AFP

Boonen à l'arrêt

Boonen à l'arrêt
Par Eurosport

Le 08/08/2010 à 12:45Mis à jour Le 08/08/2010 à 12:54

Convalescent après son opération du genou, Tom Boonen voit sa fin de saison compromise. Le Belge manquera presque à coup sûr le Tour d'Espagne, qui débute le 28 août prochain. Même sa participation aux Championnats du monde, début octobre à Melbourne, est aujourd'hui incertaine.

2010 commence à vraiment sentir le pâté pour Tom Boonen. Le champion belge a déjà manqué le Tour de France en raison d'une tendinite au genou gauche, conséquence de chutes survenues sur le Tour de Californie puis le Tour de Suisse. Mais ce sont désormais tous ses objectifs de fin de saison qui sont remis en cause par cette blessure.

Pour la première fois depuis son opération du genou à la mi-juillet, Boonen est remonté sur un vélo vendredi pour une très légère sortie d'entraînement. Mais il est encore loin du compte. Selon Yvan Van Mol, le médecin de l'équipe Quick Step, il ne sera en mesure de reprendre sérieusement la compétition avant la mi-septembre. "Le but est d’augmenter progressivement l’entraînement", a-t-il confié au journal Gazet van Antwerpen.

Un choix compliqué

Tom Boonen avait fait du Championnat du monde, qui se tiendra au début du mois d'octobre à Melbourne, en Australie, son grand objectif de deuxième partie de saison. Mais il devra probablement y renoncer. En guise de préparation, l'Anversois souhaitait disputer le Tour d'Espagne, fin août. Or il ne devrait pas pouvoir y prendre part. "La Vuelta me semble exclue et une participation au Mondial très problématique, reprend Yvan Van Mol. Si cela n’allait pas, il risque d’être écarté longtemps la saison prochaine. Et nous voulons éviter cela. Le plus important est que Tom soit complètement rétabli et puisse rouler sans douleur."

Tom Boonen se voit donc confronté à un choix compliqué. Soit il tente le tout pour le tout lors du Mondial, au risque de compromettre toute sa saison 2011, soit il choisit le voie de la sagesse, quitte à sacrifier sa fin d'année 2010. Il s'est donné une ou deux semaines pour voir l'évolution de la situation à l'entraînement. Son forfait aux Mondiaux installerait Philippe Gilbert (Omega Pharma Lotto) comme le leader incontestable de la sélection belge.

0
0