-Segafredo) est tombé lui aussi. Un Alpecin-Fenix est allé au sol aussi mais il est plus vite reparti que les autres.

136 km

Il continue de pleuvoir sur Paris-Roubaix, même si elle n'est pas battante non plus.

136,3 km

C'est pour le secteur n°25, celui de Saint-Martin-sur-Écaillon à Vertain (2 300 m – ⭐⭐⭐).

136,5 km

Ivan Garcia Cortina (Movistar) est distancé ! Il est à une centaine de mètres du groupe des favoris, lâché en compagnie de Eeckhoorn (Jumbo-Visma) qui essaie de revenir pour soutenir Van Aert.

137 km 

Pour le moment, comme on pouvait s'y attendre car c'est toujours comme ça sur Paris-Roubaix, il ne se passe rien au niveau des favoris jusqu'ici. On va sans doute attendre au moins jusqu'à la Trouée d'Arenberg.

138 km

Ce sont les Groupama-FDJ qui travaillent en tête de peloton. Visiblement, Küng ou Démare doivent se sentir très bien....

139 km 

IL OPERE LA JONCTION ! Plus de peur que de mal pour Van der Poel (Alpecin-Fenix), de retour dans les premières positions du peloton.

140 km 

Van der Poel (Alpecin-Fenix) est situé à une quinzaine de secondes du peloton pour le moment.

140,5 km

C'est parti pour le secteur n°26, celui de Haussy à Saint-Martin-sur-Écaillon (800m – ⭐⭐).

141 km

17'' d'avance pour les quatre hommes de tête sur le reste de l'échappée et 2'50'' sur le peloton.

141,5 km

PROBLEME MECANIQUE POUR MATHIEU VAN DER POEL !! Le Néerlandais est visiblement victime d'un souci mécanique mais il ne s'affole pas... Il est attendu par deux équipiers mais il n'est même pas derrière le peloton mais derrière un deuxième groupe. Mais pas forcément d'inquiétude à avoir pour le moment.

Dutch Mathieu van der Poel of Alpecin-Fenix pictured in action during a training session ahead of the 118th edition of the 'Paris-Roubaix' one day cycling race, from Compiegne, near Paris to Roubaix, Thursday 30 September 2021. Due to the ongoing corona v
142 km 

Mozzato (B&B Hotels p/b KTM) est repris par ce qu'il reste du peloton....

143 km

47,8 km/h de moyenne depuis le départ. C'est énorme vu les conditions et les premiers secteurs pavés effectués...

144 km 

Mais le reste de l'échappée n'est pas loin. Ça devrait pouvoir se regrouper.

145 km 

Ça a cassé en tête de course ! Ils ne sont plus que quatre à l'avant, avec Rowe (INEOS) accompagné de Walscheid (Qhubeka-Assos), Vermeersch (Lotto-Soudal) et Eeckhoff (DSM).

146 km

NOS FAVORIS EN VIDEO

Vidéo - L'évidence Van Aert, Asgreen pour le doublé, l'espoir Sénéchal : nos favoris pour Paris-Roubaix

02:17
146,5 km

2'12'' d'avance toujours pour l'échappée, qui fait mieux que résister au peloton et aux favoris.

147 km

On aborde désormais le secteur pavé n°27, celui de Saint-Python (1500m – ⭐⭐).

147,5 km

ATTAQUE DE TURGIS !! Le Français, 4e du Tour des Flandres et outsider sérieux de l'épreuve, décide de passer à l'offensive en tête de peloton... Il durcit en personne ! Tous les favoris suivent mais ça fait mal.

148 km

Accélération de Mohoric ! Les Bahrain-Victorious cherchent à durcir l'allure en tête de peloton, avec Colbrelli dans la roue du Slovène.

148,5 km

LA CARTE DE L'EPREUVE

Vidéo - Paris - Roubaix : La carte de la course masculine

00:55
149 km

2'26'' d'avance pour les hommes de tête.

