Le directeur sportif de l'équipe d'Allemagne de cyclisme, Patrick Moster, va devoir s'expliquer devant ses dirigeants après avoir été filmé en train de tenir des propos à caractère raciste pour encourager l'un de ses coureurs lors du contre-la-montre des Jeux Olympiques 2020, mercredi. "Ces propos sont inacceptables, nous allons devoir nous entretenir avec lui à l'issue des JO", a expliqué à l'agence d'informations sportives SID, filiale de l'AFP, Rudolph Scharping, le président de la Fédération allemande de cyclisme.
Cela n'aurait pas dû se passer
Tokyo 2020
Pas de finale pour Helal
08/08/2021 À 02:43
Durant le contre-la-montre remporté par le Slovène Primoz Roglic, alors qu'il donnait des directives à Nikias Arndt, Patrick Moster a fait une comparaison à caractère raciste pour l'encourager à revenir sur deux concurrents partis avant lui, l'Érythréen Amanuel Ghebreigzabhier et l'Algérien Azzedine Lagab en invitant son coureur à rattraper "les chameliers". La scène a été diffusée à la télévision en direct. À l'issue de la course, Patrick Moster a présenté ses excuses : "Je suis vraiment désolé, la moindre des choses est de présenter mes excuses (...) Cela n'aurait pas dû se passer", a-t-il déclaré à l'agence SID.
Le comité olympique allemand a condamné ses propos : "Notre équipe incarne les valeurs de l'olympisme, le respect, le fairplay et la tolérance", a rappelé son président Alfons Hörmann. Nikias Arndt qui a terminé à la 19e place à 3 min 45 sec de Roglic, a lui condamné les propos de son entraîneur : "Je suis effaré et je veux clairement dire que je prends mes distances avec ses propos, les mots utilisés sont inacceptables", a-t-il tweeté.

Maximilian Schachmann (Allemagne) / Tokyo 2020

Crédit: Getty Images

Tokyo 2020
Braspennincx en or au keirin après la crise cardiaque
05/08/2021 À 12:27
Tokyo 2020
Les Bleus perpétuent la tradition : du bronze pour la vitesse par équipes
03/08/2021 À 09:18