Imago

L'UCI sur tous les fronts

L'UCI sur tous les fronts
Par Eurosport

Le 22/09/2006 à 18:00Mis à jour

Dopage, calendrier, conflit avec les grands Tours, le conseil de l'UCI, réuni à Salzbourg en marge des Championnats du monde sur route, a fait vendredi le point sur les grands dossiers du moment. Gros plan.

Dopage: L'ADN, arme fatale?

Une étude va être lancée rapidement afin d'instaurer l'obligation pour les coureurs de se soumettre à un test ADN. Les coureurs ont été les premiers à donner l'impulsion à ce projet, a précisé la fédération internationale. Le recours à l'ADN a été évoqué dans la récente affaire Puerto afin d'identifier les propriétaires des poches de sang confisquées par les enquêteurs. L'UCI a également l'intention de "réaliser un profil du potentiel physiologique de chaque coureur, sur la base duquel il serait possible d'évaluer leurs performances".

En d'autres termes, un exploit hors normes d'un coureur par rapport à ses possibilités attirerait immédiatement l'attention des responsables de la lutte antidopage qui pourrait le surveiller de plus près. "Il est important de donner un signal très fort montrant qu'on n'accepte pas les tricheurs", a résumé Pat McQuaid. "L'ADN n'est pas le seul aspect. Il y en a d'autres. Il faut qu'on utilise toutes les armes en notre possessio n". Le Conseil du ProTour s'est aussi déclaré favorable à des actions juridiques pour que les parties concernées demandent des sanctions pécuniaires aux coureurs et autres personnes qui ont porté tort à leurs intérêts.

Moins de jours de course?

L'UCI s'est déclarée favorable à une diminution du nombre de jours de course à l'horizon 2009 dans le circuit ProTour. La mesure pourrait passer par la réduction du nombre de jours de course ou de la durée de certaines courses, en tenant compte de l'audit réalisé dans les mois à venir. Dans sa réunion tenue jeudi, le Conseil de l'UCI ProTour a évoqué aussi son souhait de modifier le calendrier en septembre, d'éviter la concomitance des épreuves, et d'élargir la couverture géographique du ProTour, notamment la Grande-Bretagne, la Scandinavie et les Etats-Unis.

Calendrier 2007: Les grands Tours inscrits

L'Union cycliste internationale a annoncé rester sur la même ligne dans le conflit qui l'oppose aux trois grands organisateurs sur le circuit ProTour et s'est dit prête à se soumettre à l'arbitrage extérieur du Tribunal arbitral du sport. L'UCI a rejeté la demande des trois grands organisateurs de figurer sur un calendrier séparé et a inscrit leurs épreuves au programme du ProTour 2007. "Les attaques les plus récentes d'ASO contre le ProTour, tout comme celles de ces deux dernières années, sont totalement infondées et démontrent clairement qu'ASO n'a qu'un but: protéger sa position prééminente dans la répartition des revenus marketing-TV des organisateurs, environ 70 %", a estimé l'UCI dans un communiqué.

Une télé pro Tour en 2009?

Enfin, le Conseil de l'UCI ProTour a l'intention de créer une chaîne web dédiée au cyclisme à partir des images de sa propre société de production TV. "A partir de 2009, les droits TV de tous les organisateurs avec licence seront regroupés et mis en vente conjointement à ceux des Championnats du monde UCI", a ajouté la fédération internationale qui a pris soin de souligner "sa volonté de maintenir des relations privilégiées avec les principaux diffuseurs hertziens européens".

0
0