149,5 km 

Une trentaine de coureurs sont en train d'opérer la jonction avec le peloton des favoris mais on n'avait qu'une trentaine de coureurs jusque-là.

150 km 

Gros travail de Matej Mohoric (Bahrain-Victorious) en tête de peloton ! On roule visiblement pour Colbrelli, à moins que ça soit pour Haussler, toujours très à l'aise sur les pavés.

150,5 km 

Le peloton ne cesse de perdre des unités... Il sera bientôt plus maigre que l'échappée !

151 km

RAPPEL DE LA COMPOSITION DE L'ECHAPPEE :

On retrouve à l'avant Sweeny, Vermeersch et Van der Sande (Lotto-Soudal), Ballerini (Deceuninck-Quick Step), Affini, Roosen et Van Hooydonck (Jumbo-Visma), Philipsen (Alpecin-Fenix), Van Asbroeck (Israel Start-Up Nation), Skuijns (Trek-Segafredo), Wright (Bahrain-Victorious), Van Avermaet (AG2R Citroen), Bissegger (EF Education Nippo), Moscon et Rowe (INEOS Grenadiers), Durbridge et Stannard (BikeExchange), Siskevicius (Delko), Carvalho (Cofidis), Laengen (UAE Team Emirates), Walscheid (Qhubeka-Assos), Eeckhoff (DSM), Mozzato (B&B Hotels p/b KTM), Jorgenson (Movistar).

151,4 km

C'est toujours INEOS Grenadiers qui fait la majorité des efforts sur les secteurs pavés. Rowe semble faire le travail pour Moscon.

151,7 km

C'est parti pour le secteur n°28, celui de Quiévy à Saint-Python (3 700 m – ⭐⭐⭐⭐), le plus long secteur de l'épreuve.

152 km 

Ce deuxième secteur est très boueux et le peloton est sur des oeufs.... Küng (Groupama-FDJ) est dans le dur.

152,4 km

Declercq est distancé ! Il ne reverra plus la tête de course...

152,7 km 

Ils ne semblent plus être qu'une soixantaine dans le peloton.

153 km

2'24'' d'avance pour les hommes de tête, qui creusent sur les premiers secteurs pavés.

153,4 km 

Declercq (Deceuninck-Quick Step) est en difficulté en queue du groupe de tête.... Van Avermaet (AG2R Citroen) est très mal placé une nouvelle fois.

153,7 km 

Politt vient de revenir, bien aidé par la temporisation du peloton.

154 km

2e en 2019, battu au sprint par Philippe Gilbert, Nils Politt (Bora-Hansgrohe) a été distancé par le peloton !

154,3 km

C'est parti pour le secteur n°29, celui de Viesly à Quiévry (1 800 m – ⭐⭐⭐).

155 km 

Le peloton a complètement explosé dès le premier secteur, alors même que l'on n'a pas fait la course....

156 km

Crevaison pour Daniel Oss à l'avant ! C'est le seul coureur de la Bora-Hansgrohe qui était présent à l'avant... Davide Ballerini (Deceuninck-Quick Step) aussi a un problème ! Il demande l'assistance mécanique.

157 km 

L'échappée s'est regroupé à la sortie de Troisvilles. C'est dur pour Maitre (TotalEnergies), qui est distancé tout comme Imanol Erviti (Movistar), alors que Van Avermaet (AG2R) fait l'effort au sprint pour raccrocher au premier groupe.

158 km

On sent Greg Van Avermaet (AG2R Citroen) pas à l'aise du tout dans ce premier secteur... Est-il sur des oeufs ? A t-il un souci mécanique ?

Greg Van Avermaet
159 km 

L'échappée est en train d'exploser dès ce premier secteur pavé...

159,5 km

1'45'' d'écart entre l'échappée et le peloton à l'entrée du secteur de Troisvilles, qu'aborde désormais les principaux favoris.

160 km

Imanol Erviti (Movistar) a beau avoir fini 9e de Paris-Roubaix en 2016, on sent que l'Espagnol n'est pas très à l'aise des pavés mouillés.

