Getty Images

Fuglsang remet ça en Andalousie

Fuglsang remet ça en Andalousie
Par AFP

Le 23/02/2020 à 17:12Mis à jour Le 23/02/2020 à 17:14

TOUR D'ANDALOUSIE - Jakob Fuglsang garde son bien. Le Danois de la formation Astana a remporté l'épreuve, dimanche, après la cinquième et dernière étape, un contre-la-montre individuel de 13 km autour de Mijas, et s'est succédé à lui-même au palmarès. Le chrono a été remporté par le Belge Dylan Teuns (Bahrain-McLaren) pour huit dixièmes devant Fuglsang.

Le coureur danois d'Astana Jakob Fuglsang (34 ans), a remporté son deuxième Tour d'Andalousie de rang dimanche après la cinquième et dernière étape, un contre-la-montre individuel de 13 km autour de Mijas, gagnée par le Belge Dylan Teuns (Bahrain-McLaren).

Vainqueur de la première étape à Grazalema mercredi et de la troisième étape à Ubeda vendredi, le Scandinave a lancé sa saison de manière idéale sur cette "Ruta del sol" (route du soleil), après la révélation de ses liens supposés avec le sulfureux préparateur italien Michele Ferrari (au coeur du programme de dopage de Lance Armstrong et banni à vie du sport depuis 2012).

Fuglsang, chez Astana depuis 2013 et double vainqueur d'étape sur le Tour d'Espagne l'an passé, est arrivé deuxième de cette dernière étape, à quelques dixièmes de seconde seulement du Belge de la formation Bahrain - McLaren Dylan Teuns (27 ans).

Vidéo - Teuns gagne le chrono pour des miettes, Fuglsang remporte l'épreuve

04:01

Haig et Landa sur le podium

Et, petite surprise, c'est l'Australien de Mitchelton-Scott Alex Edmondson (26 ans), pas vu dans la bataille aux première places jusqu'ici, qui s'est emparé de la dernière place sur le podium de l'étape du jour à Mijas (sud de l'Espagne).

Au général, Fuglsang a réussi à conserver son avance sur un autre Australien de la formation Mitchelton-Scott, Jack Haig (26 ans), deuxième de ce Tour d'Andalousie à 59 secondes du Danois. Le Basque de Bahrain - McLaren, Mikel Landa (30 ans), finit troisième à 1 minute et douze secondes du leader.

Le Danois n'avait pas fait l'objet d'une procédure disciplinaire malgré l'ouverture, début février, d'une enquête par la fondation antidopage (CADF) de la Fédération internationale de cyclisme (UCI) sur ses relations avec Ferrari. Il devrait s'aligner début mars en Italie, au Strade Bianche (7 mars) puis au Tirreno-Adriatico (11-17 mars).