Imago

Ullrich se plaint

Ullrich se plaint
Par Eurosport

Le 02/09/2006 à 15:00Mis à jour

Jan Ullrich, licencié par l'équipe T-Mobile qui le soupçonne d'avoir eu recours aux services du médecin espagnol Eufemiano Fuentes, est sorti de son silence samedi pour se plaindre sur son site internet "des incessantes rumeurs" colportées par la presse.

"Une rumeur ne deviendra jamais un fait parce qu'elle est constamment répétée". Jan Ullrich ne désarme pas. Dans un court communiqué publié samedi sur son site internet (www.janullrich.de), où il s'adresse à ses fans, l'Allemand s'est plaint de l'attitude de la presse, coupable, selon lui, de colporter de fausses rumeurs à son sujet. "Pas un jour ne se passe sans que les médias ne se fassent l'écho d'incessantes rumeurs me concernant", écrit le coureur allemand.

La veille, la chaîne de télévision allemand ARD avait révélé que des complices de Fuentes, au coeur du réseau de dopage sanguin démantelé par la police espagnole, aurait reçu et "traité" des coureurs cyclistes à Hambourg entre mai et juin alors que le médecin espagnol était emprisonné, puis sous contrôle judiciaire. Selon ARD, les enquêteurs espagnols avaient retrouvé un calendrier portant à la page du 20 juin 2006 la mention "N.1, extractions et transfusions", code qui serait utilisé pour désigner Ullrich.

0
0