160,5 km

Accélération de Moscon et Rowe (INEOS Grenadiers) en tête de course ! Le secteur est assez propre, on voit qu'il a été bien nettoyé...

161 km

C'est parti pour le premier secteur pavé de ce Paris-Roubaix, le secteur de Troisvilles à Inchy (30, 2 200 m – ⭐⭐⭐).

162 km 

En tête de course aussi, on fait l'effort pour aborder le secteur pavé de Troisvilles dans les premières positions.

162,5 km

Une chute en tête de course pour Kûng, ici en tête de peloton... Décidément, il y a des souci pour la Groupama-FDJ aujourd'hui.

163 km 

Ça va rajouter encore un peu plus de nervosité dans ce peloton...

164 km

GROSSE CHUTE DANS LE PELOTON !! Van Aert passe tout près de la chute mais ce sont les Groupama-FDJ qui partent à la faute dans un virage....

165 km 

Marco Haller (Bahrain-Victorious) se retrouve repoussé à une trentaine de secondes de l'échappée suite à sa crevaison... Ça va être compliqué mais il devrait pouvoir revenir.

166 km

1'50'' d'avance pour les hommes de tête ! On creuse doucement mais surement...

167 km

Crevaison de la roue arrière pour Marco Haller (Bahrain-Victorious) ! Vraiment pas un bon moment pour avoir un souci, alors que l'on se rapproche du secteur de Troisvilles.

168 km

Favori de l'épreuve et local du coin, Florian Sénéchal (Deceuninck-Quick Step) connait parfaitement les premiers secteurs de ce Paris-Roubaix.

Vidéo - Sénéchal : "Les premiers secteurs, je les connais, c'est là où j'ai grandi"

01:30
169 km 

Alors que l'on lutte pour rester placés en tête de peloton, on continue de perdre du temps sur les hommes de tête. Etonnant.

170 km 

PLUS QUE 170 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !

171 km

1'28'' d'avance pour les hommes de tête, qui ont repris leur distance, alors que nous sommes à moins de dix kilomètres des premiers pavés.

172 km 

On cherche à placer ses leaders en tête de peloton. Les équipiers font le forcing actuellement...

173 km

Ça va, Mons-en-Pévèle n'est pas trop humide....

175 km 

La nervosité commence à grandir au sein du peloton, alors que nous sommes à moins de quinze kilomètres du secteur de Troisvilles, les premiers pavés de l'épreuve.

177 km

Plus que 55'' d'avance pour les hommes de tête ! Astana-Premier Tech, Arkéa-Samsic et Bora-Hansgrohe continuent de faire le forcing dans le peloton...

177,5 km 

Van Aert (Jumbo-Visma), Van der Poel (Alpecin-Fenix) et Sénéchal (Deceuninck-Quick Step) sont côte à côte... Les trois grands favoris du jour ne pensent qu'à la victoire aujourd'hui.

178 km

Les conditions climatiques sont toujours aussi compliquées pour le moment. Il pleut sur l'épreuve, le vent s'est un peu levé et les conditions sont toujours aussi dantesques.

179 km 

RAPPEL DE LA COMPOSITION DE L'ECHAPPEE :

On retrouve à l'avant Sweeny, Vermeersch et Van der Sande (Lotto-Soudal), Oss (Bora-Hansgrohe), Ballerini et Declercq (Deceuninck-Quick Step), Affini, Roosen et Van Hooydonck (Jumbo-Visma), Philipsen (Alpecin-Fenix), Van Asbroeck (Israel Start-Up Nation), Skuijns (Trek-Segafredo), Haller et Wright (Bahrain-Victorious), Van Avermaet (AG2R Citroen), Bissegger (EF Education Nippo), Moscon et Rowe (INEOS Grenadiers), Maitre (TotalEnergie), Durbridge et Stannard (BikeExchange), Siskevicius (Delko), Carvalho (Cofidis), Laengen (UAE Team Emirates), Walscheid (Qhubeka-Assos), Eeckhoff (DSM), Mozzato (B&B Hotels p/b KTM), Erviti et Jorgenson (Movistar).

