AFP

Ruta del Sol - Froome s’offre la Ruta del Sol, Lobato la dernière étape

Le Tour d'Andalousie revient bien à Froome

Le 22/02/2015 à 16:08

Au terme de la 5e étape gagnée par Juan José Lobato (Movistar), Christopher Froome (Sky) a remporté la 61e Ruta del Sol. Un succès historique qui est le premier pour un Britannique en terre andalouses.

Froome 1, Contador 0. La première opposition entre le Britannique et l’Espagnol a donc finalement tourné à l’avantage du leader de la Sky. Vainqueur chacun d’une étape - Froome samedi à l’Alto d’Allanadas, Contador vendredi au sommet de l’Hazallanas - ils ne sont finalement séparés au général que de deux petites secondes. Le faible écart entre les deux hommes combiné à l’arrivée en légère montée laissait encore un petit espoir à Alberto Contador de dépasser son rival d’Outre-Manche mais il n’en a rien été. La Saxo-Tinkoff a pourtant tenté un coup de bordure dans les derniers kilomètres mais Chris Froome (Sky) est resté parfaitement placé, bien aidé et bien entouré par ses équipiers, jusqu’à la ligne d’arrivée.

Au général, Chris Froome devance donc Alberto Contador (à 0’02’’) et Benat Intxausti (Movistar, à 2’38’’). Le premier Français, Romain Bardet (AG2R La Mondiale), termine à une jolie cinquième place finale

La cinquième étape a sacré une nouvelle fois Juan José Lobato (Movistar). La course a été marquée par une longue échappée constituée au départ de sept hommes dont Paterski (CCC-Prandi), Kudus (MTN-Qhubeka) et Hoogerland (Roompot) qui ont longtemps conservé deux-trois minutes d’avance sur un peloton emmené par la Movistar. Le Polonais a même tenté l’aventure en solitaire avant de se faire reprendre à sept kilomètres du but. Il ne restait plus au peloton qu’à affronter les terribles 300 derniers mètres à 9%. Le premier coureur à y aller a été Edward Theuns (Topsport Vlaanderen) qui a pris très vite une trentaine de mètres d’avance avant de voir Benat Intxausti lancer Juan José Lobato. Comme à Stirling sur le Tour Down Under, le sprinteur de la Movistar s'est montré impressionnant sur un final difficile pour s"imposer facilement, cinq bons mètres devant John Degenkolb (Giant-Alpecin) et Sylvain Chavanel (IAM).

0
0