Luke Rowe
180 km

LA CARTE DE L'EPREUVE :

Vidéo - Paris - Roubaix : La carte de la course masculine

00:55
181 km 

On demande même aux voitures des équipes représentées à l'avant de s'arrêter et de repartir derrière le peloton. Il n'y a plus assez d'écart...

183 km

Plus que 1'06'' d'avance pour l'échappée ! Le peloton contrôle bien l'écart avant d'aborder les pavés....

185 km 

Va t-on voir des favoris bouger dès le premier secteur pavé ? Sur des secteurs mouillés, ça ne serait pas si surprenant que cela, même à plus de 150 kilomètres de l'arrivée...

186 km

C'est Niki Terpstra en personne, vainqueur de l'épreuve en 2014, qui passe ses relais en tête de peloton pour TotalEnergies. Autant dire que c'est tout pour Anthony Turgis aujourd'hui...

187 km 

On prend des risques dans le peloton à laisser filer ce gros groupe de tête...

188 km

LAPORTE : "J'ESPERE DU VENT POUR AVOIR UNE PREMIERE SELECTION AVANT LES PAVES"

Vidéo - Laporte : "Ça serait bien qu'il y ait du vent, histoire d'avoir une sélection avant les pavés"

01:22
190 km

1'22'' d'avance pour les hommes de tête. On roule en tête de peloton mais on ne semble pas véritablement chercher à revenir non plus.

192 km 

C'est Astana-Premier Tech qui roule désormais en tête de peloton, avec Bora-Hansgrohe et Arkéa-Samsic. On n'a personne à l'avant.

193 km

Stefan Küng (Groupama-FDJ) insiste pour tenter de regagner sa place dans l'échappée mais ça ne sert à rien... Il n'a aucune chance de recoller.

Stefan Küng, Romandie-Rundfahrt, 2. Etappe
194 km

53'' d'avance pour le groupe de tête, qui ne parvient plus à gagner de temps. Le peloton contrôle l'affaire pour le moment....

195 km

ÇA NE RATE PAS ! C'est Jordi Meeus (Bora-Hansgrohe) qui part à la faute en tête de peloton, dans le même virage que Küng.

196 km

CHUTE DANS L'ECHAPPEE !! On est parti à la faute dans un rond-point et c'est Stefan Küng (Groupama-FDJ) qui est allé au sol, tout seul. Il faudra se méfier pour le peloton...

196,5 km 

Nous ne sommes plus qu'à une trentaine de kilomètres des premiers pavés.

197 km

1. C'est le nombre de coureur français dans le premier groupe. Florian Maitre (TotalEnergies) sauve le contingent tricoloee du zéo pointé...

198 km

TURGIS : "UNE COURSE DECOUSE QUI SE JOUERA A LA FORCE DE CHACUN"

Vidéo - Turgis : "Ça sera une course décousue, qui se jouera à la force de chacun"

01:34
199 km

Crevaison pour Owain Doull ! Coup dur pour le coureur britannique d'INEOS Grenadiers, qui va devoir laisser filer le premier groupe alors qu'il avait pris le bon coup...

200 km

Plus d'une minute d'avance désormais pour le groupe de tête ! Ça commence à devenir sérieux....

201 km 

C'est la Bora-Hansgrohe de Peter Sagan, pourtant représentée à l'avant par Daniel Oss, qui roule désormais en tête de peloton, en compagnie d'Arkéa-Samsic.

202 km

LA COMPOSITION DE L'ECHAPPEE :

On retrouve à l'avant Sweeny, Vermeersch et Van der Sande (Lotto-Soudal), Oss (Bora-Hansgrohe), Ballerini et Declercq (Deceuninck-Quick Step), Affini, Roosen et Van Hooydonck (Jumbo-Visma), Philipsen (Alpecin-Fenix), Van Asbroeck (Israel Start-Up Nation), Skuijns (Trek-Segafredo), Haller et Wright (Bahrain-Victorious), Van Avermaet (AG2R Citroen), Küng (Groupama-FDJ), Bissegger (EF Education Nippo), Doull, Moscon et Rowe (INEOS Grenadiers), Maitre (TotalEnergie), Durbridge et Stannard (BikeExchange), Siskevicius (Delko), Carvalho (Cofidis), Laengen (UAE Team Emirates), Walscheid (Qhubeka-Assos), Eeckhoff (DSM), Mozzato (B&B Hotels p/b KTM), Erviti et Jorgenson (Movistar).

Oliver Naesen and Greg van Avermaet gobbling cobbles
204 km

45'' d'avance pour ce gros groupe de tête ! C'est peut-être le bon coup...

205 km 

C'est la Trek-Segafredo qui a pris les choses en main dans le peloton mais on est tout seul. On ne pourra pas revenir tout seul.

206 km 

Tout le monde ne roule pas dans ce groupe de tête mais le peloton ne revient pas.

208 km 

Il y a trois Lotto-Soudal, Philipsen (Alpecin-Fenix), Van Avermaet (AG2R), Ballerini et Declercq (Groupama-FDJ), Roosen et Van Hooydonck (Jumbo-Visma), Doull (INEOS)...

209 km

15'' d'avance pour ce gros groupe de tête sur un peloton emmené par les Intermarché - Wanty - Gobert Matériaux.

210 km 

Attention, ça commence à embrayer dans le premier groupe et on a quand même du très solide à l'avant avec Küng (Groupama-FDJ), Bissegger (EF), deux Deceuninck-Quick Step notamment....

212 km

Tim Declercq (Deceuninck-Quick Step) est présent dans le premier groupe et il roule fort pour tenter de relancer l'allure et creuser l'écart avec le peloton...

213 km 

Attention, il y a quand même le feu dans le peloton !

214 km 

Une groupe d'une grosse vingtaine de coureurs a pris quelques longueurs sur le peloton... On ne va pas pouvoir laisser filer ça avec deux Deceuninck-Quick Step présents.

215 km

Plus de 50 km/h de moyenne pour l'instant ! Début de course très rapide...

216 km

LA CARTE DE L'EPREUVE

Vidéo - Paris - Roubaix : La carte de la course masculine

00:55
217 km

Davide Ballerini suit les coups ! La Deceuninck-Quick Step ne veut pas se faire piéger si un gros groupe se forme et ça oblige beaucoup d'équipes à faire l'effort pour éteindre cette tentative.

218 km 

Les attaques continuent de se multiplier et ça devrait continuer jusqu'à une vingtaine de kilomètres du premier secteur pavé, qui débutera à 161km de l'arrivée.

220 km 

ENCORE 220 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !

221 km 

Mais ça ne sort toujours pas. Trop d'équipes veulent se glisser dans l'échappée et la Deceuninck-Quick Step se charge d'annihiler toute tentative trop fournie.

222 km 

Ça bouge encore en tête de peloton...

223 km

SENECHAL : "LES PREMIERS SECTEURS, C'EST LA OU J'AI GRANDI"

Vidéo - Sénéchal : "Les premiers secteurs, je les connais, c'est là où j'ai grandi"

01:30
225 km 

Au tour de Kwiatkowski (INEOS Grenadiers) de tenter sa chance, en vain. Et il est contré par Schachmann (Bora-Hansgrohe) ! Décidément, les grands noms essayent de se projeter à l'avant aujourd'hui...

226 km

ATTAQUE DE VAN AVERMAET !! Le Belge, vainqueur en 2017, remet une nouvelle fois ça en compagnie de Bystrom (UAE) mais ça ne sort pas....

227 km 

C'est terminé pour Kanter et Theuns ! Ils sont repris par le peloton, toujours secoué par des attaques...

228 km

Nouvelle inquiétante pour l'épreuve ! Mons-en-Pévèle vient d'être annulé de l'édition junior, car qualifié "d'impraticable" par les organisateurs. Espérons qu'il n'en sera pas de même pour les Elites...

229 km

15'' d'avance toujours pour Kanter (DSM) et Theuns (Trek-Segafredo).

230 km

Le vent commence à se lever. Une mauvaise nouvelle dans l'optique des bordures, certes, mais ça devrait chasser la pluie. Et c'est déjà ça de pris.

231 km 

La Deceuninck-Quick Step est en contrôle tranquille pour le moment...

233 km

La Movistar multiplie ses tentatives en tête de peloton. Il faut dire qu'à part Ivan Garcia Cortina, la formation espagnole n'a personne pour jouer une place....

235 km

DEMARE : "ON S'ATTEND A UN GROS MERDIER"

Vidéo - Démare : "On s'attend à un gros merdier"

01:18
236 km

30'' d'avance pour Kanter et Theuns.

238 km 

Le peloton semble commencer à se relever mais les attaques se poursuivent malgré tout, avec une tentative d'un INEOS Grenadiers. Mais Groupama-FDJ, Movistar et AG2R Citroen sont aux avant-postes.

239 km 

On n'arrive pas à revenir sur le duo de tête...

240 km

Toujours 15'' d'avance pour Theuns (Trek-Segafredo) et Kanter (DSM) mais le peloton n'est pas loin.

241 km

C'est la Movistar qui roule fort derrière. On veut absolument placer un coureur dans l'échappée...

242 km 

Mattreo Trentin se relève ! L'Italien de la formation UAE Team Emirates n'est pas intéressé par continuer dans un groupe de trois... Il voulait être dans un coup plus conséquent.

244 km

Au tour du duo de la Movistar Matteo Jorgenson-Mathias Norsgraad de tenter de sortir.

245 km

Toujours 15'' d'avance pour le trio de tête.

246 km 

Ça tente de sortir de nouveau dans le peloton avec huit coureurs qui essayent de créer un mouvement de course avec notamment un Deceuninck-Quick Step très actif. C'est assez étonnant de voir la formation belge déjà à l'avant...

248 km 

On se regarde un peu derrière...

249 km

Quelques seconde d'avance pour Kanter (DSM), Trentin (UAE Team Emirates) et Theuns (Trek-Segafredo).

Matteo Trentin durante la Freccia del Brabante 2021
250 km

Quelle folle histoire quand même que ce maillot hommage de la Delko... Il était prévu que l'équipe porte ce maillot hommage à La Vie Claire depuis 2018 mais la course a été annulé deux fois depuis... Du coup, c'est aujourd'hui qu'il est porté, et coïncidence malheureuse, c'est aujourd'hui qu'est décédé Bernard Tapie, qui avait créé la Vie Claire dans les années 80. L'hommage est involontaire mais magnifique.

251 km 

La Groupama-FDJ essaye de relancer également.... Mais c'est un DSM qui va recoller à Trentin (UAE) et Theuns (Trek-Segafredo), alors que Van Avermaet s'est relevé.

253 km

VAN AVERMAET TENTE DE SE GLISSER DANS L'ECHAPPEE !! C'est tout simplement le vainqueur de 2017 qui veut partir à l'avant en compagnie de Matteo Trentin (UAE Team Emirates).... La pluie pousse les outsiders à vouloir être à l'avant d'entrée.

254 km

Pour son 11e et dernier Paris-Roubaix, Mitchell Docker (EF) n'a pas vraiment eu le début de course qu'il souhaitait..."J’ai demandé à mon directeur sportif Charly Wegelius de faire ce Paris-Roubaix. Je me fiche des autres courses, mais je veux terminer à Roubaix. Je me suis cassé le bras il y a trois mois, donc je me suis entraîné sur un home-trainer. Rouler à l’avant, au milieu du peloton, je n’en sais rien, mais une journée sans chute c’est tout ce que je souhaite".

255 km 

Beaucoup de monde veulent se glisser dans l'échappée mais la Deceuninck-Quick Step contrôle tout ça.

256 km

Ça chute déjà ! Van Genechten (B&B Hotels-KTM) et Docker (EF Education Nippo) partent déjà au sol et on peut s'apercevoir que ça glisse beaucoup, même sur le bitume...

257 km 

Plus de deux ans après, Paris-Roubaix a enfin sa 118e édition et ça attaque d'entrée ! Campenaerts (Qhubeka-Assos) est le premier attaquant du jour... Mais ça ne part pas.

257,7 km

C'EST PARTI POUR CE PARIS-ROUBAIX 2021 !! 257,7km sont au programme en direction du vélodrome André-Pétrieux à Roubaix. D'ici là, ils auront à affronter 30 secteurs pavés, représentant un total de 55 kilomètres.

Vidéo - Paris - Roubaix : La carte de la course masculine

00:55
11:13

Comme on s'y attendait, il pleut aujourd'hui sur Paris-Roubaix. Et ça promet d'être encore plus dantesque que d'habitude.

11:12

60. Plus d'un tiers des coureurs engagés dans ce Paris-Roubaix vont découvrir l'épreuve puisque 60 des 174 engagés n'ont jamais couru "l'Enfer du Nord".

11:06

Ça fait du bien de voir Roubaix au calendrier !

11:05

FRITSCH : "DEMARE JOUE UNE GRANDE PARTIE DE SA SAISON"

Vidéo - Fritsch : "Démare va jouer une grande partie de sa saison ce dimanche"

05:23
11:04 

L'équipe Delko a revêtu un maillot hommage à celui de la formation La Vie Claire, qui s'était imposé à deux reprises sur le Tour de France, en 1985 avec Bernard Hinault et en 1986 avec Greg LeMond. L'équipe avait été montée par l'entrepreneur et amoureux du vélo Bernard Tapie, décédé ce matin

11:03

PARIS-ROUBAIX SANS ARENBERG ? "ON SE POSE LA QUESTION CHAQUE ANNEE"

Vidéo - Un Paris-Roubaix sans Trouée d’Arenberg ? "Chaque année on se pose la question"

04:29
11:02

Les coureurs se sont élancés pour le départ fictif de l'épreuve. C'est parti pour un peu plus de 6km de défilé...

 

Plusieurs médias évoquent la possibilité de voir la course amputer de certains secteurs. Pour l'heure, on attend d'éventuelles officialisations.

 

Après plus de deux ans d'absence, la mythique course pavé du Nord est de retour au programme des cyclistes. Rien de tel qu'un petit rafraîchissement de mémoire : retour sur les dernières éditions de l'Enfer du Nord, de la victoire de Mathew Hayman en 2016 au dernier vainqueur en date Philippe Gilbert en 2019.

Vidéo - De Gilbert à Hayman : retour sur les dernières éditions de Paris-Roubaix

03:04
 

Van Aert remportera t-il le 58e Paris-Roubaix pour la Belgique ?

 

Qui va remporter la 118e édition de l'Enfer du Nord ? Wout van Aert (Jumbo-Visma) et Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix) se présentent comme les deux grands favoris pour la course, surtout en prenant en compte les conditions météo dantesques qui s'annoncent. Chez les outsiders : Florian Sénéchal (Deceuninck) semble sortir du lot. La France n'a plus gagné depuis 24 ans.

Vidéo - L'évidence Van Aert, Asgreen pour le doublé, l'espoir Sénéchal : nos favoris pour Paris-Roubaix

02:17
 

LE PALMARES DE PARIS-ROUBAIX :

2019 : Philippe Gilbert

2018 : Peter Sagan

2017 : Greg Van Avermaet

2016 : Mathew Hayman

2015 : John Degenkolb

2014 : Niki Terpstra

2013 : Fabian Cancellara

2012 : Tom Boonen

2011 : Johan Vansummeren

 

Bonjour à tous et bienvenue sur notre site pour suivre EN DIRECT l'édition 2021 de Paris-Roubaix.